• 26. La boucle est bouclée

    A l'ombre du lilas

    26. La boucle est bouclée

     

    Parc d'Oasis

    Quelque temps plus tard

     Justine médite.  Elle vient souvent là, sur ce banc.  Elle se sent plus proche de Monsieur Luigi comme ça.  Elle a l'impression qu'elle va le voir arriver, depuis le bout du chemin là, qu'il va s’asseoir à ses côtés et grogner.

    "Qu'est-ce que tu me veux encore, gamine?"

    Quelque temps plus tard

    Justine ne passe pas un jour, une nuit sans penser à Monsieur Luigi.  

    Sans cesse passent et repassent toutes leurs discussions, sur la musique, sur la vie, sur l'amour, sur les orages, sur la pluie, sur la solitude.  Puis, il y a leurs disputes aussi, mémorables et sanglantes à coup de bons mots et de sarcasmes.

    Cassie a accepté de raconter à Justine les derniers instants de Monsieur Luigi.  Bien sûr, c'est dur de l'imaginer, de savoir qu'il a eu peur ... mais en même temps, Justine avait tellement besoin de savoir.

    "Lou-Anne" est le dernier mot que Cassie a entendu de la bouche de Monsieur Luigi.  Un prénom.  Justine voudrait retrouver Lou-Anne, lui parler de son père ou de son mari ou de son frère, lui dire comme il a été courageux, qu'il était son ami, qu'il voulait la protéger et que c'est pour ça qu'il est mort; en héros.  Mais Justine ne sait pas trop où chercher.  Au final, elle ne connaissait vraiment rien de la vie d'avant de Monsieur Luigi; tout comme lui ne savait rien de la vie d'avant de Justine.  Ils étaient nés tous les deux au regard de l'autre le jour où Justine avait décidé d'empoisonner sa mère et elle-même et Julien aussi.  C'était ainsi, c'était un accord tacite entre eux que ni l'un ni l'autre n'avaient cherché à rompre.

    Quelque temps plus tard

    Soudain, Justine soupire trop profondément, agacée.  Sa mère vient de la rejoindre et de s'installer à ses côtés.

    Quelque temps plus tard

    Quelque temps plus tard

    "Il faut que tu prennes sur toi, Justine, aller de l'avant.  Je sais que c'est dur d'apprendre la disparition d'un ami, mais il faut que tu te bouges.  Ça fait des semaines que tu te traînes."

    "Laisse-moi, maman."

    "Justine... il faut que tu arrêtes.  Monsieur Luigi, n'était pas un homme bien."

    Monsieur Luigi n'était pas un homme bien?  Ça veut dire quoi "un homme bien"?  Laurine a vite oublié que c'est grâce à lui qu'elle a la vie sauve aujourd'hui.  Si Monsieur Luigi n'était intervenu, c'est sûr, Justine aurait versé le poison que lui avait remis Julia Foison dans son verre.  Ça ne fait pas de pli, de doute.  Si aujourd'hui Laurine est vivante, si aujourd'hui, elle est assise à côté de Justine, c'est grâce à Monsieur Luigi.

    "Monsieur Luigi n'était pas un homme bien?  Et qu'est-ce que tu en sais, toi, maman?"

    Quelque temps plus tard

    "C'était un alcoolique, qui avait probablement abandonné toute sa famille, qui profitait des gens, Justine."

    Justine grimace et tend la main tel un paravent pour se protéger de ces mots-là.

    "Tais-toi!  Je ne veux pas entendre ça, maman."

    Quelque temps plus tard

    "Tu dois regarder la réalité en face, Justine."

    Quelque temps plus tard

    "La réalité?  Monsieur Luigi était comme mon père, voilà la réalité."

    Quelque temps plus tard

    "Comme ton père?  Pas trop, j'espère."

    Sitôt cette parole prononcée, Laurine se décompose et Justine accuse le coup.

    Quelque temps plus tard

    Laurine voudrait ravaler ses mots, refoule les larmes qui perlent à ses paupières.

    "Pardon, excuse-moi, Justine.  Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire."

    Quelque temps plus tard

    "Tu es immonde, maman.  Tu te rends compte de ce que tu as dit?  Chaque nuit, je rêve de ce que m'a fait ce monstre.  Chaque nuit, je t'entends me dire que tout ça n'est pas grave, que je dois oublier, qu'il est parti.  Il parti!  Mais cette bonne blague, maman!  Tu t'en es débarrassée, tu lui as offert une nouvelle vie et moi... moi, maman!  "

    "Je voulais te protéger, Justine.  Je ne voulais pas que les gens sachent ce que ton père t'avait fait..."

    Justine est au bord du malaise.

    "Tu ne voulais pas que les gens sachent?  Mais moi, je voulais que tout le monde sache ce qu'il m'a fait, ce salopard qui était mon père!  J'avais besoin de sentir que ce n'était pas moi la coupable mais lui!...  Tu me dégoûtes, maman."

    Quelque temps plus tard

    Et sans se retourner, Justine court à en perdre haleine.  Cette fois, c'est terminé.  C'est la dispute ultime, la dernière, celle de trop.  Justine fait son sac et s'en va.  Partir et ne jamais revenir.

    "Justine, je t'en prie, reviens..."

    Quelque temps plus tard

     

    ♣♣♣♣ 

     Windenburg - Chez les Van Laer

     

    "Oh papa...  je suis si contente."

    Après plusieurs semaines d'hospitalisation et le double en revalidation, Eric a regagné son foyer.

    Diane se serre très fort contre la poitrine de son père.  Elle a eu tellement peur de le perdre.

    "Tout va bien.  Tout ira bien, maintenant, papa."

    "Oui, ma toute belle."

    Dana serre les paupières, très fort.  Si seulement, ça pouvait être vrai et aussi simple que cela, qu'il suffise qu'Eric réapparaisse, rejoigne le foyer pour que tout s'apaise.

    Il faudrait déjà que Dana touche un mot ou deux à Eric, au sujet des nouveaux "amis" que fréquente Diane, qui défilent à la maison, ces derniers temps.  Il lui semble qu'il doit y en avoir encore l'un ou l'autre affalé dans leur salon.

     Encore faudrait-il que Eric sorte de son mutisme...?  Lui en veut-il d'avoir aidé Louis à sortir de l'HP?  Pourquoi ne lui parle-t-il pas?  Même lui hurler dessus lui irait.  Mais non, il se tait sur tout ce qui est essentiel, il ne répond à aucune de ses questions qu'en discourant sur la météo.  

    Dana en a marre d'entendre parler des températures moyennes du mois de juillet, des records de pluviosité à Dragon Valley, de la dernière secousse sismique de Sixam.

    Et franchement, Dana, elle n'en a rien à secouer de savoir que le plus vieux bonhomme du monde habite à Oasis et qu'il a dépassé les 120 ans et qu'il se nourrit exclusivement de pruneaux.

    Oui, vraiment, tout part à vau l'eau, plus rien n'a de sens.  Partir, voilà ce qu'ils devraient, tous, faire.  Partir, recommencer tout, ailleurs, loin de Louis et de son fantôme qui doit traîner quelque part, ici, c'est sûr.  Souvent, Dana sent son parfum, sent son souffle dans son dos.  Devient-elle folle, elle aussi, comme la première femme d'Eric? 

     De toute façon c'est à se demander - et Dana se le demande trois fois tous les jours - si tout le monde n'est pas fou dans cette famille, dans cette ville, dans ce monde d'abrutis.  Ouiep, il n'y a pas vraiment de doute, la dégénérescence de la race, c'est aujourd'hui et maintenant.

    ♣♣♣♣

    Granite Falls

     "Walter, c'étaient les meilleures vacances de toute ma vie.  Merci merci."

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    "Moi aussi, j'ai adoré."

    Walter a hésité.  Carine lui a souri doucement.

    "C'est lundi que tu prends ton affectation à San Myshuno?"

    "Oui."

    "Tu reviendras de temps en temps?"

    "J'ai vendu la maison."

    Carine ferme les yeux, un instant, semble hésiter.

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    Walter en profite, il s'éclaircit la gorge, Carine relève les paupières.

    "Ces dernières semaines ont été un enchantement.  Carine, je voudrais te dire tant de choses mais je ne sais pas dire toutes ces choses-là.  Alors... "

    Walter pose un genou à terre.

    "Je sais que je n'ai pas été un bon mari.  Je sais que je suis trop flic, trop jaloux, trop peu cultivé, trop fier, trop orgueilleux pour une femme comme toi."

    "Walter..."

    "Mais je sais aussi que je ne peux pas vivre avec toi, que je me sens vide sans toi, nul, triste."

    26.  La boucle est bouclée

    "J'ai fini par comprendre pourquoi tu es partie la première fois.  Tu es partie parce que je voulais changer pour toi alors que tout ce que tu voulais, c'était moi.  Tu ne voulais pas que je change parce que tu m'aimes comme je suis: trop flic, trop jaloux, trop peu cultivé, trop fier, trop orgueilleux ."

    Walter a souri.

    "Je devrais pouvoir ne rien changer à tout ça."

    Puis levant la main, tremblant un peu:

    "Carine, accepterais-tu de m'accompagner à San Myshuno?"

    26.  La boucle est bouclée

    "Carine, veux-tu m'épouser?"

    Le silence qui suit est oppressant.

    "Non, Walter, je suis désolée..."

    Et d'un geste, Carine repousse les mains de Walter.

    26.  La boucle est bouclée

     Walter est comme foudroyé sur place.

    26.  La boucle est bouclée

     "Comment ça?  Non?" est tout ce que Walter arrive à dire.

    26.  La boucle est bouclée

     "Non, parce que non, Walter."

    26.  La boucle est bouclée

     

    "Non parce que la dernière fois, j'ai dit oui et ça ne s'est pas bien fini.  Non parce que je refuse que tu gâches ce moment que j'attends depuis cinq ans..."

    A son tour, Carine se racle la gorge.

    "Hum hum..."

    26.  La boucle est bouclée

    Et là, contre toute attente, c'est Carine qui pose le genou à terre.

    "Walter, je voudrais te dire tant de choses mais je ne sais pas dire toutes ces choses-là moi non plus.  Alors, je serai brève..."

    26.  La boucle est bouclée

    "Walter, accepterais-tu de faire de moi la femme la plus heureuse de simcity, du monde tout entier, de l'univers?  Walter accepterais-tu cet anneau, symbole de mon amour?  Walter Hol, je t'aime et je veux passer le restant de mes jours à tes côtés.  Walter Hol, me reprendrais-tu? Me pardonnerais-tu?  M'aimerais-tu assez pour lier à jamais ton destin au mien?"

    26.  La boucle est bouclée

    Walter ne peut retenir ses larmes.

    "Oh Carine, oui, oui, oui, oui, oui..."

    En tremblant, Walter passe l'anneau à son doigt et Carine se jette dans ses bras.

    26.  La boucle est bouclée

     

    ♣♣♣♣ 

    San Myshuno - Palais des exposition

    "Cette exposition est une vraie réussite."

    Olga serre sa fille dans ses bras.  

    "Je suis vraiment heureuse pour toi, Sarah."

    Sarah sourit, elle resplendit.  Les invités sont ravis, les journalistes sont élogieux, les acheteurs sont nombreux, les commandes remplissent le carnet de Sarah de la première à la dernière page.  C'est vrai que c'est un succès!  Sarah est aux anges.   Le bonheur, finalement, ne tient qu'à un fil - enfin, plutôt à un pinceau - jamais elle n'en a été plus sûre et plus convaincue.  C'est ce que lui a appris la disparition de Louis.  Plus jamais, elle l'a juré, elle ne se laissera guider par ses pulsions ailleurs que dans son art.

    "C'est magnifique, dis donc.   Je ne regrette pas d'être passé."

    Une voix douce et suave, reconnaissable entre cent fait se retourner la jeune fille et lorsque son regard croise les yeux de Ludo, son cœur se met à battre à cent pulsations à la minute. 

     

    "Oh Ludo.  Je suis si contente que tu sois venu!  Vraiment, ça me touche."

    ♣♣♣

    Newcrest - chez Hugo et Léna

    "Qu'est-ce que tu fais chez moi?"

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    "J'ai eu ton message, Hugo."

    "J'imaginais que tu serais suffisamment intelligente pour partir loin, très loin, Miranda."

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    "Je ne peux pas passer ma vie à regarder dans le rétroviseur si tu y es, Hugo."

    Hugo s'est penché en avant, très sérieux, froid, distant.

    "Miranda, ce n'est pas personnel.  Ce sont les ordres.  Tu n'aurais pas dû venir."

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    Miranda pince les lèvres.

    "Je te l'ai dit, Hugo, je ne vais pas passer ma vie à regarder derrière moi si tu y es.  Je sais pertinemment que tu me trouveras.  Alors me voilà."

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    "C'est ça que tu veux, Miranda?"

    Miranda secoue la tête.

    "Non, mais je n'ai pas le choix.  Et quitte à mourir, je préfère que ce soit de ta main, Hugo.  "

    Hugo jette un œil à Mia qui se tient éloignée de sa maman, occupée avec son jouet.

    "Miranda, tu me proposes un combat à mort, ici, devant chez moi, devant ta gosse?"

    Miranda rit.

    "Je sais que je gâche ton plaisir de chasseur en faisant cela.  Mais oui."

    Miranda soupire:

    "Hugo, je n'ai pas peur de mourir.  Une vie pour une vie, c'est juste; et moi, j'en ai tellement à mon passif que tu ferais amende honorable à beaucoup de monde en exécutant les ordres, je ne veux pas te mentir."

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    "Mais Mia, Hugo, est innocente.  C'est un bébé.  Un tout petit bébé."

    Miranda sourit, s'approche.  Hugo ne se recule pas.

    "Personne ne s'en prend à ma fille, Hugo."

    Et c'est à cet instant que Hugo sent sa poitrine se déchirer, qu'il se traite d'idiot et entend ce murmure:

    "Tu es un soldat, pas un assassin, Hugo."

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    La douleur est atroce ... si atroce qu'à chaque fois, Hugo s'éveille, le cœur battant, comme aujourd'hui, encore.

    Trempé de sueur, Hugo se lève.  

    Miranda Hugo

    C'est toujours le même cauchemar qui le hante, le réveille en sueur.  Il n'arrive pas à oublier que Miranda lui a parlé de sa femme et de ses enfants.  Il rêve sans cesse qu'elle l'attend, devant chez lui et lui ouvre la poitrine, là, à quelques mètres de Léna, ses enfants.  

    Miranda Hugo

     Toute la journée, il sait qu'il va entendre cette phrase, cette unique phrase:

    "Tu es un soldat, pas un assassin, Hugo."

    Et toujours, c'est l'image de Mia qui va s'imprimer à cet instant dans son cerveau. 

    Miranda Hugo

    L'enquête d'Hugo piétine.  

    Miranda Hugo

    Les jours passent, inexorablement.  

    Miranda Hugo

    Aucune trace, aucune piste.  Miranda s'est littéralement volatilisée.   Hugo pensait que le problème principal de Miranda résiderait dans l'argent qu'elle devait récupérer pour sa fuite; mais apparemment, ce problème-là avait été réglé.  Malgré les gardes devant la banque, son coffre était vide lorsque Hugo a obtenu qu'on le lui ouvre.

    Miranda Hugo

     Aucune trace, aucune piste.  Sur aucune image qu'on lui a transmise il n'a reconnu Miranda.  Ce n'était pas elle ni à la garde Windenburg, ni à la banque de Willow, ni au centre commercial de Newcrest.  Hugo reconnaîtrait Miranda entre mille, même si elle se teignait les cheveux ou se rasait la tête, mettait des lentilles de contact ou se grimait comme un clown.  Quand Hugo voit Miranda, quand Miranda est dans les parages de Hugo, il a les poils qui se dressent, tout son corps est parcouru d'électricité, son cœur s'emballe et il se met à transpirer.  La dernière foisque cela lui était arrivé, c'était à Forgotten Hollow .  Il est sûr qu'elle était toute proche de lui ce jour-là; mais il a loupé le coche et l'a laissée filer.

    "Léna, je voudrais qu'on déménage."

    Hugo a lancé ça, entre deux bouchées de sandwich au fromage fondu que son fils avale avec appétit. 

    Miranda Hugo

     

    "Déménager?  Mais pourquoi?"

    Miranda Hugo

     

    "Enfin, oui, Hugo, si tu veux...  Tu vas changer d'affectation?"

    "Non."

    Comment Hugo pourrait-il dire " J'ai la trouille, Léna.  J'ai peur qu'elle vienne.  Sa fille, c'est toute sa vie.  Pour Mia, Miranda est prête à toutes les lâchetés.  Et j'ai la trouille." ?

    Miranda Hugo 

    "Ça va, Hugo?  Je te trouve bizarre depuis quelque temps."

    "Non, oublie, c'était une idée en l'air, le déménagement.  Tu l'aimes, cette maison."

    De toute façon, même s'ils déménageaient, Miranda les retrouverait, si elle le voulait.

    Miranda Hugo

     

    Le veut-elle?  Miranda veut-elle les retrouver?

    Finalement, c'est Hugo qui voudrait se retrouver face à Miranda et lui dire:

    "Je ne peux pas passer ma vie à regarder dans le rétroviseur si tu y es, Miranda."

    Miranda Hugo

     Hugo est fatigué.  

    Miranda Hugo

    Le manque de sommeil, les cauchemars.

    "Je t'aime, Hugo."

    "Moi aussi, Léna."

    Miranda Hugo

    Hugo se sent piégé, traqué.  Oui, pour la première fois de sa vie, il a peur, vraiment peur.

    Et s'il laissait tout tomber?  La boule au ventre, il se sépare de son épouse, fait quelques pas, sur le point de sortir, il se retourne, l'embrasse encore du regard.  Il a tellement peur que ce soit la dernière fois.

    "A ce soir, Léna."

    "A ce soir, Hugo."

     

     

    ♣♣♣♣ 

     San Myshuno - Appartement de Ludo

    Justine avait bouclé sa valise en dix minutes et était partie avant même que sa mère ne rentre d'Oasis.

    Sans réfléchir, elle a  pris un billet pour San Myshuno.  A présent qu'elle avait pris sa décision, tout lui semblait simple.  Tout n'était qu'évidence.  Elle allait retrouver Ludo, se jeter dans ses bras, lui dire qu'elle se fichait de tout sauf de lui, qu'elle l'aimait et voulait de lui s'il voulait toujours d'elle.

    Justine a respiré un grand coup avant de frapper à la porte de l'appartement de Ludo.  Ses genoux jouaient des castagnettes et son coeur du tambour.  Le rose aux joues, le sourire aux lèvres, elle se réjouissait de le voir apparaître, de se jeter dans ses bras et de lui dire toutes ces choses qu'elle s'était jusqu'alors refusées à dire. 

    Quelque temps plus tard

    Quelque temps plus tard

    "Oh Justine!  Viens entre vite.  Tu es toute tremblante."

    Quelque temps plus tard

    "J'ai quitté Windenburg, définitivement et je me disais, tu vois, Ludo, toi et moi on s'entend bien et..."

    Mais soudain, Justine se tait.  Sarah lui apparaît en aussi petite tenue que Ludo.  Un frisson glacé de haine lui remonte des pieds jusqu'au sommet du crâne.

    "C'est quoi, ça?  C'est une blague..."

    Quelque temps plus tard

    "Justine, attends, ne tire pas de conclusion... ce n'est pas ce que tu crois..." 

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    Mais Justine, le cœur brisé, s'arrête un instant au pied de l'immeuble de Ludo.  Non, ce n'est possible, ce n'est pas vrai.  C'est impossible.   Ludo n'a pas pu lui faire ça... 

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    "Mais te faire quoi, ma pauvre Justine?  Des mois que tu le balades, ton Ludo.  C'est bien fait pour ta tronche."

    Justine ravale ses larmes.  

    Tout est fini, oui elle a cette impression atroce que toute sa vie a freiné brutalement et qu'elle se retrouve les quatre fers en l'air, incapable de respirer.

    Un banc, sa guitare, la solitude.  Finalement, c'était Monsieur Luigi qui avait raison.  Rien, ni personne ne vaut la peine qu'on se donne. 

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

     ♣♣♣♣ 

     

     "Bonjour, c'est Julien.  Excusez-moi, Marguerite.  J'ai essayé de joindre Cassie, mais elle ne me répond pas."

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    "Il n'y a pas de problème, Julien.  Je suis toujours heureuse de t'entendre.  Comment vas-tu?"

    "Ça va, ça va.  Et Cassie?  Comment va Cassie?"

    Marguerite se force à sourire:

    "Elle a mangé aujourd'hui.  Elle est en train de méditer sur la plage.  C'est sûrement pour ça qu'elle n'a pas décroché."

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    "Je vous en prie, Marguerite, nous savons tous les deux que ça n'a rien à voir."

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    Le ton de Julien est si triste, c'est toujours une vraie torture de l'avoir en ligne ainsi.

    "Vous pensez que je pourrais passer ce week-end?"

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    "Je ne crois pas que ce soit une bonne idée, Julien."

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    Marguerite a hésité puis ajouté:

    "Loin de moi l'idée de me mêler de ce qui ne me regarde pas, Julien, mais tu devrais essayer de t'amuser un peu, de te changer les idées."

    "Oui, bien sûr.  Ne vous inquiétez pas pour moi, Marguerite."

    "Je m'inquiète quand même un peu, mon garçon."

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    "Je dois vous laisser, Marguerite."

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    "Au revoir, Julien."

     "Au revoir."

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

    26.  Quand 'y en a plus, y'en a encore

     ♣♣♣♣ 

     

    "Cassie, il faut que tu arrêtes.  Ce n'est plus possible.  Ce pauvre Julien appelle tous les jours, Cassie."

    "Laisse-moi, Mamie, s'il te plaît."

    "Cassie, ce jeune homme t'aime.  Tu ne peux pas le traiter comme ça.  L'amour est rare, Cassie, quand il se présente avec une telle force, il faut être totalement stupide pour le refuser."

    "Et bien, disons que je suis stupide."

    "Cassie!"

    "Mamie, est-ce que je dois encore te rappeler que je suis enceinte? que je porte l'enfant d'un autre?  L'enfant d'un taré qui m'a enlevée, séquestrée, violée.  Et toi, tu veux que j'impose ça à Julien.  Mais vous n'êtes pas bien, tous!"

    "Cassie...  ce costume de martyr ne te va pas du tout.  Julien t'a répété sur tous les tons qu'il était là pour toi, qu'il voulait être là, pendant ta grossesse, après..."

    "Laisse-moi, Mamie.  S'il te plaît."

    "Je m'en vais, Cassie.  Mais je suis déçue, vraiment déçue.  Je n'aurais jamais pensé que tu laisserais Louis gagner, te séparer de Julien et faire de toi une morte-vivante.  Tu le laisses gagner, Cassie."

    Mais qu'on la laisse en paix!  Est-ce que quelqu'un peut comprendre que Cassie doit rester seule?  Est-ce que quelqu'un peut comprendre que le mal est en elle, qu'il la bouffe, la saccage de l'intérieur.  Louis ne s'est pas contenté de lui transmettre sa semence, Louis lui a transmis le mal.  Le mal tout puissant qui déjà ronge ses entrailles.  Il est là, il grandit en elle, elle le sent, il la bouffe, la dégrade...  Il est là, le mal est en elle.  Elle ne pourra pas lui résister éternellement, elle ne pourra pas toujours le contrer.  Déjà, il l'avilit.    

    Respirer, inspirer, expirer.  Doucement.

    Le démon en elle la juge déjà.  Il veut lui faire mal.  Il la frappe de l'intérieur.  Il est en colère.  Cassie a mal, Cassie souffre, le souffle court, les larmes taries.  Personne ne peut comprendre.  Louis a cherché Cassie, Louis a trouvé Cassie.  Pour le pire.  Comme il se doit et sans que personne n'y puisse rien.  Et Cassie sait, la peur la ronge, elle sait que personne ne pourra rien contre le mal qui grandit en elle, contre le mal qui naîtra, contre le mal engendré dans la colère, la douleur et la haine.  Personne ne peut sauver le monde de son enfant.  Personne.  Sauf, elle, Cassie, ... peut-être le pourra-t-elle?  Le pourra-t-elle vraiment?  Y arrivera-t-elle?  Et quel sera le prix à payer, cette fois?

     

    Fin

    « 25. Au revoir, Walter1. Cassie - retour au bercail »
    Pin It

  • Commentaires

    25
    Héra06
    Mardi 6 Juin à 17:25
    J'avais bcp à rattraper et pfiou quelle fin!!!
    Trop d'émotions se bousculent, et comme toujours on reste sans voie et un peu sur notre fin, tu pourrais écrire un scénario pour un film américain, eux aussi il laisse toujours de la place pour une suite! Lol
    Cette fin m'a beaucoup perturbé pck, comme dans tout bon"livre" on se compare au personnage, et étant enceinte je ne peux qu'imaginer l'horreur que vit Cassie. Louis me répugne et j'espère qu'un jour là vie lui sourira, même si je pense qu'une méchante fée a dû lui jeter un sort bébé, je ne vois que cette explication!
    Encore un petit bijou, merci ;)
      • Mardi 6 Juin à 17:37

        Héra06,

        D'abord félicitations pour ta grossesse :)  Ce sont là des moments tellement précieux ♥

        Et merci merci de m'avoir lue ♥♥  Je suis heureuse que cette histoire t'ait plus.

        Effectivement, pour Cassie, c'est atroce :gggrr mais il faut garder espoir :)

    24
    Ptitemu
    Mardi 6 Juin à 16:08

    Bon sang de bois ! Tu révèles davantage à chaque chapitre l'infinie complexité des hommes, embrouillés dans leurs strates de douleurs et de blessures, et se râpant à chaque contact à une autre âme... Parfois, une bulle de bonheur arrive à la surface : Walter, Carine... Mais tant qu'ils gardent en eux la rage et la passion l'espoir reste là, brûlant et douloureux, en filigrane... Qu'ils tiennent bon, j'y crois pour eux...

      • Mardi 6 Juin à 17:34

        Ptitemu,

        Moi aussi, j'y crois pour eux.  Et merci merci merci ♥♥♥

    23
    Jeudi 1er Juin à 15:30

    Eulaline, tes personnages sont tellement pleins de vie, pleins de vérité que te lire me touche toujours très profondément. C'est toujours un plaisir, presque un honneur de lire tes histoires.
    Celle-ci en particulier est renversante, bien que très triste. TRES TRES triste.  J'ai vraiment hâte ce que tu leur réserve à tous pour la suite, si tu leur en réserve une évidement. J'espère qu'un jour tu autoriseras tes personnages à atteindre leur "happy ending" parce qu'après toute cette souffrance, ils y ont peut-être droit. Au moins Walter et Carine semble ne avoir eu une (pourvu que ça dure smile ).
    Vraiment, j'ai l'impression que ce sont plus que des mots qui découlent de ce que tu écrit, c'en est presque de la magie et tout ce dont j'ai besoin c'est de plus, plus de tes histoires incroyables!

      • Lundi 5 Juin à 22:58

        PrincesseSey,

        Merci beaucoup.  Ton commentaire me touche beaucoup, comme à chaque fois.

        Et sans doute, oui, un jour, il y a une suite. 

        Encore merci merci merci ♥♥♥

    22
    Mercredi 31 Mai à 15:15

    Franchement... Avec tous les commentaires qu'il y a, j'ai un peu peur d'écrire le mien !

    Tous pleins d'interrogations, tous pleins de plans tirés sur la comète, tous pleins d'imaginations ! C'était le dernier chapitre ou tu l'as écris juste histoire de nous faire baver ? Parce que là, je réclame une suite !

    Vi, je veux savoir si Ludo va au moins rattraper Justine et lui dire les choses franco, je veux savoir si la famille Van Laer va se rétablir et de quelle façon, savoir si, quand le bébé naîtra, ça sera comme une prise de conscience, que finalement le bébé n'a pas demandé a être là et que, s'il est là, il demande juste à être aimé.

    Puis, j'ai d'autres questions aussi mais je ne veux pas faire un pavé. Juste j'ai aimé ton histoire. Merci d'avoir mis pleins d'étoiles dans mes n'yeux.

    A quand la prochaine histoire ? *__*

    Bisous bisous ♥♥♥

      • Lundi 5 Juin à 22:57

        Kilinäe,

        Il y aura peut-être une suite, un jour :)  Clairement, la porte reste ouverte pour une nouvelle intrigue.

        Merci merci merci merci de m'avoir lue et suivie tout le long.

        ♥♥♥

    21
    Mercredi 31 Mai à 09:43

    (Je crois que j'attendais la fin de ton histoire bien plus que le GP^^).

    Eh bien voilà, on y est à la fin de ton histoire et que dire, sinon que tu as bien malmené tes personnages. Les pauvres ! Ils ont bien mérité de se reposer maintenant.

    Alors, d'abord, toutes mes félicitations à Walter et Carine qui se marient ENFIN. Mais j'avoue avoir eu peur quand Carine a refusé la demande en mariage. Je me suis dit : qu'est-ce qu'elle est en train de faire là ?. Mais non, c'est tout simplement parce qu'elle avait décidé que cela serait elle qui ferait la demande. Bon. On voit désormais qui porte la culotte dans leur couple^^.

    Le personnage qui m'a le plus ému dans cette histoire, c'est Justine. Je comprends mieux maintenant son comportement et sa détresse et la "haine" de sa mère. Pauvre petite Louloute. C'est difficile de gérer un passé comme cela, surtout quand l'auteur du crime n'est même pas puni et que la personne qui devrait te protéger ne le fait pas. C'est doublement atroce. Comment tu peux faire ensuite confiance à quelqu'un ? Et Ludo.. Franchement, il ne mérite pas Justine. J'espère quand même qu'elle arrivera à remonter la pente malgré tout et qu'elle rencontrera enfin une personne qui vaille la peine. (Ce genre de choses m'emeut toujours profondément... J'en avais déjà parlé dans ma première histoire ^^).

    Sarah..... Que dire, si ce n'est qu'une enfant gâté qui ne prête même attention aux dégâts qu'elle cause autour d'elle.

    La famille Van Laer va avoir beaucoup de choses à reconstruire en effet. A condition qu'ils veuillent bien se parler les uns et les autres. Ce qui vient de se passé avec Louis est horrible et ce n'est pas en restant dans le mutisme que cela va changer quelque chose. Mais enfin, peut-être que Dana va prendre le taureau par les cornes. Elle l'a déjà fait auparavant avec Louis. Je ne pense pas qu'elle reste ainsi passive. Enfin, je l'espère...

    Hugo. Toujours aussi sexy, c'est un régal de le regarder ^^. Bon, Miranda devient une obsession chez lui. Il la voit partout, même dans ses rêves. Est-ce le fait de ne pas avoir pu la retrouver ou est-ce parce qu'il se sent coupable de vouloir la tuer ? Bref, les prochaines années risquent d'être très stressantes ! Mais bon, je ne pense pas que Miranda revienne dans sa vie : elle a trop à faire à élever sa fille.

    Cassie et Julien. Quel gachis, quel douloureux gâchis. Finalement, Cassie n'a jamais vraiment partagé un centième de sa souffrance avec lui, alors comment le pourrait-elle le faire maintenant ? Et puis je ne comprends pas son comportement : comme le disent Lamé et larbreenboule, des solutions existent. Elle n'était pas obligé de le garder cet enfant. On peut couper court à la fatalité... Et puis un bébé, quand il nait c'est une toile vierge. Il n'a pas encore le sentiment du bien ou du mal. Alors pourquoi serait-il comme son père ? Bref, j'ai l'impression que Cassie se punit volontairement en gardant cet enfant qu'elle n'aime pas. Elle n'est pas morte mais c'est finalement tout comme...

    Voilà, ton histoire est finie. Il y aurait bien quelques points de détails que j'aimerai bien voir éclaircis, mais bon... Tes personnages ont bien mérité de faire autre chose : profiter de la vie, de bluettes sympa, etc.. ^^. Et puis c'est bien aussi d'avoir des incertitudes.

    Bref, j'ai adoré de bout en bout. Tes personnages me manqueront (enfin pas tous...) car je les ais trouvés tellement "humains" dans leurs réactions et leurs failles.

    Tu as bien mérité maintenant de profiter du Pack de Jeu ( ou pas, hein... Vive le bazar dans les familles he. Cela va être sympa dans ton legacy).

    ♥♥♥♥♥

      • Mercredi 31 Mai à 10:47

        Agathe,

        (ouch, merci, je suis vraiment touchée ♥♥)

        Mes pauvres sims, c'est sûr.  Mais ils ne vont pas se reposer tout de suite, j'ai bien l'intention de continuer à jouer avec eux.   Je les aime trop pour les laisser prendre la poussière :D

        Walter et Carine : oui, comme tu dis, ouf!  Et crois-moi, ce n'était pas gagné :D  Ce qui compte c'est que tout soit bien, là, maintenant.  Ils sont trop mignons tous les deux ♥♥♥

        Justine :/  son destin n'est pas scellé mais son chemin risque d'être encore quelque peu harassant.  Je compte un peu sur Julien, sur ce coup-ci, pour tirer Justine vers le haut et la ramener dans le monde.  Lui seul le peut, je pense.

        Vraiment, je pense que Laurine a vraiment voulu protéger Justine; mais ce n'était pas la bonne façon.  Au contraire.  Parfois, tu penses vraiment agir pour le mieux et c'est pire.

        Sarah, c'est vraiment une pauvre simette que je n'ai  jamais beaucoup apprécié jouer.

        Comme toi, je pense que Dana va reprendre du poil de la bête et ne va pas laisser sa famille sombrer.  Il lui faut juste un changement d'air, un peu de repos et arriver à se pardonner à elle-même aussi de ne pas avoir vu que Louis la manipulait.

        Et merci merci merci pour tout, tes commentaires que j'ai adoré lire, ton enthousiasme, tout tout tout.  C'est un vrai bonheur d'avoir une lectrice comme toi ♥♥♥

    20
    L'arbre en boule
    Mercredi 31 Mai à 09:43

    Zut... je viens de me rendre compte que j'ai oublié la famille Van Laer qui me semble être sur le point d'exploser : Diane fréquente des jeunes gens a priori pas très fréquentables et Eric fait comme si de rien n'était, comme d'habitude... hélas ! Alors je ne donne pas cher du couple Dana/Eric :(

    Voilà, cette fois-ci, j'ai fini ! ;)

      • Mercredi 31 Mai à 10:38

        L'arbre en boule,

        Pardon, je n'avais pas vu la suite.

        Dana va tenir bon, c'est une battante.  Là, elle a juste un petit coup de mou.  

        Quant à Eric, on a vu qu'il pouvait s'ouvrir; il ne le fera pas avec Dana mais un p'tit cappuccino chez Walter, ça pourrait le faire.  Je le vois bien aller faire un petit tour par San Myshuno pour aller saluer son ami, un jour de désœuvrement.

        Encore merci merci merci ♥♥♥

    19
    L'arbre en boule
    Mercredi 31 Mai à 08:42

    J'ai lu la fin du "Lilas" hier soir, mais mes paupières étaient louuurdes, louuurdes, alors j'ai préféré aller faire dormir les yeux et poster mon commentaire ce matin, à la fraîche.

    Pauvre Justine... Maintenant, je comprends encore mieux cet attachement qu'elle avait pour Mr Luigi, son papa de substitution, elle qui a été confrontée au mal dès son enfance. Et Laurine n'a rien fait, hormis flanquer le père de sa fille à la porte, parce qu'il ne fallait surtout pas que ça se sache et conserver cette façade de respectabilité. Malheureusement, IRL, il y a encore des mères qui réagissent de cette façon en allant même parfois jusqu'à fermer les yeux sur de telles monstruosités. Grrr...

    Ben, Ludo ? Qu'est ce que vous foutez Sarah et toi en petite tenue dans ton appartement ? Tu voulais lui dire quoi à Justine ? Que vous étiez en train de faire du macramé ? Non, en fait, en sortant du vernissage avec Sarah, il pleuvait des seaux et vous êtes rentrés en mode serpillière avant de vous sécher avec des serviettes : c'est ça l'explication ? T'as intérêt, parce que sinon, tu n'es qu'un petit crétin qui ne mérite pas l'amour de Justine dont tu viens de briser le cœur !

    Quant à Sarah, elle n'est pas le moins du monde traumatisée par son aventure avec Louis et la mort de ce dernier. Et son égocentrisme me dépasse...

    Et Cassie qui se renferme comme une huître et qui porte l'enfant de Louis. Alors là, je rejoins GGO : le problème du "mal" qui grandit dans son ventre aurait pu être résolu dès le début, alors pourquoi le garder si c'est pour le haïr ? Bon, j'imagine (je dis bien "j'imagine") qu'une fois que le bébé sera né, les sentiments de Cassie pourraient très bien changer du tout au tout lorsqu'elle réalisera qu'il (ou elle) n'est qu'une victime innocente qui n'a pas demandé à venir au monde. Qui sait si l'huître Cassie ne renferme pas une perle ? Quant à Julien, il lui faudra une patience infinie pour reconquérir le cœur et le corps abîmés de Cassie, mais je ne désespère pas....

    Alléluiaaa ! Walter et Carine se sont ENFIN retrouvés : un nouveau départ, une nouvelle vie et qui sait, peut-être bientôt un mini-eux ?

    Hugo est passé de chasseur à gibier potentiel de Miranda. Et Miranda s'est volatilisée dans la nature avec Mia. C'est étrange, mais je doute que Miranda s'attaque à Hugo et sa famille, sauf en cas de danger. S'il lui fiche la paix et renonce à la retrouver, je ne crois pas qu'elle lui fera du mal. Elle a d'autres priorités maintenant, comme sa fille à élever, par exemple...

    Encore un grand MERCI à toi pour cette histoire qui nous a tenus en haleine du début jusqu'à la fin ! Bisous :)

      • Mercredi 31 Mai à 10:34

        L'arbre en boule,

        Encore un tel plaisir de découvrir ton commentaire, tes réactions ♥♥ merci merci

        Pauvre Justine, oui :(  

        Cela dit, je ne pense pas que le seul objectif de Laurine était que les gens ne sachent pas, maintenir les apparences.  Je crois, honnêtement, qu'elle a voulu protéger sa fille, qu'elle n'a pas voulu que son enfant affronte le regard des autres suite à l'infamie qu'elle a subi.  Mais à nouveau et c'est tout le thème du Lilas, le silence, le secret n'aident pas à avancer.  Une vérité, aussi douloureuse soit-elle vaut mieux que le silence et le secret et la vengeance aussi.

        Voilà, c'est exactement ce qu'il s'est passé entre Ludo et Sarah :D 

        Sarah :/  Sarah quoi :D

        Moi non plus, je ne désespère pour Julien. Bien au contraire... surtout que le Louis n'est pas prêt de refaire des siennes et récupérer Cassie :D

        Pour l'enfant de Cassie, comme je le disais, je ne suis pas encore décidée mais je vais expliciter tout ça, dans un hors série.  

        Pour Walter et Carine, oui, je pense qu'un mini eux, ça pourrait le faire :D  Même si j'imagine déjà l'angoisse du futur père d'ici :D

        J'ai le même sentiment en ce qui concerne Miranda.  Je ne pense pas, elle, qu'elle fasse de Hugo une priorité et qu'il occupe ses pensées comme elle occupe les siennes.

        Et merci merci merci à toi pour m'avoir lue, pour tes commentaires que j'ai adorés.  Merci merci merci ♥♥♥

         

         

         

    18
    GGO
    Mercredi 31 Mai à 00:34

    Ah lalalalalalala... Cet uppercut ^^"

     

    Oh la la... (bis)... T'es dure ! ^^" Honnêtement, si la question n'est que légale, y'en a qui auraient trouvé une solution pour cet invité indésirable... Quand bien même ce serait le bébé puis l'adulte le plus gentil du monde, merci bien l'histoire de la conception... Quelle horreur pour ces enfants franchement... J'ai vraiment du mal à comprendre. Alors rassure toi, ce n'est pas tant que tu ne l'ais pas expliqué, le déroulement du récit le justifie, mais c'est une interrogation que j'ai d'une manière générale... 

    Du coup c'est quoi le plan ? Elle l'abandonne à la naissance au risque de ne pas pouvoir l'accompagner si quelque chose en lui se réveille ? Elle le garde et il va lui rappeler toute sa vie ce drame ? Et lui va culpabiliser de rendre sa mère malheureuse ? Ouh seigneur... Tu ne nous épargnes pas, hein...

    Et Julien... Ce pauvre Julien.

     

    Sarah. Décidément, je peux pas la sentir. Je pense sincèrement qu'elle est malveillante. Déjà je la trouvais bizarre à l'époque du Lilas 1, mais à mon avis son agression a réveiller quelque chose en elle. De pas bon. 

     

    Justine... Oh la pauvre... je n'avais pas idée du drame qu'elle avait vécu. Pourtant, c'était plutôt clair ! Les oisillons de la Foison étaient des démolis... Et l'autre abruti de Ludo il peut pas hurler la raison des serviettes en lui courant après pour être sûr qu'elle entende ? Grumph.

     

    Oh pinaise... Walt et Carine ^^" Rien n'est simple entre eux ! Didon, il aurait plus manqué qu'un des deux meure de honte ^^" Et pourquoi pas les deux, tiens X'D Là, ils étaient ensemble pour de bon ! Mais non ! OUF ! Une goulée d'air frais. Allez ! Faites nous un beau bébé maintenant et vivez heureux ! Et c'est pas une suggestion, c'est un ordre ! :p

     

    Bon bah voilà... Oui. ... Euh... C'est normal si j'ai autant de question maintenant qu'à l'époque du Lilas 1 ? XD Que va devenir tout ce petit monde ? Y'aura un épilogue, un Lilas au Soleil, tu ne sais pas ? J'imagine que tu as besoin de te poser, c'est normal, mais sache que si tu prends ce dernier chapitre pour une fin, je te le dis : tu es très mauvaise pour cloturer les histoires X'D C'est quoi cette manie de nous laisser dans l'incertitude comme ça ? J'ai même envie de dire que c'est presque pire que la première fois : avant, on "savait" que Cassie allait mourir, on savait juste pas comment. Là, on sait qu'elle va vivre, mais on sait toujours pas comment. Avec ou sans bébé ? Quel prix à payer ? Julien va-t-il réussir à la sauver ou va-t-il trouver à nouveau l'amour ? Ou ni l'un ni l'autre ? Et Justine ? Elle va prendre le chemin de Monsieur Luigi ? Sarah va-t-elle semer le chaos chez chaque personne qu'elle cotoiera ? N'y a-t-il rien à sauver ? Et Miranda ? Beh alors ? C'était quoi le dernier truc ?

     

    Bon, je vais arrêter de t'embêter. ;) En tout cas, chapeau pour cette histoire, elle restera dans les annales ! J'étais tellement à fond ! Et je le suis encore, tiens ! Et ces screens ! Mention spéciale pour celui où on a l'impression que Miranda poignarde Hugo, et pour le dernier screen de Cassie. Magistral. Tu as un vrai talent. J'espère te lire toute ma vie. <3

     

    A très bientôt, et bravo encore.

      • Mercredi 31 Mai à 10:24

        GGo ♥

        Déjà merci à toi qui fus le moteur de cette suite; dans l'écriture et le jeu de celle-ci, je me suis régalée.

        Je n'ai pas encore décidé comme je le disais à Pythonroux ce qu'il va en advenir de l'avenir du petit bout de Cassie.  Je me laisse le temps de la réflexion.  Et je pense que je donnerai des nouvelles de c't enfant-là à travers un hors série, je crois :)  

        Julien :(  ça va aller, en fait, j'ai totale confiance en lui.  Je suis sûre que ça ira.

        Sarah :/  Elle, je pense qu'elle est définitivement perdue :/  je ne l'aime pas non plus :D

        Pour Justine, elle est un peu marginale mais je ne crois pas qu'elle puisse partager un destin à la monsieur Luigi.  Julien va intervenir, ce n'est pas mon héros pour rien.

        En te lisant, j'ai des sueurs froides, finalement, je l'ai échappée belle :gggrrr  Si je vous avais présentés la mort de ces deux-là, je pense que mes jours auraient été en danger :D

        Et oui, encore une fin qui laisse trop de questions...  tu as raison, je ne sais pas finir une histoire.  Le souci aussi, c'est qu'ils continuent tous à vivre dans mon jeu alors forcément, c'est compliqué de mettre un terme ferme et définitifs à leurs destins.

        Et encore merci merci merci ♥♥♥  Je suis tellement heureuse que cette histoire t'ait plu.  Maintenant que j'ai fini la mienne, j'attends avec impatience la suite des aventures de Dan et Nadia :D  Allez zou, au boulot ♥♥♥

    17
    Pythonroux
    Mardi 30 Mai à 23:35

    Chapitre intense et qui envoie du lourd. Cette histoire finie mal pour beaucoup de personne et surtout pour ma petite Justine....

    Tout d'abord, son père qui n'a absolument pas été un père  pour elle et que sa mère a préféré virer de peur du quand dira-t-on !!! inadmissible, je comprends beaucoup mieux maintenant le gouffre qui existe entre Laurine et Justine. Et je comprends aussi beaucoup mieux pourquoi elle se retrouve dans Monsieur Luigi et qu'elle l'écoute même s'ils se disputent souvent/tout le temps. Et donc, une fois qu'elle part, tu fais en sorte que Sarah soit chez Ludo en serviette de toilettes... C'est vraiment sadique ça... Je pensais pas que Ludo était ce genre de personne, certes, il est sorti avec Sarah plus jeune mais je pensais qu'il avait tourné la page. Sarah, non, elle se qui l'amuse, c'est le danger et comme elle savait qu'il y avait quelqu'un d'autre, c'était tentant. GGGGRRRRRRRRR

     

    La famille Van Laer, que dire. Ils sont tous totalement déboussolés. Il n'y a effectivement peut-être que Dana qui soit saine d'esprit dans cette famille. Mais pour la petite Diane, c'est loin d'être évident aussi. Louis l'a totalement manipulé lorsqu'elle a décidé d'aller lui rendre visite régulièrement à l'HP. Elle a d'abord cru que c'était de sa faute donc elle a voulu l'aider en le faisant sortir pour au final se rendre compte que son frère était bel et bien malade et qu'il n'aurait jamais du sortir. Que tout le monde s'était trompé sur son compte. Maintenant, elle est totalement perdue, elle n'a plus de repère et elle fait donc des conneries. Pour Eric, comme d'habitude il noie le poisson et ses problèmes dans le mutisme. Il fait l'autruche et je pense que cela ne changera jamais. Il doit encaisser le fait que son fils est mort et que ce dernier a tenté de le tuer avant cela. C'est surement loin d'être évident. Il devrait aller voir un médecin pour en parler et aussi s'ouvrir à sa femme. Ne dit on pas pour le meilleur et pour le pire lors des voeux du mariage ?

     

    Walter et Carine, ils sont partis en vacances quelques jours/semaines ensemble. Ca, c'est cool. Et tu m'as fait peur lorsque Carine a dit non. J'ai cru que pour Walter aussi s'était la fin des haricots mais non. Carine voulait faire sa demande elle-même ^^ C'est bien qu'ils se retrouvent et puis ce sont les seuls qui sont "heureux" dans cette fin d'histoire.

     

    Hugo le chasseur qui se transforme en "proie" et qui fait des cauchemars en se voyant mourir devant chez lui de la main de Miranda. Il n'a pas le choix, il doit la retrouver mais cela semble être très difficile, elle est douée la petite ;) Je pense qu'il reste d'avoir peur encore longtemps mais je pense aussi qu'il va profiter de plus en plus de sa famille vu la trouille qu'il a de la perdre. On le ressent bien avec son idée de déménagement.

     

    Julien, pauvre Julien, comment tu es trop méchante avec lui (à moins que ce ne soit Cassie, j'ai un doute...) Il essaie d'entrer en contact avec celle qu'il aime mais celle-ci ne veut pas lui répondre et veut rester seule. Quel méchant rôle tu donnes également à notre chère Marguerite qui doit faire le facteur entre Julien et Cassie. Elle essaie de réveiller sa petite fille mais malheureusement, je crois que c'est peine perdu.

     

    Cassie, Cassie... ne t'enferme pas dans cette noirceur. Certes, il y a le mal en toi. Louis n'aurait pas plus rêvé mieux que de te mettre enceinte lors de cette unique accès de rage. Mais j'espère de tout coeur que tu arriveras à contenir ce petit démon pour qu'il ne détruise pas le monde.

     

    Et enfin, mais où elle est ma petite Mia ??? Je veux voir la nou'elle mai'on de Mia, moi. Et pourquoi Miranda n'est pas allée voir Monsieur de Lahautevolée, je suis tout triste :(

     

    Mais bon, je pense que tu as compris que j'ai adoré cette histoire et cette suite tout autant que la première partie. Encore une fois, tu nous emmènes à un dénouement que nous n'attendons pas. Autant en commençant la première partie, nous ne savions pas du tout voir quoi nous allions mais avec cette suite, nous savions qu'il y aura également des victimes collatérales et que cela ne se terminerait pas bien pour tout le monde.

    Donc merci, beaucoup pour ton histoire et pour le partage des petites aventures de tes Sims. Surtout continues, j'adore cela que ce soit dans ce thème ou dans les thèmes plus légers comme pour ton Legacy ;)

      • Mercredi 31 Mai à 10:06

        Pythonroux,

        Alors, vraiment du fond du cœur, merci merci.  En te lisant, j'ai l'impression que tout ce que je voulais faire passer est passé et je suis extrêmement heureuse.

        Pour Ludo, vraiment, je pense que tu avais raison et qu'il n'est pas ce genre de personnage.  Sarah, en revanche :/

        Pour la famille Van Laer, c'est totalement, tout à fait ça ♥

        Walter et Carine, moi aussi, j'ai eu peur quand Carine a dit non :o Ce sont les seuls qui ont vraiment évolué sans forcément changer, en fait :o  Ils méritaient une grosse part de bonheur, ces deux-là.  Je les avais un peu trop maltraités dans la première partie :D

        Hugo ouiii :D  Le chasseur chassé, ça me faisait trop envie de l'illustrer.

        Pour Julien et Cassie, moi, je continue à y croire.  Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir :o  Je ne peux pas imaginer Julien passer à autre chose tant qu'il reste, en serait-ce qu'un petit souffle en lui.  Il va trouver le moyen de revenir, j'en suis sûre.  Et Cassie ne pourra pas résiste :D

        Pour l'enfant de Cassie, je ne suis pas encore certaine que je vais laisser Cassie l'élever :/  Là, je me "tatouille".  En tout cas, que Cassie l'élève seule, ça, ce n'est pas envisageable pour moi.  Elle risque de lui faire trop de mal et aussi d'en souffrir trop.

        Mia et Miranda, on les reverra un jour.  Peut-être dans une autre histoire?  Et je te montrerai leur nou'elle mai'on :D

        Pareil, je pense pour Monsieur de Lahautevolée et son sbire.

        Et merci merci à toi surtout.  Tes commentaires m'ont portée, m'ont fait rire, m'ont régalée.  Merci merci merci ♥♥♥

         

    16
    1PoulpeDesChats
    Mardi 30 Mai à 23:35

    Mais cette fin :o Quelle fin !

    Pauvre Justine qui finit comme Monsieur Luigi... Pourtant, elle aurait très bien pu écouter Ludo, peut-être que ce n'était pas du tout ce qu'elle imaginait ?

    Bon Sarah a du succès, mais je m'en moque. Elle a brisée un super couple.

    Walter et Karine <3 <3 j'ai eu quand même hyper peur! Mais tout est bien qui finit bien <3 <3 Trois demandes en mariages loupées, quand même :o ça m'est arrivé que deux fois des demandes en mariage qui foirent.

    J'ai de la peine pour Julien :( plus pour lui que pour Cassie. Je comprends qu'elle vive mal sa grossesse, c'est normal, mais en se persuadant que c'est le mal qui grandit en elle, elle va finir par vraiment le rendre mauvais ce bébé. Grandir avec de l'amour, de la compréhension, c'est quand même la base et ça peut éviter certaines dérives, pas toujours certes, mais tout de même. Comme dit sa grand-mère : il faut vraiment qu'elle se ressaisisse. Elle est mal partie là, la Cassie :/ c'est compréhensible après tout ce qu'elle a vécue. Mais je l'imaginais plus "forte" ou du moins ne pas se laisser aller dans la dépression. (même si c'est pas une histoire de force le fait d'être dépressif ou non). Mais bon c'est facile de faire la morale tant qu'on a pas vécu autant de malheur qu'elle. Donc j'espère qu'elle s'en sortira... (j'aime les happy end :p)

    Merci pour cette superbe histoire, qui m'a tenue en haleine tout du long, bravo !

      • Mercredi 31 Mai à 09:55

        1PoulpeDesChats

        Oh merci ♥

        Je pense aussi que Justine aurait pu écouter ce que Ludo avait à lui dire :/  mais c'était compliqué, juste au moment où elle enlevait son armure, le gaillard se retrouve en serviette de bain en galante compagnie.  Je pense que moi aussi, j'aurais pris la poudre d'escampette :o

        Sarah, Sarah quoi :o

        Walter et Carine, je pense que l'adage "chat échaudé craint l'eau froide" a dû traverser l'esprit de mes sims :D  Moi, sans mentir, c'était la première fois que ça m'arrivait.  C'était bien ma veine :ggggrrr

        Dans mon esprit, Julien ne baissera pas les bras.  Je suis certaine que lorsque l'enfant naîtra, Julien passera par la fenêtre, le toit, la cave... n'importe où mais il retrouvera Cassie.

        Et Cassie aime Julien.  C'est pour une raison que je juge  "honorable" qu'elle veut le tenir à l'écart.  Sur le long terme, je suis persuadée qu'elle va craquer.  L'amour est toujours plus fort qu'on ne le pense :)

        Pour l'enfant à naître, peut-être Cassie a-t-elle raison?  Peut-être son ressenti de l'instant est-il le bon?  Peut-être cet enfant a le mal en lui, comme une tare héréditaire?  

        Ce qui me rassure, c'est que malgré sa détresse, Cassie n'est pas partie à l'autre bout du pays, elle a emménagé chez ses parents, là où vit aussi sa grand-mère. Ce n'est pas un choix anodin, c'est un environnement apaisant pour Cassie, entourée des siens.  C'est un garde fou aussi à sa douleur.  Ce bébé ne vivra pas en autarcie, avec sa mère comme seul horizon, je pense que ça devrait l'aider à se développer émotionnellement parlant de façon plus équilibrée que si Cassie avait décidé de s'isoler.

        Et merci merci de m'avoir lue, pour tes commentaires qui m'ont enthousiasmée.  C'est un vrai plaisir ♥♥

    15
    Lamé
    Mardi 30 Mai à 22:44

    Mais quelle fin ! 

    Alors, Justine.  Je me sens proche d'elle.  Ce qu'elle a vécu avec son père, comme je la comprends ...  Et sa mère qui pensait bien faire, mais par ses actions a fini par rendre coupable sa fille ...  Et puis, Ludo ... non mais bon sang ... J'en viens à détester Sarah ...  Je l'aimais bien mon couple Ludo/Justine finalement. 

    Walter/Carine.  Alors là, je t'aime <3  Et je ne serai pas la seule à être contente et à te dire ça je crois.  Ils sont tellement choux ensemble.

    Sarah qui a du succès.  Ouais, mais vu qu'elle a piqué Ludo à Juju, bah elle peut se brosser pour que je sois contente.

    Miranda et Hugo qui s'aiment, se chassent et se pourchassent.  Qui ont peur l'un et l'autre pour leurs familles.  Et qui feraient TOUT pour leur famille.  Je le répète, mais je crois que c'est le plus beau mec de ton histoire <3  Il me plaît bien.

    Enfin Cassie ...  J'ai envie de lui mettre des claques.  De un, pourquoi garder le bébé ?  Elle n'avait pas dépassé le terme légal pour avorter, si ?  Je n'avais pas l'impression qu'elle ait été séquestrée aussi longtemps.  De deux, si tu gardes le bébé, c'est l'éducation qu'il va avoir qui va grandement l'aider à grandir et à s'épanouir.  De trois, retourne chez le psy, ça te fera du bien ma grande.  Méditer, mais rester triste, ça ne sert à rien.  Tu n'as rien compris à la méditation ma pauvre.  Bref, elle m'énerve et elle rend Julien malheureux ...  Mon pauvre Julien ...  Il ne mérite pas ça non plus avec tout l'amour qu'il lui donne.

    Encore merci pour cette histoire <3 

      • Lamé
        Mercredi 31 Mai à 11:41
        J'espère que tu reverras cette réponse ;) Alors, pour Cassie, disons que je viens d'une famille de battants. J'ai traversé moi aussi la dépression et de la voir dans cet état, ça m'énerve d'autant plus, parce que ça me rappelle ce que j'ai traversé. Je suppose qu'il y avait des raisons pour lesquelles elle a gardé le bébé ;) Tu n'as pas fait d'erreurs de récit rassure-toi. A nous d'imaginer certaines choses. C'est ça qui est chouette avec une histoire : les "non-dits". ça nous donne une liberté d'imagination que j'apprécie beaucoup. Mais pour moi, les tares génétiques psychopathes, ça n'existe pas ... (j'ai peut-être tort ceci-dit ... je ne sais pas s'il y a eu des statistiques scientifiques là-dessus pour affirmer/infirmer) Ton parent peut être un psychopathe, bah tu ne le seras pas nécessairement, du moins pour moi. Il y a pas mal de facteurs qui peuvent entrer en compte. Ah ça, les choses imprévisibles en jeu ... Je connais, j'expérimente sans cesse pour le moment ^^ C'est marrant qu'ils aient refusé trois fois mais comme ça, on a pu voir Carine s'agenouiller et demander la main à son tour à notre ami Walt' et ça, c'est trop choupinou <3 Je me rends compte aussi, en lisant les autres com's, que j'avais oublié Eric/Dana et Diane. Alors que dire. J'ai été plus que surprise du look de Diane en fait O_o Mais ça lui va pas mal les tatouages. J'espère juste qu'elle ne va pas le regretter, parce qu'un détatouage, non content de faire 100 fois plus mal qu'un tatouage, ça coûte la peau des fesses. Eric, il mérite bien plus de baffes que Cassie tiens. Mais en même temps, vu ce qu'il a traversé depuis des années ... Son ex-femme folle, son fils qui suit ... qui a battu à presque à mort Sarah ; puis, il voit son fils replonger, il se fait poignarder par lui et puis ... malgré tout, il doit souffrir d'avoir connu la mort de son enfant. On se dit toujours en tant que parent que l'on préfère partir avant. En fait, Dana est celle qui souffre le martyre là-dedans. Son mari qui ne lui parle pas et sa fille qui se rebelle. Cette période de leur vie ne semble pas évidente. En tout cas, tu leur en fais voir de toutes les couleurs à tes sims (oui, je sais ... c'est moi qui dit ça ^^) J'espère avoir le plaisir de te lire encore et encore et encore.
      • Mardi 30 Mai à 22:55

        Lamé,

        Merci merci ♥♥

        Justine aurait peut-être dû écouter ce que Ludo avait à dire, moi, je dis :o

        Walter et Carine, lorsque j'ai vu que Carine refusait la demande en mariage de Walter, j'ai bien pensé que si je laissais les choses en l'état comme je l'aurais fait normalement, j'allais me faire lyncher, alors j'ai insisté et figure-toi que Walter, lui aussi, a refusé.  Il y a eu en fait, trois demandes en mariage avant l'acceptation.  J'ai eu hyper peur, j'avoue :D

        Sarah :/

        Ma pauvre Cassie :(  avec tout ce qu'elle a souffert :( et tout ce qu'elle souffre encore :(  Elle en aurait reçu des claques en plus tout le long du récit :D

        J'aurais dû raconter la découverte de la grossesse de Cassie et le pourquoi le choix de l'avortement ne s'est pas imposé   mais je cassais le récit alors :/  Bah, j'apprends de mes erreurs :)  

        Et encore merci merci merci ♥♥♥

    14
    nicolasB
    Mardi 30 Mai à 22:22

    bon plein de fins, plein de choses.

    La Pauvre Dana, elle sent mal la chose, en même temps je penses que même si Louis est parti, la famille ne s'en remettra pas

    Justine, pauv' Justine, elle ne mérite pas de prendre la place de Mr Luigi, même si elle aura toujours du mal à faire confiance aux autres.

    Ludo, que dire, rien ou plutot si, un mot : Boulet

    Julien ça va être super dur pour lui mais Cassie prend une mauvaise pente, vu l'ambiance, elle ferait mieux d'aller se noyer tout de suite, si elle élève son enfant comme le mal, il sera le mal, c'est triste pour elle.

    Miranda, ah ah ah, bien joué, elle va enfin pouvoir savourer une vie de famille qu'elle chérie tant, v'la une bonne nouvelle

    Et la 2e bonne nouvelle, Karine fait la paix avec Walter, youpi ! ^^ suis super content, et on dirait que tout ça à fait murir un peu Walt, il était un peu temps quand même

     

    Bref super fin, équilibré, complète et tout, nickel à souhait. Encore merci pour cette belle histoire, et suis embêter je peux plus dire ma phrase fétiche, c'est coquinou ça ^^

    En tout cas ils vont tous me manquer

      • Mardi 30 Mai à 22:33

        NicolasB,

        Oh merci beaucoup.  Je suis contente que la fin t'ait plu ♥

        et petit bonus, le mariage de Walter et Carine à San Myshuno ♥♥

        Encore un grand merci de m'avoir suivie et pour tous tes commentaires.  Merci merci ♥♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :