• 13. Le revenant

     

     

    XIII - Le revenant - Le monde tout entier aspire à la liberté, et pourtant chaque créature est amoureuse de ses chaînes. Tel est le premier paradoxe et le nœud inextricable de notre nature. [Shrî Aurobindo]

     

             Le psy est passé dans la journée. Mes vieux ont renoncé à tous les droits que le juge était prêt à leur accorder sur mes enfants.

             "Je voulais vous l'annoncer moi-même.  Vos parents ont fait retirer leur demande auprès du juge des familles, Madame Lol."

              C'est gentil de sa part de se déplacer.  C'est vraiment un bon gars, le psy.  Mais avouons-le, cela n'est pas une immense surprise.  Je savais qu'Angèle tiendrait parole.  J'espérais juste qu'elle avait passé un bon moment avec mes vieux.

     

    13.  Le revenant

     

              "Vous auriez trouvé un accord, eux et vous?  C'est ça?  Vous pouvez m'expliquer les termes de cet arrangement?"

                    Je pensais qu'il était plus malin que ça, le psy.

                   [silence]

               "Gardez un œil sur vos enfants s'ils devaient un jour rencontrer leurs grands-parents, Madame Lol."

     

    13.  Le revenant 

     

              Il n'est peut-être pas si naïf que cela, finalement.

              "Bien sûr, M'sieur, comptez sur moi."

               Je le remercie amicalement, mettant un terme ainsi à cette conversation qui m'ennuie profondément et m'empêche de profiter de mon jour de congé.

     

    13.  Le revenant 

     

             Une fois mes enfants couchés, je m'attarde quelque peu au dehors.  La nuit m'a toujours attirée, ses odeurs et ses lumières m’enivrent.

                 Je suis bien, juste bien...

              Et puis, tout à coup, nom d'un cochon pendu, l'impossible : mon instinct se met à jouer des castagnettes.  Non, ce n'est pas Robert Lemaire qui me reluque le derrière.

     

    13.  Le revenant 

     

              Il est là, comme suspendu entre deux temps et trois dimensions, son regard posé négligemment sur moi.

     

    13.  Le revenant

     

               Marc.  Mon mari. Comment est-ce possible? N'ai-je pas été condamnée pour homicide volontaire sur sa personne? N'ai-je pas été emprisonnée pour ce crime?  

              A force d'avoir voulu y croire, à force d'essayer en vain de me souvenir de cette nuit-là, je m'en étais convaincue.  J'aurais mis ma tête à couper et chacun de mes membres qu'il était mort, que je l'avais tué.  Comme on me l'avait raconté. 

                  Et pourtant...

     

    13.  Le revenant

     

             Il me regarde et je tremble déjà jusqu'au fond de ma culotte.  L'air vient à me manquer, je suffoque et je sue comme un cochon pendu au-dessus d'un feu crépitant.

     

    13.  Le revenant

     

                 Il est là, il me regarde.  Il ne voit que moi.  Son regard m'enlace, m'enserre.  Un étau tout autour de mon cœur malade.

     

    13.  Le revenant

     

                 S'il me touche, je suis foutue.

                 Oh mes farfadets, pourquoi m'avez-vous abandonnée?  

                 S'il me touche, je suis foudroyée.

                 Il me touche et la foudre s'abat sur moi.       

     

    13.  Le revenant

        

                 Que le temps s'arrête, qu'il fasse demi tour et le renvoie en enfer.

                 Je suis en nage, mon cerveau et mon cœur crépite.  Mon corps est pris de convulsions.

                 Il n'a pas oublié sa rose.

     

    13.  Le revenant 

     

                         Je retourne en enfer. 

                       "Mon amour, tu m'as tellement manqué!"

     

    13.  Le revenant 

     

                 Qu'il ne me touche pas, qu'il ne m'enlace pas.

                 Il me touche, il m'enlace.

     

    13.  Le revenant

     

                Je voudrais hurler et je réponds à son étreinte.  Je serre les dents, je serre les cuisses, je le dévore, victime amorphe, incapable de me défendre, de reculer, de la repousser, de prononcer une parole.

     

    13.  Le revenant

     

                Je voudrais m'éloigner.  Il est contre moi.  Et je meurs encore, pour la millième fois depuis que je suis née.

                "Marc, comment?...  Mais... Tu es mort.  Je t'ai tué."   

     

    13.  Le revenant

         

                  Il sourit...

     

    13.  Le revenant 

     

                 ...et je meurs encore.

     

    13.  Le revenant

     

                       Mes pauvres amours, qu'allons-nous devenir?

     

    13.  Le revenant

     

                

    (à suivre...)

    « 12. Angèle14. L'annonce »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Pythonroux
    Samedi 28 Novembre 2015 à 20:09

    excellent, j'adore vraiment cette histoire mais qu'est-ce qui a bien pu se passer et pourquoi a-t-elle fait de la prison s'il n'est pas mort ???? ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :