• 11. Ceux qui cherchent

    A l'ombre du lilas

    11.  Ceux qui cherchent

    San Myshuno - Quartier des arts - chez Cassie et Julien

    17. Cassie

                                Julien, après être sorti de la salle de sport, s'est rendu directement chez les flics.  Il n'était plus question qu'ils ne l'écoutent pas.  Ah ça, ils l'ont écouté.  Ils ont même pris note, cette fois, de sa déclaration de disparition de Cassie, pris la photographie que Julien garde toujours dans son portefeuille de la jeune femme.  Mais ils lui ont raconté encore et encore la même la même chanson, sur le même air.  Cassie est adulte, qu'il ait trouvé des vêtements à elle dans son vestiaire ou non ne voulait rien dire... Blablabla... Les statistiques... et blablala...  Bref, comme un imbécile, Julien s'est retrouvé chez lui à frapper sur son sac de sable au lieu de défoncer la tronche de tous ses képis qu'il a croisés, qui ne l'ont pas pris sérieux et qui ont tenté de le rassurer alors que bon sang, ce qu'il fallait c'est qu'ils se bougent les fesses, ces imbéciles! 

     17. Cassie

                                  Un coup de sonnette plus tard, Julien se retrouve à la porte de son appartement, les mâchoires contractées.  Si c'est la voisine, il s'en fout, il la balance du balcon.  Et si c'est Cassie, qui forcément n'a pas ses clés, il ...  ah si seulement, ça pouvait être Cassie!

                                   Et non, c'est le Ludo.  Il ne manquait plus que ça, la cerise sur le gâteau d'une saleté de journée.

     

    17. Cassie

                   "Qu'est-ce que tu fais là?"

                    "Euh...", Ludo hésite, se tortille, savait qu'il ne serait pas forcément accueilli avec une poignée de main et un sourire amical, mais quand même, il est surpris.

                     "Je venais aux nouvelles.  Voir si Cassie était rentrée..."

    17. Cassie

                              "Non, Cassie n'est pas rentrée.  Ce n'était pas la peine que tu te déplaces.  Tu pouvais appeler."

    17. Cassie

     

                                    Ludo se balance d'un pied sur l'autre, ne sait que dire.  Julien demande, toujours aussi agressif:

                                    "Justine n'est pas avec toi?"

                                    "Non, elle devait rentrer à Windenburg."

                                    "Je vois.  Puisque t'es là, entre."

                                     Julien a pris une douche rapide et rejoint l'ami de Cassie sur la terrasse.

                                     Le soleil brille encore même si la journée est déjà bien entamée.  Julien ne desserre pas les dents.  Ludo est particulièrement mal à l'aise.  

                                     "Tu vas encore m'en vouloir longtemps?"

                                      "De quoi?"  Julien n'est vraiment pas d'humeur aujourd'hui.  Cassie a disparu, hein, pour le cas où..., il n'a pas dormi de la nuit, il est rongé par l'angoisse, il a l'impression qu'il va vomir sang et boyaux à chaque fois qu'il ouvre la bouche; alors franchement, les états d'âme de Ludo, il s'en tape comme de sa première couche.                    

    17. Cassie                              

                                 "Tu sais, j'ai réfléchi..."

                                  "Bravo, champion", grince Julien.

                             "Bon, écoute, Julien, c'était une mauvaise idée, je vais y aller.  Je voulais juste savoir si tu avais des nouvelles de Cassie et sinon voir si je ne pouvais pas t'aider à ... Bref..."

                                    Julien déglutit et se racle la gorge, fait un geste de la main alors que Ludo est sur le point de se lever.

                                    "Excuse-moi, Ludo.  Je ne suis pas dans mon assiette.  Vas-y, tu disais que tu avais réfléchi."

                                     Ludo sourit goguenard.

                                     "Et tu m'en félicitais."

                              Julien répond d'une mimique un peu crispé à Ludo qui, fort de ce premier signe de non agression, embraye:

                                    "Comme je te l'ai dit,  Cassie est arrivée, hier, pour le déjeuner, comme convenu.  Elle était gaie, elle riait tout le temps.  Vraiment, je n'ai rien remarqué de spécial.  Elle semblait vraiment en pleine forme."                   

    17. Cassie

                     "...puis au milieu du repas, elle m'a demandé si je voulais l'accompagner à la salle.  Elle voulait se dégourdir les jambes avant de repartir au boulot.  Mais bon, il y avait Justine qui m'attendait à l'appart', enfin j'espérais qu'elle m'attende parce que tu sais, ta cousine, c'est un vrai courant d'air."

                          Julien ne relève pas; sans doute Ludo aurait apprécié mais non, Julien se tait.

                         "Cassie est donc allée à la salle de sport sans moi.  Je l'ai vue y entrer, j'en suis sûr et certain."

    17. Cassie

                           Julien acquiesce.

                         "Je suis passé à la salle de sport après être sorti de chez toi.  J'ai trouvé dans son casier ses vêtements, son sac, son portable, ses clés, tout.  Je ne comprends rien..."

                            "Tu es allé voir les flics?"

                            "Evidemment, ils pensent qu'elle s'est fait la malle chez une copine ou un amant de passage."

                            "Quelle bande de sagouins."

                            "Ouiais, quelle bande de sagouins!  Même si ce n'est pas forcément l'expression qui me vient en premier quand je pense à ces incapables."

    17. Cassie

                               Julien développe alors sa théorie quant à la disparition de Cassie.  

                                "Je suis certain que Cassie n'a pas disparu comme ça, de son plein gré.  Je suis certain que quelqu'un attendait Cassie dans les vestiaires, l'a assommée là-bas et emmenée par le parking,... "

                            Aucune caméra, aucun témoin pour corroborer ses dires mais il le sent, c'est comme ça que ça s'est passé.  Et c'est vrai.

    11.  Ceux qui cherchent

                               "Mais où et pourquoi?  C'est la question.  Est-ce que c'est un détraqué qui traînait à la salle de sport ou quelqu'un qu'elle connaissait?  Peut-être que je me trompe, que oui, elle connaissait cette personne et l'a suivie.  Mais si elle va bien, pourquoi elle ne cherche pas à me joindre.  Je te dis que je n'y comprends rien."

                               "Tu as cherché", demande Ludo, "s'il y a quelque chose dans son portable?  Si quelqu'un l'a contactée?  Sur son ordi?  Un indice?  Quelque chose d'inhabituel?"

                                Julien rentre dans l'appartement, tend le portable de Cassie à Ludo.

                                 "Regarde, toi, moi, je n'ai rien vu de bizarre."

                                "Son code?"

                                 "Marguerite, le prénom de sa grand-mère."

                                  "C'est long."

                                  "Non, c'est juste "marguerite"."

                                  "Pardon, je suis bête."

    17. Cassie

                                    Ludo et Julien fouillent aussi les ordinateurs installés au salon.

    17. Cassie 

                           "Tu sais, je crois qu'on perd notre temps, on ne cherche pas au bon endroit."

                             Ludo acquiesce.

                             "Tu sais, Julien, tout ça ne sent vraiment pas bon.  Je ne devrais pas te le dire mais plus le temps passe, plus je suis inquiet.  J'ai vraiment l'impression que ..."

                             La voix de Ludo se brise, il baisse les yeux.  Julien inspire profondément, en fait, cela lui fait presque du bien d'entendre que quelqu'un d'autre que lui s'inquiète aussi, a ce même pressentiment que Cassie ne va pas bien.  Peut-être pire.                                    

                             "Tu crois vraiment qu'elle est tombée sur un malade?" murmure Ludo tant ces mots-là lui sont douloureux.

                               "Je ne sais pas, elle sait se défendre, Cassie, quand même.  Je ne sais pas, je ne sais vraiment pas. Je suis complètement paumé."

                                 Le silence s'installe un moment que Julien brise l'air absent:

                                 "Tu m'as demandé s'il y avait eu quelque chose d'inhabituel, il y a eu la visite de Louis Van Laer, hier, à notre appart'.  Il voulait voir Cassie pour lui parler de Julia Foison."                                

                                  Ludo serre les poings. Qu'on lui épargne de jamais croiser Van Laer, il pense que même le temps passé et tout ce qu'il a lu sur lui n'ont pas pu calmer la haine et la rancœur qu'il ressent à son égard. Il se sent encore capable de l'assommer à coups de semelles. Méprisant, Ludo renifle.

    "Il voulait te parler de l'empoisonneuse? Mais pourquoi cet imbécile s’intéresse-t-il à cette saleté d'histoire, hein? Et après, on va me dire qu'il n'est plus tordu du trognon..."

    11.  Ceux qui cherchent

                              "Oui.  Il fait des recherches pour son prochain bouquin."

                               Ludo réfléchit un instant.

                              "Je ne vois pas le rapport avec la disparition de Cassie.  Encore si Cassie avait parlé de Julia à Louis, cela aurait pu la bouleverser, mais là... il ne l'a pas vue, tu es sûr?"

                             "Il m'a dit qu'il cherchait Cassie.  Comme elle ne rentrait pas, il m'a laissé son numéro de portable et son mail."

                             "C'est bizarre de venir de San Myshuno pour voir Cassie et ne s'être pas assuré qu'elle serait là."

                             Sur cette remarque, ô combien judicieuse de Ludo, les deux jeunes hommes se taisent jusqu'à ce que Julien frisonne.

                              "Moi aussi, je trouve ça bizarre."

                              "En même temps, il sort de l'asile, le gars.  Et il faut bien dire qu'il n'a jamais été un maître es politesse et savoir vivre.  Il m'étonnerait que cela se soit arrangé."

                               Puis Ludo rougit, lui aussi, il est venu chez Julien sans s'annoncer et combien de fois Justine fait-elle le trajet Windenburg-San Myshuno sans savoir jamais si Ludo sera là, prêt à l'accueillir?

                               Le soleil s'est couché, la lune s'est levée Julien frissonne.

    17. Cassie                                 

                                        "Tu devrais peut-être rappeler les flics, Julien.  Ça ne coûte rien, des fois qu'ils décident enfin de se bouger."

    11.  Ceux qui cherchent

                                         Julien soupire puis lui vient un autre idée, il se saisit de son téléphone mobile.

                                         "Inspecteur Hol, bonsoir.  Excusez-moi, chef, de vous déranger... C'est Julien, oui..."

    17. Cassie

                                  Le ton de Julien est plein d'espoir.  S'il y en a un qui peut l'aider, évidemment, c'est l'inspecteur Walter Hol.  Il aurait dû y penser bien plus tôt.

                                     

     

     

    « 10. Celle qui enivre12. Celui qui veut y croire »
    Pin It

  • Commentaires

    6
    Samedi 2 Septembre à 10:40

    Ah oui, mince c'est Hol... Mais pourquoi j'ai écrit Lol, moi ?!?

    Bref....

    Quand on réfléchit à deux cerveaux, ça va tout de suite beaucoup mieux !! sarcastic

      • Dimanche 3 Septembre à 18:38

        Parthenia,

        Il était temps, effectivement que Julien retrouve ses esprits.  Cela dit, le pauvre, il est tout perdu sans Cassie :/

    5
    Pythonroux
    Vendredi 14 Avril à 10:29

    Serait-ce que Julien a enfin les neurones qui se touchent de nouveau ^^

    Je ne comprends pas qu'il n'est pas appelé Walter depuis hier déjà ;) 

     

    Merci Ludo pour l'effort que tu as fait pour ne pas envoyer Julien boulet comme il le mérite vu ses manières plus que douteuses ^^ certes, il a des circonstances atténuantes mais tout de même.

    Vous êtes sur la bonne voie avec Louis, même si vous n'y croyez pas encore ;)

      • Samedi 15 Avril à 11:14

        Pythonroux,

        Oui, enfin, Julien se décide à contacter Hol.  Il était temps! :)

        Et Ludo n'est peut-être pas l'homme idéal, mais il est sincèrement attaché à Cassie et prêt à beaucoup pour elle, même à supporter le ronchon Julien.  Ouf!

        Merci à toi de me suivre ♥♥

    4
    Jeudi 23 Mars à 13:46

    Ce n'est certes pas la folle amitié entre les deux hommes, mais au moins, ils essayent de réfléchir quant au sort de Cassie. Nous, on sait ce qui est arrivé à la jeune femme et qui l'a enlevé. Mais c'est vrai que vu de l'extérieur, cela peut paraître fou que cela soit Louis. Bon, en même temps, il est pas très net non plus.

    En fait, le gros point noir de cette histoire, comme dans l'autre, c'est le fait que Cassie ne livre rien et c'est ce qui va finalement causer sa perte. Si elle avait un tant soi peu parlé un peu plus de son précédent enlèvement, de Louis et de sa peur qu'il soit sorti d'HP, alors peut-être les différents protagonistes auraient soupçonné plus rapidement le jeune homme.

    Un chapitre qui nous remonte doucement la pression et où on a envie de leur crier : vite, vite chaque minute compte !

    Quand au retour de Walter Hol, je suis tout à fait ravie....enfin jusqu'au prochain chapitre. Va savoir comment tu nous l'as fait devenir en 5 ans ^^. 

    Je me demande aussi comment chaque personnage va réagir face à la fin de Cassie : désespoir, culpabilité, vengeance ? Oui, je suis bien curieuse, mais je mets un peu la charrue avant les boeufs, là he.

    ♥♥♥

      • Jeudi 23 Mars à 17:43

        Julien et Ludo sont unis autour d'une même personne, Cassie, et une même quête : la retrouver. Ils n'ont pas accompli de miracle tous les deux mais l'intervention de Ludo aura permis au moins de jeter en l'air le prénom de Louis, qui sait où celui-ci retombera?  

        Et oui, Walter arrive dans l'histoire.  Il me tarde de le retrouver moi aussi.

        Pour ce qui est de la charrue avant les boeufs, je préfère ne pas trop élucubrer sur ce qui adviendra des protagonistes lorsque le pire sera advenu pour Cassie.  

         

        Encore merci merci, Agathe.  Tes commentaires me sont vraiment précieux ♥♥♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :