• 3. Le phare

     

     

    3. Le phare


    Opie et moi, nous avons donc décidé de partir à l'aventure. Le phare de Brindleton m'intrigue tant, j'en ai vu tellement de photos que j'ai trop hâte de le découvrir moi-même, de mes yeux vu.

    9whq1r0giamm.jpg

    C'est cool, trop cool. Une dernière petite gratouille à Opie et hop, on est parti, on n'est plus là.

    ha22jzfpnxe8.jpg

    L'endroit est magnifique, fascinant, encore plus beau en vrai.

    tqsa88waoqbm.jpg

    "Nous voilà donc, mon Opie, arrivés au pied du phare de Brindleton. Incroyable, non?"

    k87tf0864ybg.jpg

    "Quoi? Qu'est-ce qu'il y a? Evidemment qu'on va monter en haut du phare! Ne me dis pas que tu as le vertige?"

    teafzfjokkgg.jpg

    5q9oe0vby7e1.jpg

    "Bon d'accord, j'ai compris, je n'insiste pas. Je pars en éclaireur. Toi, tu restes couché là, comme une chiffe molle à attendre que je revienne. Tant pis pour toi, tu vas rater le meilleur, c'est tout."

    6pdn3002hb6x.jpg

    Comme actif et aventureux, on me l'a vendu, celui-ci. Tu parles: ronchon et couard auraient été plus à propos.

    "Salut, Opie. A tout à l'heure."

    oxiom3oibg55.jpg

    j96pmgze5i39.jpg

    "Un, deux, trois, je vais ouvrir les yeux.."

    nfaeprz6ks5d.jpg

    Ouaah... C'est comme dans les livres, le bruit des vagues, le goût du sel et le vent en plus.

    k6t3f65fexy2.jpg

    dvuw7oquupzi.jpg

    elwsnfjvnlz3.jpg

    Je ne peux pas être tranquille trente secondes, ou quoi?

    "Allo? Boss? Quelle surprise! Comment vous dire? Vous me dérangez, là. Je ne suis plus à vos ordres alors vous êtes mignon mais vous m'oubliez."
    "bbl ... cccrrr... blll"

    tqly446eoajq.jpg

    "Je ne vous entends pas avec le bruit de la mer. Tous les dossiers en cours sont classés par ordre alphabétique grecque, ce n'est pas si compliqué si vous couplez cette info avec l'ordre chronologique affiché dans mon dossier treize page 126; ce n'est pas sorcier quand même! Bref, vous allez comprendre... ciao, Boss, et bien le bonjour chez vous!"

    gh1nj4ejsbvh.jpg

    "Oh tu es venu, toi, finalement mon Opie. Je te manquais trop, c'est ça...? Oooh que c'est trop mignon, mignon-mignon, trop adorable et charmant. Viens là, mon loulou."

    vxwygk9gepf1.jpg

    g2a9ef1g170y.jpg

    78vicxtsirst.jpg

    "On va aller voir s'il y a quelque chose à manger dans ce musée, il doit bien y avoir une petite cafétéria et qui dit cafétéria, dit petit cake, ça te dit?... Oh attends, j'ai cru entendre quelque chose..."

    jjlqkhesnj19.jpg

    Non, ce n'était rien, sans doute rien...

    "Allons-y, Opie."

    Sitôt dit, sitôt redescendus.

    bpz9e5w8mafq.jpg

    njd2rmn92ymf.jpg

    Malheureusement, arrivée au musée, je ne peux que faire ce constat effroyable :il n'y a rien à se mettre sous la dent, il n'y a rien qu'une machine à thé.

    "Aubergiste! Aubergiste! Un thé, s'iou plait."

    Bon, il n'y a pas d'aubergiste non plus. Vu que je ne suis pas contraire comme fille, et loin d'être empotée, je vais me le faire moi-même ce thé.

    5seqi9legczk.jpg

    0ddd1z01estj.jpg

    Et hop, une petite visite des lieux.

    "Bonjour, jolie madame des temps d'avant, un bien joli chat que vous tenez là."

    Pff... si je me mets à causer aux peintures, je ne suis pas rendue, moi.

    ocep8t7zik6i.jpg

    "Euh, pardon, Madame. Peut-être me trompé-je mais n'êtes-vous point montée au sommet de la tour, du phare, tout à l'heure?"

    Hé! Hé! Là, j'ai une touche, une première, dès ma première sortie. Si ce n'est pas merveilleux! Quand je vous disais que Brindleton respirait à l'amour! Puis, il n'est pas mal, ce jeune homme.

    jg2ckd1qj6nd.jpg

    "Si, si, effectivement, je suis montée là-haut tout à l'heure avec mon chien..."

    Déjà, une seconde touche, un jeune homme m'interpelle aussitôt - quel succès!

    "Madaaamme! C'est vot' chien, là? Je dois avoir peur ou non?"
    "Oh! Ne vous inquiétez pas, Monsieur, mon chien est très gentil. Juste, évitez de le regarder dans les yeux, ça le stresse."

    Mais déjà mon premier prétendant me rappelle - ralala, je ne sais plus où donner de la tête, moi, avec tous ces prétendants!

    "Euh, je crois qu'il vous a amené un cadeau... vot' chien, là, Madame..."

    enom0xbdiynj.jpg

    "Ah oui, tenez, un cadeau! Opie en invente tous les jours pour attirer mon attention. Quelle canaille. Bref, vous me demandiez si j'étais montée au sommet du phare et je vous répondais, oui. C'était fabuleux."
    "Vous êtes sûre pour votre chien, là, qu'il est gentil, parce que je crois que c'est moi qu'il regarde et je n'ai pas l'impression qu'il m'apprécie..."
    "Ne soyez pas sot. Évitez juste de le regarder dans les yeux, ça ira très bien. Parlons de nous plutôt."
    "De nous?"
    "Enfin, oui, je veux dire du phare."
    "Oui, voilà, je voulais savoir: vous n'avez rien entendu au phare?"
    "C'est-à-dire?"
    "Bah, des couinements, des gémissements, vu passer une forme blanche et vaporeuse?"

    zp8f7nwy516z.jpg

    "Et des grognements aussi, un souffle chaud puis glacial, une main qui agrippe vos mollets...?" ajoute et complète le second homme.

    Mais enfin, qu'est-ce qu'ils me racontent, ces deux-là? C'est vraiment une technique de drague, ça, d'effrayer la damoiselle?

    q8k1roq1dxrz.jpg

    "Vous avez l'air surprise, vous ne connaissez pas l'histoire du chien de Monsieur Amical? Evidemment, cela explique ceci."
    "Monsieur Amical?"

    Amical, amitié, je suis pas certaine que j'aime le tournant que prend notre petite conversation, là.

    kpwb2biuqbb9.jpg

    "N'avez-vous pas entendu parler du chien fantôme qui hurle la nuit dans la tour? Certains disent que c'est le chien de Monsieur Amical, le dernier gardien du phare.
    Voyez, Madame, Monsieur Amical, un soir, a laissé le phare s'éteindre. Malheureusement, cette nuit-là, un navire était sur les flots et il a fait naufrage. Un drame, que dis-je une tragédie, n'est-ce pas! Et comme de bien entendu, Monsieur Amical a été licencié; mais son chien, son brave et vieux chien a refusé de quitter le bureau de son maître, là-bas, dans le phare, et y est mort. Certains disent donc que les aboiements que l'on entend la nuit dans la tour sont les aboiements du fantôme du chien de Monsieur Amical, fou de rage, qui a des comptes à régler avec les vivants."

    pl9zoarxqffl.jpg

    Garde ton calme, Lalie, garde ton calme. Chuuuut, ne dis rien. Tu sais que beaucoup de gens sont zinzins. Il a fallu que ça tombe sur ce petit gars tout mignon, ce n'est pas de bol, certes; mais ce n'est pas grave.

    "Oui, certains disent la nuit, mais d'autres parlent de bruit, de grognements, de formes vaporeuses même en journée. Il n'y a guère plus que les naïfs, les ignorants ou les ivrognes pour monter au phare."

    Et voilà q u'il m'insulte en plus, le salopiaud.

    Il baisse la voix:

    "Puis il y a eu toutes ces disparitions et ces "accidents", voyez..."

    r4jq19gw7e6w.jpg

    "Vraiment intéressante, cette histoire, Monsieur. Vraiment. Bon, je dois filer, j'ai piscine avec Opie dans une petite demie heure. Dommage, je serais bien restée là un peu plus à taper la discut' avec vous, mais le devoir m'appelle."

    q6c8mux4uosk.jpg

    "A bientôt, l'ami, et bonjour chez vous."

    Zut, il sentait en bon, en plus, ce monsieur.

    wf6ls5hl0umg.jpg

    "Allez, viens, Opie, on rentre à la maison."

    ng1iqv02fgb1.jpg


    "Ouiep, je pense comme toi, Opie, ce genre d'histoire à dormir debout, ça file le bourdon."

    d9376g4r78ry.jpg

    "Mais ne t'inquiète pas, Opie. Les méchants chiens fantômes qui veulent se venger n'existent que pour ceux qui croient aux méchants chiens fantômes qui veulent se venger; ce qui n'est pas notre cas, n'est-ce pas, Opie?"

    ewo007l6hfxq.jpg

    « 2. Le comité d'accueil4. L'ennui »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :