• 3. Toujours ensembles

     

     San Myshuno - appartement de Cassie et Julien

     

    3.

    3.

    3.

    3. 

    3.

    3. 

    3.

    "Bonjour."
    "Bonjour."

    3.

    "Tu as bien dormi?"
    "Merveilleusement bien.  Et toi?"
    "Pareil."

    3.

    "Pourquoi tu me regardes comme ça?"
    "Parce que je te trouve belle et que je suis trop content que tu sois là."
     

    3.

    "Moi aussi, je te trouve beau.  Et moi aussi, je suis contente d'être là."

    3.

    3.

    3.

    "C'est bon?"
    "Un vrai délice."

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    "Allez, zou, j'ai du boulot.  Et toi, tu vas faire quoi?"
    "Je vais aller jeter un œil à mes plantations."

    "J'ai essayé de m'en occuper au mieux, mais je crois que tu leur as beaucoup manqué, comme à moi."
    "Je te demande pardon."

    "Non, il ne faut pas.  Je comprends, Cassie.  L'important, c'est que tu sois là, que nous soyons ensemble."
    "Je t'aime, Julien."
    "Je t'aime aussi, Cassie."

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    Julien et Cassie sont tous deux affairés à un coin de l'appartement lorsque la sonnette de la porte d'entrée retentit.  C'est Julien qui se lève et va voir qui donc est là.

    3.

    3.

    3.

     "Bonjour.  Je suis Hugo..."
    "Je sais qui vous êtes" le coupe Julien."Bonjour.  Je suis Julien Clove."
    "Oui, moi aussi, je sais qui vous êtes."

    Julien n'y va pas par quatre chemins:
    "Vous voulez quoi?"

    3.

    Hugo décide,lui, d'y aller mollo:
    "J'aurais voulu vous parler, c'est assez important.  Enfin, si je ne vous dérange pas trop."

    3.

    "Euh si, vous me dérangez.  Mais bon puisque vous êtes là, entrez." 

    3.

    3.

    3.

    "Comment va Cassie?"
    "Plutôt bien en considération des événements..."
    "Je suis désolé..."
    "Pourquoi vous seriez désolé?"

    3.

    "Je suis désolé pour tout... pour Cassie, le bébé tout ça."
    "Il ne faut pas être désolé, Monsieur."
    "Appelez-moi Hugo."
    "Hugo, il ne faut pas être désolé...  Cassie est là, elle va bien, c'est le plus important."
    "Vous avez raison."
    "Et c'est grâce à vous, je ne l'oublie pas."

    3.

     "Je n'ai fait que ce que tout le monde aurait fait."
    "Sans doute; ce qui ne m'empêche pas de vous en remercier."
    "Et la grossesse se passe bien?"
    "C'est compliqué."
    "On m'a dit que Cassie est persuadée que cet enfant est celui de Louis?"

    Qui est "on"?

    "Oui."
    "Et vous?"
    "Je n'en sais rien.  Cassie et moi voulions un enfant.  Je ne vais pas vous bassiner les oreilles avec notre vie intime, mais avant la disparition de Cassie, nos relations étaient loin d'être chastes et il est tout aussi probable que ce soit le mien.  Si le doute n'avait pas existé, cette grossesse n'aurait jamais eu lieu."
    "Je comprends."
    "Émotionnellement, c'est difficile pour Cassie.  Elle aurait eu besoin d'un traitement anti-dépresseur mais avec cette grossesse..."

    3.

    "On parle de moi?"

    3.

    "Cassie!  Quel plaisir de vous revoir!"
    "Commandant, quelle surprise de vous voir ici."
    "Vous êtes resplendissante.  Votre mari ne m'a pas menti."

    3. 

    "Laissez-moi vous regarder..."

    3.

    3.

    3.

     "Vous êtes de passage à San Myshuno,  Commandant?"
    "En fait, oui mais je voulais surtout parler à Julien."
    "Mais alors, si vous êtes de passage, il faut absolument goûter la bonne cuisine de San Myshuno."
    "Je ne sais pas si j'ai le temps..."
    "Voyons, voyons, on a toujours le temps de manger.  Il est presque midi."

    3.

     "Moi aussi, je me ferais bien une petite pause.  Tu veux aller où, Cassie?  Quartier des épices?"
    "Oh oui... j'en rêve depuis des mois."
    "Je vais me changer et on y va."

    3.

     "C'est bon.  On y va?"
    "On y va!"

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

     "Vous vouliez parler à Julien?"
    "C'est exact.  Cela concerne Miranda Lol."
    "Miranda Lol?"
    "Ouh là, Hugo, ça fait des années que plus personne ne m'a parlé d'elle."
    "Miranda Lol?"
    "Mais oui, Cassie, tu sais, mon ex... bien avant toi, mon cœur.  J'étais encore ado."

    3.

    Hugo sourit un peu en coin.  Ils le prennent vraiment pour un imbécile.  

    "Des années vraiment?  Pourtant lorsque l'inspecteur Hol a évoqué son nom lors de l'entretien qu'il a eu avec vous pendant votre garde à vue, suite à la disparition de Cassie, vous n'avez pas eu l'air surpris."

    3.

    Julien, sans doute étonné par le changement de ton et la tirade de Hugo, ne dit pourtant rien.  

    "Je ne vais pas vous mentir, Julien.  Miranda bénéficie d'un programme de protection des témoins dont je suis chargé. C'est l'évocation de son nom à ce moment-là qui a déclenché une alerte et j'ai dû lui demander de quitter sa planque au plus vite.  Les personnes qui la cherchent ne plaisantent pas et nous savons qu'ils ont de yeux et des oreilles partout.  Depuis ce fameux jour, elle a disparu et je suis très inquiet, je ne vous le cache pas."

    3."..."

    "..."
    "La vie de Miranda est en danger.  Je dois la retrouver au plus vite."
    "Je suis désolé mais je ne vois pas en quoi je peux vous aider.  Je n'ai plus vu Miranda depuis très longtemps, des années.  La dernière fois c'est lorsque j'ai appris qu'elle m'avait trompé avec mon meilleur ami.  Et croyez-moi, ce n'est pas mon meilleur souvenir d'elle."

    3.

    "C'est bizarre, mais si vous le dites, soit soit.  Cassie?"

    Cassie n'hésite pas un instant.

    "Désolée, je ne peux pas vous aider, Commandant, je ne sais rien."

    3.

    "C'est dommage, disons que si vous aviez accepté de m'aider, j'aurais pu discuter avec les inspecteurs chargés d'enquêter sur la mort de Louis Van Laer.  Oui, l'enquête est toujours en cours, c'est rare qu'une personne se rompe la nuque en tombant.  Disons que j'aurais pu faire en sorte d'accélérer le classement de cette affaire.  Mais voilà, à présent, je me demande si je ne vous ai pas aperçu sur les lieux, Julien."
    "Moi?  Aperçu sur les lieux?"

    Julien s'étrangle.

    "Vous, oui.  D'ailleurs, la police de San Myshuno a toujours été persuadée que vous étiez dans le coup de la disparition de Cassie.  C'est laid, la jalousie. Elle peut vraiment rendre con; con au point de monter la tête à un Louis Van Laer et l'entraîner dans un kidnapping avant de lui faire porter le chapeau et l'éliminer pour être certain qu'il ne parlera pas. Et voilà qui expliquerait même pourquoi le jour de la disparition de Cassie, vous, Julien Clove, étiez avec Louis."

    3.

    Cassie et Julien frissonnent.  Mais quel tordu, ce commandant!

    "Vous menacez Julien, Commandant?"
    "Je suis prêt à tout pour retrouver Miranda.  C'est mon job, Cassie."

    3.

    Hugo se lève après avoir posé une carte de visite sur la table.

    "Si la mémoire vous revient, appelez-moi.  Et si vous avez l'occasion, dites à Miranda que je suis venu vous voir et qu'elle doit absolument prendre contact avec moi.  Disons que si ça se passait comme ça, je pourrais..."
    "C'est bon, on a compris!" s'énerve Cassie.

    "Portez-vous bien, Cassie.  Cela a été un plaisir de vous revoir."

    3.

    "Tu en penses quoi?"
    "Comme toi."
    "Que tu as été sauvée par un trou du cul?"
    "Exactement.  Un trou du cul de première!"

    3.

    "On fait quoi?"
    "Je ne sais pas."

    3.

    3. 

    3.

    "On rentre?"
    "On rentre."

    3.

    3. 

    "J'avais encore quelques doutes sur la raison qui a fait que c'est un agent spécial qui t'a trouvée..."
    "Maintenant, nous sommes sûrs que c'est Miranda qui l'a attiré là pour me trouver."

    3. 

    "Oui, c'est ce qui paraît le plus évident."
    "J'étais à l'ouest, je ne voulais pas sortir, Miranda devait trouver une personne en qui elle avait confiance pour me sortir de là."
    "C'est Hugo qu'elle a choisi."

    3. 

    "En même temps, c'était évident que Miranda ne t'aurait jamais laissé croupir dans ce trou; même si tu le lui avais demandé."
    "C'est évident."

    3.

    3. 

    "Je n'aurais jamais dû en douter.  Miranda sait à quel point je t'aime."

    3. 

    "Et pour toi, Julien, Miranda est prête à tout."
    "A tout, je ne sais pas; mais à beaucoup, ça c'est sûr."

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    3. 

    "Ça va, Cassie?"
    "Oui, oui, je réfléchis, c'est tout.  Il y a quelque chose qui ne colle pas." 

    3. 

    "Je pense comme toi.  J'ai l'impression que Miranda n'a pas bêtement appelé Hugo pour le prévenir que tu étais là.  C'est comme si elle l'avait attiré sur les lieux."
    "Je pense l'avoir entendu appeler Miranda lorsqu'il est entré dans la cave."

    "C'est donc bien elle qu'il cherchait."
    "Je ne sais pas si c'est ce que nous pouvons en conclure à tous les coups."
    "Il n'empêche que si c'est Miranda qui l'appelle pour lui dire qu'elle t'a trouvée, il aurait été plus cohérent que Hugo ne se présente pas et en tout cas, pas seul sur les lieux."

    3. 

    "Tu as raison, Julien.  Surtout que d'après ce que nous comprenons, Hugo n'est pas en position de s'afficher en public, au vu de sa fonction."
    "Tout à fait.  C'est en cherchant Miranda qu'il me trouve."
    "C'est ce que je pense, Miranda a attiré Hugo sur les lieux, je ne sais pas comment mais elle a joué aux appâts pour qu'il te trouve."

    3. 

    "On peut supposer qu'elle reste sur les lieux pour vérifier que Hugo arrive.  Elle le voit effectivement mais voit aussi Louis arriver avec son père puis Louis prendre la poudre d'escampette, elle le suit, le neutralise et disparaît."
    "Ça semble cohérent, oui."

    3. 

    "La question est: pourquoi ne réapparaît-elle pas après?  Pourquoi ne donne-t-elle pas de nouvelle à Hugo?  Pourquoi renonce-t-elle au programme de protection des témoins?"

    3. 

    "Parce qu'elle n'a plus confiance en ce programme, en Hugo?"
    "C'est possible, Julien."

    3. 

    "Je reviens..."
    "Je l'espère bien."

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    "A quoi tu penses, Julien?"
    "J'espère que Miranda et sa fille vont bien.  Mia, elle s'appelle.  Elle est vraiment adorable."
    "Oui, c'est ce que tu m'as dit.  Miranda m'en a parlé aussi le jour où..."
    "Miranda m'a toujours dit qu'elle aurait une fille, un jour.  Elle la désirait tant.  Je suis heureux pour elle."

    3.

     Cassie est émue, sent son ventre se tordre et ses dents crisser.

    "J'aurais tellement voulu que ça se passe différemment pour nous.  Tu ne peux pas savoir à quel point, je m'en veux, Julien.  C'est moi qui ai provoqué Louis.  Jamais il ne m'aurait touchée si je ne l'avais pas agressé.  Et aujourd'hui, toi et moi, nous serions tellement heureux de la venue de ce bébé.  Je m'en veux, je m'en veux tellement!"

    3.

    "Cassie, tu t'es fait enlevée, enfermée dans une cave par un malade mental...  Au fond de toi, tu n'arrives pas à te dire que tu n'es pas coupable de tout ça?"
    "Non, je n'y arrive pas.  Je me dis que lorsque je me suis faite enlever la première fois, j'aurais dû parler mais non, il a fallu que je joue mon orgueilleuse et que je me mette en tête de me venger moi-même.  Résultat: il y a eu des morts et il y a eu Louis qui s'en est sorti pour revenir de plus belle.  Et aujourd'hui, je n'arrive pas à me pardonner de l'avoir provoqué et ..
    ."
    "Et?"
    "Et tu le sais, je suis certaine que j'aurais dû avorter, que cet enfant que je porte est celui de Louis et qu'il est le mal incarné.  Et je m'en veux encore parce que si cet enfant est le nôtre, je lui fais du mal.  Et si c'est celui de Louis, il n'a pas plus de chance d'être mauvais que le nôtre.  Tu comprends?  J'ai la sensation que j'abrite le mal en moi."

    3.

    "Je ne crois pas au mal inné.  Cassie, je sais que pour moi, c'est plus facile.  Cet enfant, je ne le réalise pas, il est abstrait pour moi; toi, tu le sens, en toi.  Il n'y a pas une minute qui passe sans que tu le sentes que tu es enceinte et forcément, tu dois repasser sans cesse le moment où... et forcément, tu l'assimiles à cet enfant à naître. "
    "J'ai tellement peur, Julien.  Tout le temps. Et j'ai peur de ne pas y arriver lorsque cet enfant sera là.  Qu'est-ce qu'on fera si, comme je le pense, cet enfant n'est pas le nôtre?  On l'abandonnera?  Est-ce que je vais oublier cette certitude qu'il est le mal, vais-je le laisser à une autre, craindre qu'il revienne pour se venger?"
    "Se venger de quoi, Cassie?  C'est toi la victime."

    Mais Cassie n'écoute pas, les mots sont lancés et elle ne parvient plus à s'arrêter.

    "Vais-je t'imposer l'enfant d'un autre?  Vais-je, chaque fois, que je le regarderai voir Louis et le détester?  Je perds l'esprit, Julien, tu le vois, non?  Je crois que je suis folle et j'ai peur."

    3.

    "Tu n'es pas folle, Cassie."
    "Mais si je l'étais?"

    3.

    "Viens là."

    3.

    "Tu m'accompagnerais chez le psy à la prochaine visite, Julien?"
    "Evidemment, c'est une très bonne idée."

    3.

    "Ensemble?"
    "Toujours, Cassie, toujours ensemble.  Toi et moi."

    3.

    "J'ai tellement de chance que tu m'aimes, Julien."
    "C'est moi qui ai de la chance.  Je t'aime, Cassie."

    3.

    "Allez, on va se coucher, il est tard."
    "Oui."

    3.

    "Merci, Julien.  Bon, je passe devant, je dois encore aller au pipi room." 

    3.

    Après leur toilette respective, le même sujet revient sans cesse.

    "On en revient toujours à la même conclusion.  Miranda ne veut pas reprendre contact avec Hugo parce qu'il représente pour elle une menace.  Elle a donc décidé de renoncer à ce fameux programme de protection."
    "Et elle sait que Hugo la cherche et Hugo sait qu'elle sait."
     

    3.

    "Donc le message que Hugo voudrait que tu passes à Miranda, Julien, n'est pas qu'il la cherche mais c'est qu'il est venu te voir, pour te menacer."
    "Parce qu'il sait que Miranda va se repointer si elle pense que je suis menacé."
    "Ce qui est tout à fait cohérent."
    "Cohérent et malin."
    "C'est sûr."

    3.

    3. 

    "Tu comptes la contacter, Julien?  Tu as un moyen de la joindre?"
    "Je ne sais pas.  Quant au moyen, la dernière fois que j'ai essayé, c'est resté lettre morte."

    3.

    "..."
    "Quoi?  Pourquoi tu me regardes comme ça?"
    "Pour rien.  Je me dis qu'avec un peu de chance, les menaces de Hugo étaient juste des menaces en l'air."
    "Je ne crois pas."
    "Tu crois qu'il veut vraiment t'envoyer en prison?"

    3.

    "Il l'a dit lui-même, Cassie, il est prêt à tout pour retrouver Miranda.  Allez, viens, on a bien besoin d'une bonne nuit de sommeil.  On y verra plus clair demain."

    3.

    3.

    "Tu es toute tendue... Je peux?"
    "Oui, avec plaisir, merci."

    3.

    3.

     "Pourquoi est-ce que Miranda bénéficiait d'un programme de protection de témoins, tu le sais?"
    "Non."
    "Cela doit être terrible d'être traquée comme ça, à la fois par les gens qui lui en veulent et ceux qui sont sensés la protéger."
    "Je suppose mais avec Miranda, on ne peut pas savoir."

    3.

    "Tu t'inquiètes pour elle?"
    "Oui et non."
     

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    "Allez, au lit...!" 

    3.

    3.

    3.

    3.

    Julien et Cassie se couchent et ferment les yeux.  Mais le sommeil fuit Cassie.  Une boule de haine se forme au cœur de ses entrailles, remontent jusqu'à sa gorge et lui donne la nausée.  Elle tente de calquer sa respiration sur la respiration apaisée de Julien, déjà endormi à ses côtés, sans y parvenir.

    N'y pouvant plus, Cassie se lève.  

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    Cassie a la tête qui tourne, une colère d'une puissance inimaginable couve en son sein.

    3. 

    Personne ne touche à Julien!

    3.

    Je vais te trouver, petit commandant de pacotille, et je vais te faire avaler ton arrogance.  Tu te crois tout permis, mais tu n'es rien et je vais te faire regretter d'être né.  Personne, je dis bien personne, ne menace Julien!  Je ne suis pas Miranda, moi, je n'ai pas besoin que tu sois coupable de quoi que ce soit pour te défoncer la tronche!

    3.

    Julien, éveillé, par la place laissée vide à ses côtés, se lève lui aussi.

    3.

    3.

    "Cassie, il est deux heures du matin."

    3.

    "Laisse-moi..."

    3.

    "Je vais aller lui défoncer la tronche."

    La voix de Cassie est rauque et calme.

    3.

    "Cassie, s'il te plaît, reviens te coucher."

    3.

    "Non mais c'est une blague, tu veux que j'aille me coucher?!  Alors qu'un fils de psychopathe te menace?"

    3.

    "Je ne laisserai plus personne s'en prendre à nous.  C'est clair?"

    3.

    "Je vais lui faire regretter d'avoir osé ne serait-ce que penser qu'il pouvait nous manipuler, nous menacer et repartir le sourire aux lèvres."

    3.

    "Il veut mentir?  Il veut mentir?  T'accuser de m'avoir enlevée et d'avoir tué Louis?  C'est ça?  Il veut mentir?"

    3.

    "Et bien moi aussi, je peux mentir et moi aussi, je peux l'accuser!  Je peux réduire sa fichue carrière en miettes.  Je peux raconter que c'est lui, lui qui a fomenté tout ça avec Louis, qu'il était venu pour me tuer ce soir-là et que c'est l'arrivée d'Eric qui l'a fait reculer.  Je peux dire que pendant que Monsieur Van Laer était étendu inconscient, à terre, il est remonté pour liquider Louis."

    3.

    "Il veut jouer au plus fort?  au plus fin?  Moi aussi, je peux mentir et je peux aller chez lui aussi et défoncer sa sale tronche de traître."

    3.

    Cette fois, Julien élève le ton:

    "Cassie!"
    "Quoi?  tu crois que je vais te laisser te faire accuser sans broncher?  Tu crois que je vais le regarder jouer sa sous merde dans ma vie?"

    3.

    "Cassie..." 

    3.

    Aussi vite que la colère est montée, Cassie se calme et regarde Julien.

    "Cassie...  Ça va aller, je t'assure.  Il ne faut pas avoir peur.  Personne ne peut rien contre nous. Je te le promets.  Personne ne nous séparera."

    3.

    3.

    3.

    "Je t'aime, Cassie.  Tu as confiance en moi, n'est-ce pas?"

    3.

    3.

    "Oui, j'ai confiance en toi, Julien."
    "Alors, ne t'inquiète pas.  Tout ira bien."
    "D'accord."

    3.

    3.

    3.

    3.

    3.

    « 2. Là où tu erres, j'erre 4. Pas de roses sans épines »
    Pin It

  • Commentaires

    15
    Samedi 2 Septembre à 15:33

    Julien et Cassie, ils me crèvent le coeur tous les deux !

    Sinon, je me sens bête de ne pas avoir compris pourquoi Cassie avait décidé de garder le bébé !! C'était pourtant la seule explication possible !

    Pardon Cassie !! ^^

    En tout cas, j'espère que ni Julien ni Cassie ne vont faire de bêtises...sarcastic

      • Dimanche 3 Septembre à 18:48

        Parthenia,

        Ils sont mignons et ils s'aiment tous les deux.  Ça va aller :o

        Et c'est normal que tu n'aies pas compris les raisons qui ont poussé Cassie à garder ce bébé, je ne l'avais pas du tout évoqué dans la première partie.

         

    14
    Vendredi 30 Juin à 20:39

    C'est incroyable, plus ça avance plus ton histoire est émouvante attachante et surtout bien écrite. Cette troisième partie du Lilas est déjà ma préférée, ces derniers chapitres... entre l'histoire passionnelle d'Hugo et Léna et la complicité qui semble à son comble entre Cassie et Julien, je n'ai vraiment aucun mal à croire en ces relations qui semblent si vraies. J'ai hâte de pouvoir continuer à lire ton histoire Eulaline!

    Quant à si ils devraient contacter Miranda, je ne pense pas que ce soit une bonne idée, mais j'adore Miranda et je veux la revoir, donc...

    13
    nicolasB
    Dimanche 25 Juin à 21:59

    Ah que dire ... quel sal... ce hugo, je sais que l'on est pas censuré ici mais bon je suis en thérapie anti gros mots :D

    bref je comprends Cassie et je suis heureux qu'elle retrouve assez de confiance en elle et en leur couple pour reprendre la vie avec Julien. Ils en seraient presque mimi. Cette petite vie de couple est digne des plus grands moment de guimauve des lilas :DCet amour inconditionnel d'Hugo pour Cassie est tout tendre et même Cassie est prête presque à tout pour se faire "pardonner" pour se faire aimer de Julien. Bref guimauveworld est de retour, heureusement qu'Hugo vient mettre un peu de rififi comme dirait Python :)

    Par contre je plains leur punching ball :D quel dure vie nocturne que la sienne :D

    Bref j'adore ce chapitre, je te sens bien partie pour une belle saison encore, on relance donc la mode chic chic chic !!! j'adoOore  ma chérie !! encore encore !! vivement la suite

      • Mardi 27 Juin à 19:53

        NicolasB,

        ah oui, en thérapie anti gros mots :D

        Cassie et Julien, c'est toute une histoire et notre ami le punching ball en sait quelque chose, c'est sûr :D

        La suite ne sera pas pour tout de suite, je prépare mes vacances, là :D  

        Et merci merci merci merci ♥♥♥

    12
    GGO
    Samedi 24 Juin à 00:28

    Je viens donner mon avis XD

     

    Non non non, on ne contacte pas Miranda. Je crois que même si j'étais plus terrifiée qu'eux (Julien et Cassie sont vraiment costauds), je crois que j'aurais plus peur de Miranda que d'Hugo, dans le sens où Cassie peut témoigner. 

     

    Julien et Cassie, ce sont vraiment des âmes soeurs. Ils sont aussi intelligents l'un que l'autre, c'est ce que j'adore chez eux. Ils sont sur la même longueur d'onde, bien au dessus des autres. Et pourtant... arf 

    Je suis contente, j'ai bien retrouvé les sentiments que je cherchais en lisant Cassie. Et les arguments de Julien tiennent la route, ce qui est rassurant pour elle. On a envie d'y croire, de s'y accrocher.

    Par contre, punaise, Cassie file vraiment un mauvais coton... :/ Elle vient juste de dire qu'elle aurait pas du se faire justice toute seule et la voilà qui se met en tête d'aller casser la gueule à un soldat sur entraîné cool J'vois pas ce qui pourrait mal tourner he Elle me fait peur avec toute cette haine. J'en rêvais de la mort de Louis, qu'elle puisse passer à autre chose. Et voilà cette histoire de bébé... En tout cas, quel soulagement quand j'ai lu l'argumentaire de Julien sur le pourquoi de la grossesse de Cassie. Merci merci merci, c'est aussi à la hauteur de ce que j'attendais. 

    Va falloir qu'il soit costaud notre Julien pour contenir Cassie. Parce-qu'un coup de vent et c'est le feu de forêt... :/ Punaise... Il a été bien inspiré de tomber amoureux d'elle tiens... he Tout ce qui lui tombe sur la tronche depuis qu'il la connaît... Donc Cassie : déconne pas ! oh

     

     

    Je suis littéralement suspendue à mon écran quand je te lis. Tes screens et ta réalisation n'ont jamais été aussi bons. BRAVO.

      • Samedi 24 Juin à 16:09

        GGO,

        De Cassie, finalement, même si les deux premières parties tournaient autour d'elle, on n'en a pas une image très claire.  Or Cassie peut s'emballer très vite :D  Le fait qu'elle se voie aller casser la figure à Hugo - bon déjà, on sent que ça va être compliqué de faire le poids :D -  alors qu'elle est enceinte jusqu'aux yeux m'a fait "rire".  En même temps, c'est à la hauteur de cette folie qu'elle sent couver en elle.

        Et je prends note : ne pas contacter Miranda non plus.

        Et merci merci merci merci ♥♥♥ 

    11
    L'arbre en boule
    Vendredi 23 Juin à 16:35

    Tout allait bien pour Julien et Cassie jusqu'à ce qu'Hugo se pointe et fasse du chantage à Julien pour l'obliger "coopérer" :( Non mais quel tordu, celui-là ! C'est vrai qu'il est prêt à faire n'importe quoi pour mettre la main sur Miranda.

    Concernant Miranda, est-il réellement nécessaire de la prévenir ? Julien l'a déjà bien souvent mise à contribution et avoir une fois de plus recours à ses services la mettrait en danger, ainsi que sa petite Mia. Je pense donc qu'il va la laisser tranquille, mais que de toute manière, elle aura très vite connaissance de l'arrestation de son ami. Et comme elle est loin d'être stupide, elle comprendra tout de suite qui en est à l'origine et pourquoi.

    Hugo a intérêt à faire gaffe à ses miches protéger ses arrières !

    Alors oui, Julien sera réinterrogé par la police de San Myshuno, mais si la présence d'Eric à FH le jour de la mort de Louis était plausible, voire même logique, comment Hugo pourrait-il justifier sa présence sur place et surtout, qui l'aurait prévenu ? Et c'est encore Hugo qui est parti seul à la poursuite de Louis après avoir prévenu les secours et la police, puisqu'Eric était lui-même gravement blessé. Et comme ça, d'un coup de baguette magique, Hugo se souviendrait avoir vu Julien dans les parages à ce moment-là ? C'est pas un peu gros, non ? o.O Faut dire aussi que les flics de San Myshuno ne sont pas très futés et seraient bien capables de gober le baratin d'Hugo sans moufter... :/ 

    D'un autre côté, demander de l'aide à l'inspecteur Hol pourrait s'avérer utile, notamment pour découvrir ce qui se cache derrière ce fameux programme de protection des témoins dont Hugo fait partie et qui me semble plus que douteux... Walter a aussi une petite dette envers Miranda, si j'ai bonne mémoire, et ce serait faire d'une pierre deux coups ;)

    Je te laisse à tes cogitations et je suis sûre que tu vas encore nous surprendre :)

    Encore merci et vivement la suite !

      • Vendredi 23 Juin à 18:22

        L'arbre en boule,

        merci à toi surtout ♥♥

        Je pense aussi que les menaces d'Hugo ne tiennent pas la route; ce qu'il voulait c'est que Julien prévienne Miranda qu'il était venu le voir, chez lui, et le "menacer".  Il aime jouer avec le feu, Hugo :D

        Mais bon, apparemment, si je lis les avis, ce n'est pas ce que Julien devrait choisir de faire :)  Et Walter revient comme proposition annexe.  A voir, c'est une option, il faut voir où ça mène.  Pourquoi pas?  En plus, l'arrivée de Walter qui mettrait son nez dans l'histoire pourrait déstabiliser Hugo et créer une petite bise de panique dans les rangs de Monsieur de LaHauteVolée :D

        Bon, je retourne à mes cogitations ♥♥ et encore merci merci

    10
    1PoulpeDesChats
    Vendredi 23 Juin à 14:28

    Ils sont beaux Cassie et Julien ♥

    Je comprends la peur de Cassie... Si seulement elle pouvait être sûre que c'est l'enfant de Julien. J'espère de tout mon cœur que c'est le cas, ce serait très difficile si c'était celui de Louis.

    J'ai peur pour la suite... Ne pas contacter Miranda, surtout pas. Et en même temps Julien est menacé maintenant...

    Décidément ils n'ont pas une vie très tranquille.

    Je ne vois pas du tout dans quoi tu nous embarque et c'est encore plus appréciable :)

      • Vendredi 23 Juin à 14:33

        1PoulpeDesChats,

        Moi aussi je les trouve pas.

        Et oui, pour Cassie et surtout si seulement elle pouvait ne pas être sûre que cet enfant est celui de Louis :/

        Ne pas contacter Miranda non plus, pour toi :) 

        Euh non, ils n'ont pas vraiment une vie tranquille.

        Et merci merci merci merci ♥♥♥

    9
    Vendredi 23 Juin à 13:19

    Eh bien, en fait, pour moi il est clair qu'ils ne doivent surtout pas essayer de contacter Miranda, puisque Hugo et Cie n'attendent que ça. Maintenant à voir ce que diront d'autres lecteurs ;).

      • Vendredi 23 Juin à 14:31

        Ok, c'est noté. Merci :)

    8
    Vendredi 23 Juin à 12:14

    Les images du quotidien de Cassie et Julien sont très douces. J'aime beaucoup le regard qu'ils ont entre eux. Un belle complicité et tant d'amour. C'est vraiment beau ♥♥♥

    Bon, ce que leur a raconté Hugo ne les a finalement pas très convaincus. En même temps, vu par quoi ils sont passés dernièrement, ils ne sont pas nés de la dernière pluie. Maintenant que peuvent-ils faire, sachant qu'ils vont sûrement être surveillés. La dernière des choses serait justement de contacter Miranda.

    Et au vu de ce qu'avais dit Hugo dans le dernier chapitre, il veut s'en prendre à Julien. Pour moi, sa visite est juste une première approche. Comment va t'il s'y prendre ensuite ?

    Revenons sur ce bébé. Donc, finalement, personne ne sait de qui il est vraiment ? Sauf si avant l'enlèvement par Louis, Cassie avait une contraception. Donc là, plus d'erreur, c'est l'enfant de Louis. Mais sinon ?... Quelle souffrance pour Cassie. Elle n'a aucun moyen de le savoir ? Un petit test sanguin ? Ou tu veux nous faire mijoter ?^^

    Peut-être que Julien devrait parler à Walter Hol... (et cela nous permettrait de le revoir... non, non, je ne suis pas intéressée. lol).

    Tu as toujours le don de nous surprendre, et pour cette saison ci je ne sais pas où tu nous emmènes, mais cela risque encore de me donner des sueurs froides.

    Encore !

    ♥♥♥

      • Vendredi 23 Juin à 13:00

        Agathe,

        Tu penses donc que Julien ne devrait pas contacter Miranda et plutôt voir avec Hol?  

        En fait, je réfléchis.  Je ne sais pas encore ce qui serait le plus efficace.  Je profite de cette publication pour obtenir des avis :)

        Et merci merci merci toujours de me suivre et de me lire.  Je suis vraiment touchée et j'adore tellement lire tes commentaires ♥♥♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :