• 13. Une rencontre, un adieu

     

     

    13.

     "Oui, je survivrai..."

    13.

    13.

    "Bien sûr, toi, Victoire, tu survivras."

    Victoire sursaute, mais n'ose pas se retourner de suite.

    13. 

    "Alexander?  Miranda m'avait prévenu que vous viendriez si...Vous êtes là depuis longtemps?"
    "Depuis suffisamment de temps, oui."
    "Vous avez fait vite."

    Vite?  Non, Alexander n'avait pas fait assez vite, pas assez vite pour sauver Miranda.  Lorsqu'il l'avait vue, là, étendue... il n'avait pu supporter de voir son corps à moitié dénudé et mort.  C'était lui qui, de rage, avait tout brûlé et incendié sa maison.  

    "Ces chiens n'ont même pas pris la peine de couvrir son corps", murmure Alexander en s'approchant de la vieille femme. 

    13.

    "Parmi ces chiens, il y a ton fils, Victoire de Lahautevolée."
    "Il n'est plus mon fils."
    "Oui, j'ai entendu ça."

    Victoire déglutit difficilement, paralysée par la peur.

    "J'ai tout entendu, tu as voulu sauver sa vie.  C'était bien pensé, Victoire. Dire qu'il n'a même pas été capable de comprendre que tu essayais de le sauver. Quelle déception, cela doit être pour toi, Victoire, je le comprends." 

    13.

    Victoire a encore blêmi.

    "Tout ce que j'ai fait, c'est ma conscience qui me l'a dicté et ce que j'ai dit, je le pensais."
     "Bien sûr, Victoire."  

    Le ton sarcastique d'Alexander fait frémir Victoire.

    13.

     "Disons que j'aurais pu te croire si tu ne l'avais pas informé de ce que tu avais fait et si tu l'avais laissé croire que c'était Miranda qui avait le dossier.  Là, tu lui as donné le temps de se mettre à l'abri, à la fois des journalistes et de nous."
    "..."
    "Je vois en toi, Victoire de Lahautevolée, ce qui a plu à Miranda et pourquoi elle t'aimait et te faisait confiance.  Allons-y, mène-moi à elle, à présent, le temps presse."

    13.

    "Elle dort encore, je pense.  Cela fait longtemps que vous ne l'avez plus vue?"
    "Je ne l'ai jamais vue."

    Victoire hésite.

    "Elle ne vous connaît pas?"
    "Non, elle ne me connait pas, mais elle me reconnaîtra."

    Victoire décide de ne pas insister.  A quoi cela servirait-il de toute façon?  Et elle pousse la porte de la chambre. 

    13.

    13.

    13. 

    "Mia, ma belle, ma toute belle, réveille-toi."

    13.

    13.

    13.

    13.

    13.

    13.

    13.

    "Ale'sand'...  Mia attendait Ale'sand'"
    "Je suis là, Mia."

    13.

    13. 

    13.

    13.

    13.

    "Nous partons, Victoire."
    "Oui, Vi'toi', Ale'sand' et moi partons.  Me'ci pou' tout." 

    13.

    "Est-ce que vous me direz où vous l'emmenez, Alexander?"
    "Non."

    13.

    "Est-ce que vous me donnerez des nouvelles d'elle?"
    "Non." 
    "Est-ce que je peux au moins lui dire au revoir?"
    "Si Mia le veut."

    13. 

    "Oui, Mia veut..."

    13.

    13. 

    "Adieu, Vi'toi"

    13. 

    13. 

    "Adieu, Mia."

    13. 

    "Prenez soin d'elle, Alexander."

    Mais déjà Alexander et Mia ne regardent plus, n'écoutent plus Victoire et sortent, simplement, en babillant.

    "Mia, contente, Al'sand est venu, comme mam' avait dit.  Mam' aime Al'sand."
    "Moi aussi, j'aime beaucoup ta maman, Mia."

    13.

    "Mia sait ça." 
    "Mais ne serais-tu pas une mademoiselle je sais tout, toi?"

    13.

    13.

    Mia rigole.

    "Si, Mia sait tout.  Comment Al'sand sait ça?"
    "Bah, sûrement, parce que je suis comme toi, Mia, un monsieur je sais tout."
    "Ah!  Mia le savait."
    "Mais oui, tu le savais, c'est évident."
    "Bah oui, c'est évident", répète Mia, le sourire aux lèvres.

    13.

    13.

     

     

    « 12. La détresse d'une mère14. Une après-midi chargée »
    Pin It

  • Commentaires

    14
    Myomao
    Samedi 23 Septembre à 12:53

    J'arrive longtemps après, mais je n'ai pas encore lu le prochain chapitre... Je suis un peu étonnée que Miranda se soit laissée tuer... Mais je comprends parfaitement qu'elle ait laissé Mia à Victoire. Et je pense qu'elle avait préparé Mia au fait que s'il se passait quoi que ce soit, Alexandre viendrait la chercher, et qu'elle devrait le suivre sans poser de question... Elle n'était pas bête Miranda, les enfants, si tu les prépare dès le début, ils ne posent pas de question et font confiance.

    Bon je met mes impressions sur le chapitres précédents, je suis un peu déçue par l'attitude de Charlie... Et le Dupont là, il est méga super glauque... Et j'ai du mal à savoir ce qu'il veut faire du bébé ! Un impression qu'il veut engendrer quelquechose de pire que Louis...

    M'enfin bref, toujours aussi captivée par cette histoire, je m'en vais lire le prochain chapitre !

      • Samedi 23 Septembre à 14:58

        Myomao,

        Oui, Miranda :/ son sacrifice est compliqué à concevoir.
        Pour Mia, c'est tout à fait ça.  Elle attendait Alexander comme sa maman le lui avait expliqué.

        Dupont, c'est un méchant.  Charlie est faible face à l'amour mais malgré tout, il reste honnête.  Moi, je l'aime bien :p

        Et merci ♥♥♥

    13
    GGO
    Lundi 4 Septembre à 22:52

    Huuuuuuuuunnnnnn arf

     

    Que c'est dur... Bon eh ben la voilà la sauveuse d'Alexander. Mais mon ptit coeur de Maman souffre un peu là.

     

    Et l'autre taré qui rode là et qui veut piquer le bébé. Huuuuuuuunnnnnnnn arf

      • Lundi 4 Septembre à 23:19

        GGO,

        aarfff... ça va aller :o  

    12
    Lundi 4 Septembre à 10:47

    Comme je te l'avais indiqué sur twitter, je pense que pour Alexandre, c'est une rédemption qui s'offre à lui, en prenant soin de Mia, la fille de Miranda.

    Peut-être un peu de douceur pour lui aussi car je pense qu'il en a besoin. Et puis quoi de plus beau et qui donne un sens à la vie que de s'occuper d'un enfant, celle de son amie la plus chère.

    Est-il son père ou pas ? je crois que cela n'a pas d'importance, puisqu'il l'est maintenant de facto.

    Comme sa mère, Mia est assez particulière. J'aimerai vraiment ne plus entendre parler d'elle, car cela voudrait dire qu'elle vit une vie de petite fille normale. Mais je ne sais pas pourquoi, je crois que tu n'en as pas finit avec elle non plus.

    Et sinon, idée bizarre qui m'est venue : est-ce que Miranda et Mia avaient un lien avec Monsieur Dupont-avec-un-T ? (tu n'est pas obligée de répondre^^).

    Un chapitre doux-amère. Victoire voit partir cette enfant qui lui mettait un peu de douceur dans sa vie et Mia retrouve une certaine stabilité avec Alexandre.

    (bon, après, les enfants qui perdent leur maman cela me bouleverse toujours autant... )

    Et maintenant, on revient avec Julien et Cassie ? Je sors les mouchoirs ?

      • Lundi 4 Septembre à 11:05

        Agathe,

        C'est une chance pour Alexander, je le pense, que Mia lui soit confiée.  Et quelle preuve de confiance de la part de Miranda.  Ralalala, elle restera vraiment mon personnage préféré.

        Pour Monsieur Dupont, cela aurait pu; mais non, il n'y a pas de lien avec Miranda et Mia.  

        Et là, on ne va pas chez Cassie, on va chez Hugo :o  La suite devrait arriver ce soir ou demain.  Ce sera l'avant dernier chapitre, je pense.

        Et merci merci merci ♥♥♥

    11
    Dimanche 3 Septembre à 21:48

    Alors là, je suis sur le Q !!!

    Bon, j'aurais dû me douter que Miranda allait confier sa fille à Alexandre mais je l'avais complètement oublié ! Et pourtant, dès sa 1ère apparition, je savais qu'il allait réapparaître !! Mais j'étais tellement stressée par les derniers rebondissements que je n'y ai plus repensé ! Enfin bref, je ferais une très mauvaise détective !! sarcastic

    Encore un épisode bien émouvant !!

      • Lundi 4 Septembre à 09:51

        Parthenia,

        L'apparition d'Alexander était furtive quand même.  On ne pouvait pas prévoir déjà que Miranda allait se laisser assassiner, dans ces conditions, forcément, penser à Alexander n'était pas si évident.

        Et merci ♥♥♥

    10
    Pythonroux
    Dimanche 3 Septembre à 11:56

    merci pour ce chapitre rempli d'émotions Eulaline/pytisa, j'en ai les larmes aux yeux.

    c'est tellement dur pour Victoire de devoir renier son fils et de dire au revoir à la petite fille de 2 ans et demi qui en est la cause.

     

    Mia est extraordinaire. Mam' lui a dit qu'Al'sand viendrait la chercher et qu'il fallait lui faire confiance et cette petite ne se pose pas de question. Al'Sand est forcément gentil. Me trompe-je en disant qu'Alexander est son père biologique ?

     

    Dès son apparition, je savais qu'Alexander deviendrai un personnage important (il n'y en a pas de petit chez toi ^^) mais je ne savais pas encore quel rôle. Les méchants risquent d'avoir toujours plus de problème avec lui sur le dos ^^

     

    encore merci pour cette sublime histoire.

      • Dimanche 3 Septembre à 18:25

        Pythonroux,

        Oh je suis contente que ce chapitre t'ait plu.

        Mia est toute petite mais elle a petit quelque chose, tu as raison, qui la rend spéciale.
        Le papa de Mia reste une question récurrente.  Il faudra que je pense à y répondre, un de ces jours :)

        Et je pense qu'effectivement, qu'Alexander risque de poser des problèmes à certains vilains de mon histoire :p

        Encore merci surtout ♥♥♥

    9
    nicolasB
    Dimanche 3 Septembre à 10:50

    Chapitre vraiment sympathique et qui solutionne le "problème" Mia.

    Je me doutait bien qu'elle était chez Victoire, ah Miranda, jusqu'au bout :)

    Pour Alexander c'était assez prévisible, par contre c'est Mia, elle semble savoir et accepter ce qui est arrivé à sa mère. Drôle d'enfant :)

    Bref un joli chapitre comme d'habitude. Encore encore encore :D

      • Dimanche 3 Septembre à 18:21

        NicolasB,

        Oui, Miranda jusqu'au bout.  Elle aimait et faisait confiance à la vieille dame, c'était une évidence qu'elle lui confie sa fille.

        Et merci beaucoup beaucoup ♥♥

    8
    L'arbre en boule
    Dimanche 3 Septembre à 08:46

    En procédant par élimination, j'avais deviné que Miranda avait choisi Alexander pour veiller sur Mia et prendre soin d'elle au cas où il lui arriverait malheur ;)

    Miranda savait aussi qu'en confiant Mia à Alexander, elle lui faisait le cadeau de la Vie, à lui, le garçon sans attaches, sans projets et à l'avenir incertain jusqu'à maintenant :)

    J'étais très émue en lisant ce chapitre et aussi très heureuse, pour la petite Mia bien sûr, mais surtout pour Alexander qui découvre enfin le goût de vivre, d'aimer et d'être aimé...

    Bravo et merci pour ce beau chapitre wink2

      • Dimanche 3 Septembre à 18:20

        L'abre en boule,

        Je me doutais que tu devinerais chez qui allait la petite Mia ♥

        C'est une chance qu'offre Miranda, une dernière, à son ami.

        Et merci à toi surtout ♥♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :