• 21. Tout se met en place

    A l'ombre du Lilas

    21. Tout se met en place

     

     

    Villa Ophélia

     

    Dans certains salons, à une certaine heure, certains hommes, biens sous tous rapports, influents, à qui la vie a souri, que le pouvoir a peut-être enivré et à qui il a, pour le moins, confié d'innommables secrets, prennent des décisions pour le bien commun, en tout altruisme afin que la cité vive en paix et en harmonie.

    21.

    "Philibert, je vous parlerai sans détour.  Nous devrions profiter de la cohue pour la faire disparaître proprement.  Elle devient encombrante, cette Miranda Lol."

    "C'est l'ordre que vous avez reçu?"

    21.

    "Les alliances d'hier ne sont plus celles d'aujourd'hui, mon cher Philibert. Et si quelques uns venaient à connaître le "programme" dont elle a bénéficié dans le passé, cela pourrait être embarrassant, voyez ?"

    "Je vois."

    21.

    "Ajoutons à cela que sa mise sous protection coûte beaucoup d'argent et n'offre aucune garantie qu'elle ne tombe jamais, de gré ou de force, en de mauvaises mains."

    Philibert acquiesce.  Auguste de Lahautevolée ajoute:

    "La décision n'a été prise que cette nuit.  Il faut profiter de l'occasion.  Officiellement, elle a quitté les radars.  Faisons en sorte qu'elle ne reparaisse plus et que les informations qu'elle détient disparaissent en même temps qu'elle."

    "Officieusement, il s'entend que j'aurai besoin de la preuve de, disons, sa neutralisation."

    Philibert se garda de demander à son supérieur, si c'était son cœur qu'il voulait qu'il lui rapporte.  Cette petite blague ne serait sans doute pas du goût de l'homme en blanc.

    "Je vais faire passer l'ordre à son berger."

    "Il est fiable?"

    21.

    "C'est un soldat.  Il exécute sans discuter les ordres.  J'ai toute confiance en lui."

    21.

    "Et sa fille, mon cher Philibert?"

    21.

    "Cela n'aurait pas de sens qu'elle disparaisse sans elle."

    "Evidemment.  Nous nous sommes compris, mon ami." 

    21.

     

    ♣♣♣♣

     Windenburg - chez Walter Hol

     

    "Et bien, Mia, tu n'es pas très causante, toi.  Je vais donner un petit coup de fil, ok?"

    21. La lumière au bout du tunnel

    La petite fille ne réagit pas, très concentrée sur sa tablette.

    "Tu es comme ta maman, toi, j'ai l'impression. Je parie qu'elle aussi, avant même de savoir parler, elle avait compris comment fonctionnaient tous ces machins électroniques."

    21. La lumière au bout du tunnel

    Walter se retient de pousser de l'épaule l'enfant afin d'obtenir au moins un peu d'attention, soupire et sort son portable de sa poche.

    21. La lumière au bout du tunnel

    "Sandra, salut.  Pardon de te déranger... Dis, je voulais te demander : est-ce que tu as pensé aux bandes vidéo des caméras de surveillance du service routier..."

    21. La lumière au bout du tunnel

    "Charlie y a pensé, oui, justement, mon équipe passe en revue les bandes qui n'ont pas été effacées, depuis tôt ce matin."

    "C'est super."

    Sandra se racle la gorge.

    "Cela tombe bien que tu m'appelles, Walter, je voulais justement te prévenir que nous avons décidé de laisser partir Julien Clove.  On n'en tirera rien.  Soit comme tu le penses, il n'a rien à voir avec la disparition de Cassie; soit il peut encore nous conduire au lieu où il la détient, si elle est toujours en vie.  C'est pourquoi, je ne restreins pas ses mouvements.  J'ai accepté qu'il rentre à Windenburg s'il le souhaite.  Je vais mettre une équipe sur lui."

    "Tu pourrais mettre l'équipe que tu as mise sur moi sur lui?  Ça te ferait des économies d'homme et de moyens."

    21. La lumière au bout du tunnel

    "Je ne suis pas sensée discuter de cela avec toi, mais j'avoue que c'est une idée tentante."

    Sandra rit et Walter inspire silencieusement.  Il meurt d'envie de demander à Sandra s'il ne serait pas possible qu'elle l'autorise à assister au nouvel interrogatoire de Louis Van Laer qui doit avoir lieu ce matin.  Un rictus plus tard, un coup d’œil à Mia et il y renonce.  Que ferait-il de la petite si elle répondait oui?

    "A bientôt, Sandra."

    21. La lumière au bout du tunnel

    "A bientôt, Walter."

    Walter raccroche et son regard revient à Mia.

    "Tu ne voudrais pas que je te lise une histoire, Mia?  Tu n'as pas faim?"

    Mia relève les yeux doucement.  Le regard que la petite est sans équivoque, il signifie "tais-toi."  Walter frissonne.

    21. La lumière au bout du tunnel

    Et sans plus d'effet, la petite fille retourne à ses occupations.  Décidément, cette petite Mia ressemble beaucoup à sa mère.

    21. La lumière au bout du tunnel

    ♣♣♣♣

     Windenburg - chez les Van Laer

     

    Louis a la bouche pâteuse, ce matin.  Il a dû dormir trop profondément. Une nuit sans rêve, ce n'est pas si souvent que ça lui arrive.

    21. La lumière au bout du tunnel

    Il a envie de voir Sarah.  Hier, elle a refusé, elle devait soi-disant travailler pour son exposition.  Pourtant, après sa petite visite à Cassie et l'incident causé par le clochard, Louis aurait bien voulu pouvoir se détendre un peu; mais elle avait encore refusé.

    21. La lumière au bout du tunnel

    Ce matin, il décide de ne pas lui demander son avis.  Il va débarquer chez elle.  Mais d'abord, comme un bon petit gars, il va descendre prendre le petit déjeuner avec tout le monde.  Dana sera satisfaite et lui sera tranquille.  Il ne faut pas précipiter les choses.  La patience est mère de toutes les vertus, c'est connu. 

    21. La lumière au bout du tunnel

    21. La lumière au bout du tunnel

    ♣♣♣♣

     Parc d'Oasis

     

      Après le dîner au parc, hier soir, Ludo est allé voir son père, laissant Justine attendre Monsieur Luigi, seule au parc.  Mais celui-ci ne s'est pas montré et Justine a fini par rentrer chez elle.

    21. La lumière au bout du tunnel

    21. La lumière au bout du tunnel

    21. La lumière au bout du tunnel

    Dès le petit-déjeuner avalé, Justine est repartie au parc.

    21. La lumière au bout du tunnel

    21. La lumière au bout du tunnel

    21. La lumière au bout du tunnel

    "Mais où êtes-vous, Monsieur Luigi?"

    21. La lumière au bout du tunnel

    Inquiète malgré elle, Justine a saisi sa guitare, bien décidée à attendre toute la journée s'il est besoin que son ami montre le bout de son nez.  Elle en a averti Ludo par message, pour le cas où il aurait envie de la voir aujourd'hui, sait-on jamais? 

    21. La lumière au bout du tunnel 

    21. La lumière au bout du tunnel

    21. La lumière au bout du tunnel

    ♣♣♣♣

    San Myshuno - appartement de Julien et Cassie

     

     Miranda, en sortant de chez Hol, où elle avait mis sa fille, Mia, pensait-elle, en sécurité, avait fait demi tour et regagné San Myshuno.  Il lui fallait un endroit sûr pour elle aussi d'où elle pourrait entamer ses recherches.  Un endroit calme, où elle serait seule, à peu près certaine que personne ne la chercherait et où il y aurait un ordinateur, un vrai, une belle bête.  

    Son choix s'était tout naturellement porté sur l'appartement que Julien et Cassie partageaient.  Ces deux-là devaient avoir un ordinateur digne de ce nom, les lieux étaient déserts et a priori, ce ne serait pas le premier endroit où on la chercherait.  Qui que ce soit.

    21. La lumière au bout du tunnel 

    Après avoir récupéré tout ce qui était périmé et sentait mauvais dans l'appartement, Miranda s'est installée confortablement face à l'écran de l'ordinateur choisi au hasard mais qu'elle devina dès l'écran allumé comme étant celui de Julien.  Elle sourit.  Miranda était dans son élément, là, épanouie comme un poisson dans l'eau.

    21. La lumière au bout du tunnel

    21. La lumière au bout du tunnel

    21. La lumière au bout du tunnel

    21. La lumière au bout du tunnel

    Miranda se passe une main douce sur le front.

    "Allez, ma grande, au boulot.  Il faut la trouver, Cassie, que tu puisses rentrer chez toi et retrouver ta fille."

    Les sourcils un peu froncés, Miranda se concentre: 

    "A nous deux, mon cher Louis... Où est-ce que tu la planques, ta Cassie?"

    21. La lumière au bout du tunnel

     

     ♣♣♣♣

     Windenburg - chez les Van Laer

     

    La sonnette de la porte d'entrée retentit.

    En souriant, Diane se précipite.

    "C'est peut-être Mélanie, elle doit passer pour l'exposé dont je t'ai parlé, maman."

    21. La lumière au bout du tunnel

    21. La lumière au bout du tunnel

    Louis s'est levé, nettoie son assiette, lorsque Diane revient, suivie d'un homme et d'une femme.

    21. La lumière au bout du tunnel

    21. La lumière au bout du tunnel

    Ce n'était pas Louise, apparemment, mais plutôt deux inspecteurs de police de Windenburg.

    Tous deux sourient à Eric, leur ancien collègue.

    "Bonjour, pardon de vous déranger à nouveau, nous aurions quelques questions supplémentaires à poser à Louis.  Louis, si vous avez un peu de temps à nous accorder."

    21. La lumière au bout du tunnel

    Eric sourit et fait l'accolade à son ancienne amie.

    "Bien sûr, Louis a le temps."

    21. La lumière au bout du tunnel

    "Vous pouvez vous installer au salon", indique Dana.

    Cathia sourit amicalement à Eric et traine à rejoindre son collègue qui déjà a précédé Louis au salon.

    "Je suis contente de te voir.  Comment vas-tu, Eric?"

    21. La lumière au bout du tunnel

    "Bien, je vais bien.  Je fais des petits boulots pour les assurances de ci de là en free lance.  C'est très sympa, ça change sans vraiment changer.  Mais tu dois le savoir, non? Je pense que je vais élargir d'ici peu mes activités, je passe ma licence dans quelques mois pour devenir détective privé."

    "Ah ça a l'air sympa."

    21. La lumière au bout du tunnel

    Eric acquiesce.

    "Et toi?"

    "Bah, tu sais, la routine: boulot boulot."

    Eric sourit gentiment.  La jeune femme a l'air de vouloir lui dire quelque chose mais ne pas oser.

    "Il y a quelque chose de particulier que tu voudrais me dire?"

    "Tu sais pour Walter?"

    Eric hausse les épaules.

    "Euh non."

    21. La lumière au bout du tunnel

    "Walter a été mis à pied, enfin, officiellement il a pris des congés mais on sait tous ce que ça veut dire."

    "Pauvre Walter, ça doit être difficile pour lui."

    "Je ne te le fais pas dire.  Surtout que d'après les rumeurs..."

    Cathia a toujours énervé Eric, toujours à trop parler.  C'est un bon flic, mais un flic trop causant.

    "A toi, je peux le dire, je pense qu'on le croit lié à la disparition de Cassie.  Lui et Julien Clove.  Tu sais qui est Julien Clove, n'est-ce pas?"

    "Oui, le gamin que Walter avait pris son aile."

    "C'est ça. Tu les crois capables, toi, d'être de mèche dans l'enlèvement de Cassie? "

    Eric ne dit rien mais il sent distinctement les pinces du crabe que son estomac abrite lui pincer les entrailles.

    "Tu sais, Cathia, depuis que j'ai appris que mon fils, qui vivait sous mon toit, était aussi la pourriture qui s'est introduit une nuit chez une jeune fille pour la rouer de coups... plus rien ne peut m'émouvoir ou me surprendre."

    21. La lumière au bout du tunnel

    Sandra grimace, soudain mal à l'aise.

    "Bon, je vais rejoindre Xhav'.  On pourrait se faire un resto, un jour?  Toi, Hol et moi, comme au bon vieux temps."

    "Oh oui, ça me plairait beaucoup!", assure Eric qui soudain a très envie d'appeler Walter. 

    21. La lumière au bout du tunnel

     ♣♣♣♣

     Windenburg - chez Walter Hol

     

    Mia n'a pas décroché de sa tablette depuis des heures.  Walter ignorait qu'un enfant de cet âge puisse rester concentré aussi longtemps sur une activité.

    mia - walt

    Un instant, le cœur de Walter se serre.  Miranda a raison, même s'il avait su que Mia existait, il aurait agi de même.  Tout ce qui comptait pour lui c'était la débusquer pour obtenir un passe-droit dans l'enquête.  Jamais Walter, il lui faut bien l'avouer, n'avait hésité le cas échéant à mêler un civil à l'une de ses enquêtes.  La fin justifie les moyens, se défendait-il.  Et ciel, que les moyens sont limités en matière d'hommes et d'effectifs dans la police.

    Evidemment, Walter s'était trompé.  Miranda avait refusé de jouer les doublures de Hol et elle faisait cavalier seul.  Résultat: Walter se retrouvait bel et bien sur la touche à s'occuper d'un enfant alors que courait dans les rues une personne qui devait être arrêtée dans les plus brefs délais.  

    mia - walt

     "Et la prochaine fois que vous encagerez une bête sauvage, ne vous en lavez pas les mains, prenez la peine de vous soucier de ce qu'elle devient", avait dit Miranda.  

    Des bêtes sauvages, comme elle disait, il en avait fait arrêter des dizaines, Hol. Certaines, à cette heure, étaient encore en prison, en cage.  D'autres étaient ressortis. La réinsertion ne faisait pas partie de ses attributions.  Hol n'avait même pas à juger le travail de la justice.  Combien de délinquants avait-il arrêté pour les voir ressortir quelques heures plus tard sur décision des juges et les resserrer quelques semaines ou mois plus tard?  L'éternel recommencement.

    mia - walt

    Walter soupire.  C'est peut-être l'affaire de trop pour lui?  Peut-être est-il temps qu'il s'arrête vraiment?  Le regard de Walter se brouille.  Il est fatigué.  Tellement fatigué.  Il a l'impression d'avoir couru à perdre haleine pendant des années pour arriver quelque part et comprendre soudain que ce quelque part n’existe pas, n'a jamais existé.

    mia - walt

    Walter est comme sur le bord de la route et finalement, c'est le ravin à ses côtés qui lui fait de l’œil.  A quoi bon, de toute façon, continuer à se battre pour un monde meilleur?

    mia - walt

    Mia a levé les yeux de sa tablette.  Son regard s'est posé sur Walter.  Sans un bruit, la petite fille est descendue du sofa,...

    mia - walt

    mia - walt

    ...se pose devant Walter et tend ses petits bras.

    mia - walt

    mia - walt

    Walter retient à grande peine le sanglot qui roucoule déjà au fond de son gosier et avec immensément de tendresse se penche vers Mia et la serre contre lui.

    mia - walt

    mia - walt

    C'est à ce moment que le portable de Walter vibre.  Sandra?  Miranda?  Carine?

    Il n'a pas envie de répondre mais Walter répond quand même et il est très surpris lorsqu'il entend la voix d'Eric Van Laer.

    "Salut, Walt'.  J'ai entendu que tu avais été mis à pied quelques jours.  Ça te dirait d'aller boire un verre?  C'est moi qui régale."

    Walter sourit.  Mia est déjà repartie vers sa tablette et s'est installée à même le sol, cette fois.

    mia - walt

    "Désolé, mais je dois garder la petite fille d'une amie et je ne sais pas jusqu'à quelle heure."

    Au bout du fil, Eric Van Laer semble hésiter, à peine quelques dixièmes de secondes.

    "Ecoute, je suis libre là et je m'ennuie.  Est-ce que je peux passer chez toi?  Le baby sitting à deux, c'est toujours plus sympa."

    En fait, Walter est surpris mais c'est vraiment avec chaleur qu'il répond.

    "Ecoute, oui, viens, ça me fera vraiment plaisir de te voir."

    mia - walt

     

     ♣♣♣♣

     Newcrest - Chez Lena et Hugo Berg

    *pour rappel, Hugo est l'agent chargé notamment de la mise sous protection de témoin dont bénéficie Miranda, suite à une affaire dont il n'a jamais été question dans le lilas.

     

    "On ne peut pas avoir cent fois la même discussion, Léna!"

    21.

    "Tu viens, tu vas, tu rentres ou tu ne rentres pas, je ne sais jamais quand tu seras là.  J'en ai assez, Hugo."

    "Ecoute, je n'ai pas le choix.  Tu sais que je ne fais pas ce que je veux."

    "Oh je t'en prie, tu étais en congé trois jours mais non, non, tu ne sais pas dire "non".  Combien de temps ça va encore durer?"

    21.

    Hugo a soupiré.  

    "Lors de cette affectation, tu m'as dit que c'était pour deux ans, puis trois.  Et maintenant, quoi?"

    "Quand il y a un problème, je suis sensé m'en occuper dans l'heure, Léna.  Tu le sais, c'est comme ça, c'est mon job."

    "Et bien, change de job!"

    21.

    "Léna, tu sais que ce n'est pas possible et que je n'en ai pas envie en plus."

    "J'en ai assez, Hugo."

    Hugo soupire et s'approche doucement, il serre doucement Léna dans ses bras.

    21.

    "Tu préfères ton travail à nous", fait d'une voix boudeuse Léna.

    21.

    "Bien sûr que non.  Tu sais que non."

    21.

    Evidemment, c'est le moment que choisit le portable de Hugo pour sonner.  En râlant, Léna se recule.

    Hugo lit le message, l'efface dans l'instant et évite de regarder son épouse.

    21.

    21.

    "Tu repars?"

    "J'en ai pour une heure.  C'est le boss, il veut me voir."

    Léna secoue la tête.

    "Tu viens à peine de rentrer.  Et le petit voulait aller au parc.  Hugo, tu sais qu'avec les deux, le parc c'est galère."

    21.

     "Papa, à b'as!"

    21.

     "Et bien, ma petite crevette, tu veux un câlin, toi.  Raconte à papa."

    21. 

    "Ewen, laisse papa.  Papa doit partir."

    "C'est bon, Léna.  J'ai le temps de faire un câlin à mon fils quand même!"

    21. 

    "Et bien dis donc, mon fiston, t'as grandi, toi, puis t'es lourd.  Tu as mangé quoi, des cailloux?"

    Le petit rigole.

    "Pas cailloux, papa." 

    21. 

    "Je fais vite, je te promets, Léna.  Et nous irons au parc après."

    21.

    21. 

    Hugo sourit et se tourne vers Amaury, son fils ainé.

    "Alors, champion, tu t'habilles et on va au parc.  Je n'en ai pas pour longtemps.  D'ac o dac?" 

    21. 

    "Oh oui, j'adorerais.  Et tu m'apprendras à pêcher aussi? et à nager? et on fera un peu de basket?"

    "J'aimerais beaucoup faire tout ça, oh oui!"

    21. 

    "Allez, zou, plus vite je suis parti, plus vite je suis revenu, hein champion?"

    21. 

    "Papa, arrête, je n'ai plus six ans et ta barbe, elle pique." 

    21. 

    Hugo s'écarte, lance un regard le plus gentil et contrit possible vers Léna.

    "A tout à l'heure?" 

    21. 

    Léna ne répond rien, se contente de regarder son fils ainé et de serrer plus fort le cadet contre elle.

    "Ca va, mon chéri?" 

    21. 

    Amaury soupire puis se tourne vers sa maman.

    21. 

    "Bien sûr, nickel.  Je vais m'habiller.  Papa va revenir très vite, il me l'a dit.  Alors c'est vrai, hein, maman, que c'est vrai?"

    21.

    Léna préfère ne rien répondre. 

    ♣♣♣♣

     

     

     

    « 20. Arme fatale22. Sur le bon chemin »
    Pin It

  • Commentaires

    21
    GGO
    Mardi 23 Mai à 23:21

    J'ai tellement peur pour tout le monde ! :o Miranda et sa petite, Hugo, qui va être confronté à un choix terrible (même si ça doit pas être le premier...), Walter, englué dans ses névroses... Je te passe Cassie, hein ^^" Le suspens est insoutenable à chaque fois !

     

    Je me demande vraiment si Hugo est le père de l'enfant de Miranda. Car s'il ne l'est pas, j'aimerais bien savoir qui !

     

    La suuuiiiiiiteeeeuuuh !

      • Ggo
        Mercredi 24 Mai à 12:13
        Qué? Bientôt fini? :o
      • Mercredi 24 Mai à 09:43

        GGO,

        La suite c'est pour très vite, normalement.  On arrive tout doucement à la fin, là.

        Je ne suis pas certaine qu'il y aura toutes les réponses mais au moins, le plus stressant sera définitivement derrière :D

        Et merci merci ♥♥

    20
    Myomao
    Samedi 20 Mai à 00:51

    Hello !

     

    J'ai moi aussi rattrapé mon retard ! Je n'ai pas lu les autres commentaires...

    Alors pour commencer : ne me zigouilles pas Hugo au prochain épisode ! Ce serait vraiment trop dramatique pour sa petite famille, que j'ai trouvé super attachante et quelques images !beurk (ça c'est le smiley "pitié" !)

    Mr Luigi, parti déjà sans même pouvoir dire au revoir à Justine. La pauvre, elle va être effondrée quand elle l'apprendra... Heureusement Ludo n'est pas loin pour elle...

    Cassie, dans la mouise, pour ne pas changer... Hol, franchement il me déçoit ! Mais peut-être que ça va enfin lui faire ouvrir les yeux en ce qui concerne Carine, surtout après ce que va lui dire Van Laer sur sa vie en ce moment...

    Et puiq Miranda ! Je l'adore depuis le début ! Je crois que pour moi c'est elle la vraie héroïne de cette histoire ! Je l'aime trop ! Et sa petite Mia aussi !

     

     

     

      • Dimanche 21 Mai à 11:41

        Myomao

        Ok, promis pour Hugo, pas au prochain chapitre :D

        Pour Justine, ça risque d'être vraiment très douloureux pour elle, c'est sûr :/

        Tu as raison pour Cassie, elle ne doit pas être née sous une bonne étoile :/  C'est vrai que Hol est un peu décevant; mais je garde espoir qu'il se reprenne :)

        C'est vrai pour Miranda :o  Je suis contente qu'elle te plaise. 

        Et merci merci merci ♥♥♥♥

    19
    Vendredi 19 Mai à 01:35

    Bon bon bon, voilà que j'ai rattrapé mon retard, et les choses ont l'air de plus en plus tendues ! Je suis triste pour monsieur Luigi, mais là c'était risqué :( Justine va l'attendre un moment (ou peut-être qu'elle va se rendre compte qu'il y a un truc qui va pas et aller casser la gueule à Louis oui je m'en fous on est pas sur le forum XD)

    Surtout que lui, il est de plus en plus plongé dans sa folie... En fait, je serais presque pour le voir exploser, que tout le monde se rende compte de sa maladie et d'à quel point il n'est pas guéri ! C'en est délirant à quel point il est capable de masquer les choses.

    Et puis Hol qui s'en sort pas entre ses sentiments et son envie risquée de découvrir la vérité... J'avoue tu m'as fait croire à une nouvelle relation avec sa collègue Sandra ^^ Mais Carine, c'est Carine ! Oh, eh ! Oh ! Hein !

    Et enfin, que dire de toute cette histoire avec Miranda, si ce n'est qu'elle semble cacher encore tant de choses. Qui sont ces hommes qui ont l'air tout puissants ? Quel est le véritable rôle d'Hugo ? Bref, c'est plein de questions questionnantes du questionnement. Je me questionne.

    Bref, hâte de lire la suite ♥

      • Vendredi 19 Mai à 10:02

        Shloupi,

        A mon avis, Justine ne va pas rester les bras ballants et effectivement, si elle pressent que Louis a quelque chose à voir dans l'histoire, je ne pense pas qu'elle soit suffisamment réfléchie pour ne pas ruer dans les brancards direct.  Aïe, ça risque de ne pas être sans risque.  Louis, cette fois, est devenu un assassin.  Il n'a pas hésité un instant à tuer Monsieur Luigi.  Il m'étonnerait qu'il hésite si quelqu'un d'autre se mettait sur sa route.

        Oh oui, Walter n'est pas au top, c'est le moins qu'on puisse dire.  

        Et Miranda est un personnage plein de secrets que j'adore ♥

        Merci merci merci ♥♥♥

    18
    Cassiopeia
    Vendredi 19 Mai à 00:32

    Hé bien ! Je m'étais enfin décidée à reprendre l'écriture d'un chapitre quand je me suis rappelée que j'avais des chapitres en retard chez toi (tous ceux publiés depuis que tu ne publies plus sur le forum en fait XD), résultat j'ai passé la soirée ici à te lire :p 

    Entre le fait que Miranda ait une fille, et le meurtre de Luigi... tu arrives toujours à me surprendre, ça m'envoûte !

    Je suis pendue à tes mots... quel sentiment de voir Luigi trouver Cassie, et perdre tout espoir la minute suivante. J'espère que le nouvel interrogatoire de Louis sera plus utile. 

    Mia me fait beaucoup rire. Les regards qu'elle a envers Walter ! Pas de toute, elle tient bien de sa mère. Mère qui m'inquiète, en passant. C'est un personnage tellement intéressant et satisfaisant, ça me ferait mal qu'il lui arrive quelque chose. Même si une autre idée me tiraille, je verrai bien ce qu'il en est...

    Merci encore pour cette histoire ! ♥

      • Vendredi 19 Mai à 09:58

        Cassiopeia,

        Oh zut, je vais devoir attendre pour la suite de tes histoires alors :/

        Mais ouh, que c'est bon de lire ton commentaire, merci merci ♥♥

        Je suis contente d'arriver à te surprendre.  Je ne suis pas certaine que ces deux flics en tirent beaucoup de Louis :/  En même temps, il n'est même pas encore soupçonné de quoi que ce soit.

        Mia est vraiment une super bambine, vraiment.  Et elle ressemble beaucoup à sa maman, c'est vrai.  Un sou pour l'idée qui te tiraille?  J'aimerais bien la connaître, moi :D

        Et merci à toi surtout de me lire, ça me touche beaucoup.  ♥♥♥

    17
    Pythonroux
    Jeudi 18 Mai à 21:57

    Pauvre Amaury, il va être très déçu mais quand son papa lui a promis qu'il revenait vite, il ne savait pas qu'il trouverait une maison vide...

    Je confirme pour la petite Mia, elle fait peur mais elle est aussi toute mimi ^^ C'est moi, ou elle lit dans les pensées de Walter ;)

     

    Miranda, je crois que tu es dans la mouise... mais je ne suis pas certain que Monsieur de Lahautevolée sache dans quoi il s'est engagé en faisant envoyé cet ordre... il risque de le regretter amèrement ;)

     

    Elle est bizarre l'ancienne collègue d'Eric, pourquoi elle rapporte autant de rumeurs à des personnes qui ne sont plus dans les murs... franchement, une pipelette comme ça flic, ça me dépasse ^^

     

    Et enfin, la pauvre petite Justine qui attend Monsieur Luigi avec une si grande impatience pour lui annoncer une si jolie nouvelle. Ca va être super rude quand elle va apprendre qu'il est parti...

     

    J'ai encore une fois adoré ce chapitre, vivement la suite

      • Vendredi 19 Mai à 09:55

        Pythonroux,

        Les enfants sont souvent les premières victimes de leurs parents :/  malheureusement.

        Et oui, je crois aussi que Mia a un don d'acuité :)  Elle est géniale, cette bambine.  Je suis sûre que si tu l'avais dans ton jeu, tu l'adorerais aussi.

        Miranda ne sait pas encore à quel point elle est dans la mouise mais sûr que pour Monsieur de Lahautevolée, ça risque de chauffer si elle l'apprend :D

        La collègue d'Eric n'est pas une lumière.  Il ne faudrait pas que tous les flics de mon histoire soient des super héros :D 

        Oui, pauvre Justine :/

        Et merci merci merci ♥♥♥

         

    16
    nicolasB
    Jeudi 18 Mai à 20:57

    toujours aussi sympa, je sens l'histoire compliqué pour Miranda.

    Par contre Mia qu'elle gosse !!

    Eric à mal au bide ? sur ce coup là il aurait mieux fait de se la mettre sur l'oreille quand même, il aurait moins eu mal au bide et aurait encore sa première femme

     

    Bref vivement la suite j'veux savoir comment ça va se finir tout ça

      • Vendredi 19 Mai à 09:51

        Nicolas,

        Oui, pour Miranda, ça se corse :gggrr

        Et Mia est une bambine extra ♥

        Et ô combien tu as raison, c'est sûr que si Louis n'était jamais né, ça roulerait tranquille à Windenburg :D

        Merci merci merci ♥♥♥

    15
    Lamé
    Jeudi 18 Mai à 15:11

    Bon ... je crois que notre nouvel ami Hugo va devoir se charger du problème Miranda/Mia.  Et comme il est papa lui aussi, je pense que ça va être très compliqué pour lui de liquider la petite (si j'ai bien compris ce que voulait faire les vilains pas beaux du début).

    Eric a l'air de soupçonner son fils, mais il reste là à attendre.  Il attend quoi au juste ?  Que son fiston finisse par tuer quelqu'un ?

    En tout cas, le Hugo est bien beau <3  J'espère que derrière ce métier un peu particulier, se cache un homme qui a du coeur.

      • Vendredi 19 Mai à 09:49

        Lamé,

        (oui, tu as bien compris ce que voulait faire les vilains pas beaux du début :/)  On verra si Hugo a ou non un cas de conscience.

        Je ne suis pas certaine qu'Eric ait compris ou soupçonne Louis d'avoir enlevé Cassie, sinon, je pense qu'il agirait justement.  Il semble un peu trop concentré sur lui-même pour voir vraiment ce qui se passe.  Peut-être que sa rencontre avec Walter va débloquer quelque chose?

        Moi aussi, je le trouve plutôt pas mal Hugo et j'aime bien sa dame aussi.  A espérer qu'il y ait un vrai cœur qui batte, oui.

        Et merci merci merci ♥♥♥

    14
    L'arbre en boule
    Jeudi 18 Mai à 11:29

    Oh nooon !!! On ne touche pas à Mirandaaa ! :( Elle est le dernier espoir pour retrouver Cassie et remonter jusqu'à Louis... Quant au "berger" dont parle Auguste, s'agirait-il d'Hugo ? Hugo ou pas Hugo, je pense que le "nettoyeur" n'aura pas trop de mal à la localiser, mais... il se pourrait bien qu'il se retrouve nez à nez avec Julien, ce qui risque de lui compliquer la tâche ;) Enfin, j'espère que c'est comme ça que ça va se passer...

    J'adore le regard que lance Mia à Walter, genre "tu vois pas que je suis occupée, là ?" :D Il me fait de la peine, Walter : j'ai l'impression que le petit câlin réclamé par ce petit bout de chou le bouleverse profondément et lui fait prendre conscience qu'il a raté quelque chose d'important dans sa vie, quand il était avec Carine. A cause de son boulot, peut-être ?... En tous cas, il a du bol parce que jusqu'à présent, la petite a été bien sage, je trouve :)

    Et puis c'est bizarre qu'Eric Van Laer décide soudainement de rendre visite à Walter, non ? o.O Et comme par hasard, juste après que Cathia lui ait révélé les soupçons qui pèsent sur Walter dans l'enlèvement de Cassie ! Eric connaît bien Walter puisqu'ils ont longtemps fait équipe ensemble, et je suis convaincue qu'il ne croit pas une seule seconde en une hypothétique culpabilité de son ancien collègue. Je pense plutôt qu'Eric veut informer au plus vite Walter des soupçons qui pèsent sur lui, mais surtout, lui parler de Louis et de son étrange comportement. Eric est un ancien flic après tout, et le passage à tabac de Sarah par Louis lui a, de toute évidence, ouvert les yeux ;)  (non non, je ne suis pas en train d'écrire la suite de l'histoire ! :D)

    Quant à Justine, beeen... je crois qu'elle peut l'attendre longtemps son cher Monsieur Luigi :/

    Encore un super chapitre qui nous tient, comme toujours, en haleine :)

    Et bien évidemment, c'est pas le scoop du jour, mais il me tarde de lire la suite ! ;)

      • Jeudi 18 Mai à 12:22

        Oui, le berger dont parle les deux hommes est bien Hugo.

        Je ne sais pas trop s'il aura aussi facile que cela à localiser Miranda. Affaire à suivre :D

        Mia est géniale.  Je l'adore.  Elle ressemble beaucoup à sa maman.  Walter n'a pas trop l'habitude des enfants, forcément, en même temps, il aurait été malgré tout déstabilisé par la petite puce.  Elle est vraiment spéciale à vivre.  Et clairement, Walter n'est pas au mieux de sa forme et il remet en cause ce qui faisait sa vie.  La présence de Mia ne l'aide pas à relativiser les choses et lui donne sans doute des regrets.  Mais il n'est jamais trop tard pour bien faire.  Je suis sûre qu'il va remonter la pente mon petit inspecteur.  Qui sait?  Cela viendra peut-être d'Eric, ce courage?

        Eric aussi a besoin de parler à quelqu'un d'extérieur de sa vie, de son fils.  Je pense que tous les deux, c'est une bonne chose qu'ils puissent se parler tranquillement.

        Et oui, pauvre Justine :/

        Et merci merci merci merci ♥♥♥♥

    13
    1PoulpeDesChats
    Jeudi 18 Mai à 11:17

    Quand je pense que les inspecteurs sont si près du but, ils sont chez Louis, mais ce dernier va s'en tirer comme toujours... C'est tellement un bon acteur et manipulateur. Arf... Si seulement, ils pouvaient déceler le moindre petit détail qui conduirais à sa chute....

    Ça craint vraiment pour Miranda :/ J'ai peur pour la suite du coup. Tu sais tellement bien nous tenir en haleine. Sa fille lui ressemble beaucoup, oui. 

    Hugo c'est un peu Walter bis. Il est trop accaparé par le boulot au point d'en oublier sa famille... Mais ce schéma arrive, malheureusement, assez souvent.

    En tout cas Justine va attendre longtemps Monsieur Luigi :(

      • Jeudi 18 Mai à 12:17

        Tout doucement, on s'approche. Louis ne pourra pas toujours s'en sortir, c'est évidence.  Surtout que c'est ce qu'il cherche au final, du moins est-ce ce qu'il a prétendu à Cassie.

        Oui, pour Miranda, ça craint.  Walter a déclenché un processus auquel il ne pouvait s'attendre et dont sans doute il ne saura jamais rien.  Heureusement quelque part :/

        Hugo suit le même schéma dans sa vie personnelle que Walter.  Mais il est malgré tout fort différent.  Il n'est pas un homme aussi bon que Walter, justement.

        Et oui, pauvre Justine.

        Et surtout merci merci merci ♥♥♥

    12
    Jeudi 18 Mai à 11:14

    De nouveaux personnages !!! Ils sont intriguants ces deux messieurs : Auguste de Lahautevolée et Philibert (Villa Ophélia ! Mais qu'as-tu fait des Gothik ? ).  Et du coup, certaines phrases de ces messieurs m'interpellent au plus haut point : quel était ce programme pour lequel Miranda a participé et pourquoi veulent-ils l'éliminer ? Avec sa fille, qui plus est.... Grrrrr !!! (nous préparerais-tu une troisième saison du Lilas ?....^^).

    Justine me fait de la peine avec sa bouille toute triste. Hélas, elle n'aura plus guère de chance de revoir Monsieur Luigi, ni même son fantôme...

    Interrogatoire de Louis. Bon, j'espère qu'il va arriver à faire une gaffe devant les deux inspecteurs ou du moins être trop confiant pour que cela ne cache pas quelque chose. Bref, j'espère qu'il va tomber le Louis !!!

    Walter. C'est vrai que la petite Mia a l'air bien intimidante... Ou est-ce parce qu'il n'a jamais eu l'occasion de s'occuper des bambins qu'il se trouve mal à l'aise^^. Mais sinon, l'arrivée d'Eric est une bonne chose. Cela lui permettra de se détendre un peu et surtout, ils ne seront pas trop de deux pour protéger la petite. Sur ce coup-là, Miranda a eu le nez creux (bon, en même temps, il s'agit de sa fille, elle a agit telle une mère louve en la protégeant au mieux).

    Miranda. J'espère que tu vas arriver à trouver quelque chose sur Cassie... et si possible à temps... Mais surtout fait bien attention à toi, tes jours sont comptées. (en même temps, cela ne m'étonnerait pas qu'elle ait un sacré dossier sur l'homme en blanc. Je suis sûre qu'elle a un coup d'avance sur eux. Elle sait très bien protéger ses arrières).

    Léna et Hugo me font penser au couple Walter et Karine. Même problématique du travail de monsieur qui passe avant la vie de famille. Mais là, il y a des enfants et le constat est d'autant plus amer. On sent Amaury déjà quelque peu désabusé par les manques de son père. C'est bien triste...

    Encore un chapitre qui nous laisse avec plus d'interrogations que de réponses, mais je commence à en avoir l'habitude. Le dénouement a l'air de s'approcher en tout cas et avec lui j'imagine que bien des vies vont être changées et pas en bien. A moins que certains arrivent à s'en sortir ou à s'en trouver plus fort quand même.

    Et j'aime beaucoup ta nouvelle façon de disposer les images.  Surtout les scènes avec Justine ♥.

    Bref, j'attendrais la suite, patiemment, impatiemment, le temps qu'il faudra. Je sais que la suite en vaudra la peine.

    ♥♥♥

      • Jeudi 18 Mai à 12:14

        Agathe,

        Un troisième volet du Lilas?  Oula, je vais déjà essayer de terminer celui-ci :D

        C'est sûr que Monsieur Luigi n'est pas près de revenir :/

        De toute façon c'est ce que veut Louis, qu'on sache ce qu'il a fait, c'est ce qu'il a dit à Cassie.  Maintenant, je pense qu'il va tout faire pour que ça n'arrive pas avant qu'il l'ait décidé.

        Mia est un bambin particulier, comme sa maman.  Et c'est une petite fille hyper facile à gérer.  Walter a eu de la chance de ne pas tomber sur une  petite canaille, mais ça, il ne le sait pas.  Et oui, la visite d'Eric ne peut lui faire que du bien :)

        Je ne sais pas si Miranda pouvait s'attendre à ce que le mauvais coup arrive de ceux qui sont sensés la protéger.  A voir... :/

        Léna vit mal les absences de son mari, elle en a marre.  Elle l'a dit, le dit et c'est vrai.

        Oui, le dénouement approche :) J'espère que j'arriverai à lui donner la forme que j'espère et imagine.  

        Et merci merci merci ♥♥♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :