• 4. L'ennui

     

    4. L'ennui

    Le lendemain, en me levant, je fus prise d'inspiration. J'avais rêvé toute la nuit de la dame au chat que j'avais vu en tableau au musée. Du coup, je me suis dit: pourquoi pas moi?

    Et hop, j'ai ressorti mon chevalet, mes pinceaux.

    oqnnqiydxb70.jpg

    Hé! Hé! Ça dépote, pas vrai? Il n'y a pas à tortiller, j'ai du génie qui sommeille en moi-même. C'est beau, c'est joyeux, cela irradie le bonheur. Pff! Quel chanceux, ce collectionneur, qui va pouvoir admirer toute la sainte journée cette oeuvre magistrale. Je l'envie, à dire vrai.

    4p5z2tvyn2zt.jpg

    Cela étant dit, il faut savoir laisser reposer le génie, puis le nourrir aussi: un petit cake, ça fait toujours plaisir. Miam, pour la cuisine aussi, j'ai du talent. Waah tout ce temps que j'ai perdu à ignorer toutes mes aptitudes, c'est du gâchis. Je devrais demander une indemnité supplémentaire à mon ex boss. Ce serait légitime, me semble-t-il. Je me demande bien pourquoi il m'a appelée, hier, d'ailleurs. Je devrais peut-être le rappeler? Non, il risque de penser que je regrette d'avoir démissionné.

    6zdghnwggd21.jpg

    Bien sûr que non, je ne regrette pas. Est-ce que j'ai l'air de regretter?

    gxg5ey3ogq4v.jpg

    Non, bien sûr que non. Même quand je me concentre, je ne regrette rien.

    6ct6p29c0lqg.jpg

    "On n'en pouvait plus de cette vie, n'est-ce pas, mon Opie? Pas d'horaire, pas de vie famille, pas de maison, pas de nom. Rien. Que le boulot. Toujours pendue à un bip, un appel. Le trouillomètre à dix mille, même quand on dormait."

    6g8n0v5e1fcd.jpg

    "Ce n'était pas une vie, mon Opie. Non, ce n'était pas une vie."

    5hjd0t447zmu.jpg

    "Madame, bonsoir."
    "Oh, Monsieur, le bonsoir, pardonnez-moi, je ne vous avais pas entendu arriver."

    kyv0k0yoac5v.jpg

    "On me le dit souvent. Dites-moi, il n'a pas l'air gentil, votre chien."
    "Si, il l'est. Il faut juste éviter de le regarder dans les yeux, ça le stresse, comme vous le voyez."
    "Effectivement, je vois ça."
    "Alors vous devriez vraiment arrêter, là."

    r9wi77a3sin4.jpg

    "Ah! Ah! D'accord. Dites-moi, ce ne serait pas vous qui seriez, par hasard, montée au sommet du phare, hier?"
    "Pourquoi me demandez-vous cela, Monsieur?"

    apra427de1yf.jpg

    "Pourquoi je vous demande cela, Madame? Peut-être parce qu'une femme avertie en vaut deux? Qu'il n'y a pas de fumée sans feu? Peut-être parce que je fus un ami de Monsieur Amical? Peut-être parce que je me demande si vous participerez à ce ramassis de rumeurs? Peut-être parce que je m'inquiète pour ma ville si ce genre de rumeurs continuent à se répandre? Peut-être parce que je me demande ce qu'une jeune femme comme vous fait ici? Peut-être parce que je suis juste curieux?"
    "Monsieur, vous savez ce que mon papy me disait toujours?"
    "Non."
    "Lorsqu'on montre les étoiles à un sot, c'est le doigt qu'il regarde."

    gao0nf3jnaiw.jpg

    "Ce que vous dites n'a pas de sens, aucun rapport avec ce que je vous demande."
    "Je le sais bien, mais c'est qu'il disait souvent, mon papy, et j'aime bien le raconter."
    "Vous me gênez..."
    "Hi hi, je vois ça. Pardon, je ne devrais pas rire."
    "aarrrggglll..."

    j8s1vnv9jca2.jpg

    "Maintenant, excusez-moi, Monsieur, mais je dois rentrer chez moi. Opie s'impatiente."
    "On se reverra, Madame."
    "Ou pas, Monsieur. Je vous souhaite la belle soirée."

    shp7gkdqqqs7.jpg

    Le lendemain du lendemain où je suis allée au phare, je m'éveille, toute joie de vivre envolée. Quel rêve s'est donc invité au creux de ma nuit?

    hte7oaz71wl1.jpg

    Est-ce la dame au chat qui est venue hanter mes rêves de gloire d'artiste peintre? Impossible de m'en souvenir.

    8lh7c365mgef.jpg

    Allez, zou, il faut que je me reprenne en main. Une petite chasse à l'homme devrait me remettre d'aplomb.

    jbr75gvnj3e9.jpg

    Oh tu parles... sans médire sur la gente masculine, je dois dire que ... pff quoi, les beau gars ne courent pas les rues de Brindleton.

    sb7hn8xnfmrl.jpg

    Un espoir?

    bg0x54lqt8ru.jpg

    Non, rien, nada, pas le moindre frisson, pas le plus petit papillon dans le creux de mon ventre. Mon rythme cardiaque est totalement plat.
    C'est triste. Mais il est où mon prince charmant?

    x2o2nzvgbwk2.jpg

    Je m'ennuie.

    8lpsx5ovan31.jpg

    JE M'ENNUIE...

    tli09a87faqz.jpg

    Je m'ennuie... J'en ai marre de m'ennuyer.

    "Salut, Catarina. Je m'ennuie, tu m'offres un café?" Simple, basique. Voilà ce que je vais lui dire à ma nouvelle meilleure amie, en me rendant chez elle.

    onvz3nwbl293.jpg

    "Ola!!!"
    N' me dis pas qu'il n'y a personne.

    3boxkc8wm3k4.jpg

    "Je suis là."
    "Ah! Copine! Je suis contente. Je m'ennuie, tu m'offres un café?"

    7t04i7gka3r9.jpg

    "Désolée, Lalie. Il n'y a pas de café, ici, il n'y a que des chats."

    p3gl2p05ca5o.jpg

    "Euh merci, mais non, je ne prendrai pas de chat."
    "Je le savais que tu n'aimais pas les chats."
    "Meuh si, j'aime les chats, je te l'ai dit. J'aime tout et tout le monde, moi, les enfants, les mouettes, les chats, les chiens, les serpents, les mouffettes. Tout, te dis-je, j'aime tout et tout le monde. Pourquoi tu as l'air sceptique comme ça?"

    s8ta08uex8e8.jpg

    "C'est que je ne suis pas dans mon assiette. C'est la vétérinaire de mes chats, elle a disparu, la clinique est fermée. C'est une catastrophe! Mama mia, misère, adieu veaux vaches cochons, crème et lait de la crémière. Disparu. Psshiiit... comme ça, du jour au lendemain."
    "Oh c'est terrible, copine! Et moi qui me plaignais de m'ennuyer. Franchement, je manque de pudeur face à un tel drame. C'est pour ça que tu voulais me donner tes chats? Oh ma pauvre copine!"

    2aofrs4cgel1.jpg

    "Que vont devenir mes pauvres petits compagnons sans personne pour les soigner?"
    "Ils vont sûrement mourir dans d'atroces souffrances, c'est clair, s'il n'y a personne pour les soigner."
    "Bouh bouh bouh" *renifle**sanglots longs*

    x7pbnlfvlib2.jpg

    "Ecoute, Copine, j'ai peut-être bien une idée."
    "Une idée?"

    qujj5cx02utp.jpg

    "Mouais, si on met bout à bout l'histoire: je m'ennuie, il faut que je rencontre des gens, il y a une clinique qui attend une vétérinaire. Bah, ça me paraît clair, je vais la reprendre, moi, cette clinique et hé! hé! Je vais devenir vétérinaire. J'ai toujours rêvé d'être vétérinaire."

    Vétérinaire ou pilote de course aussi mais ça, évidemment, ce n'est pas très à propos et si j'ajoute ça, je risque d'embrouiller Catarina. Je préfère qu'elle digère ma première idée.

    "Vétérinaire? Toi?"

    kbkwvwcw4tsu.jpg

    Ça y est, l'idée fait son chemin et de l'entendre, ça me fait vraiment quelque chose. Enfin, je sens quelque adrénaline courir au creux de mon estomac. Un défi, un challenge à portée de main de Lalie Lol, c'est génial. Je suis géniale.

    "Mais Lalie, on ne devient pas vétérinaire comme ça. Il faut faire des études. Pardon, mais tu ne me parais pas très érudite comme fille. Puis, tu n'aimes pas les chats."
    "Bien sûr que si, j'aime les chats, je te dis. Puis j'apprendrai sur le tas, je m'occupe d'Opie depuis des années; ça me fait une sacrée expérience déjà."

    jplyyiwq90t1.jpg

    Et hop, petite recherche sur mon smartphone.
    "Tu vas vraiment te lancer là-dedans, Lalie."
    "Mmmh, ouiais, je trouve que ce serait une bonne idée."

    0gz89qxfnkq5.jpg

    "Puis, comme ça, Catarina, tes petits chats pourront rester avec toi et ne mourront pas dans d'atroces souffrances, je t'en fais la promesse."
    "Tu es vraiment gentille, en fait, Lalie. Je t'ai mal jugée, je crois."
    "Meuh non, tu m'adorais déjà mais tu ne le savais pas encore, c'est tout; ça arrive tout le temps qu'on se trompe sur moi."

    45t7xapqx86l.jpg


    Et voilà! Lalie Lol, médecin vétérinaire, ça claque. Vivement que demain débute ma nouvelle-nouvelle vie, que mon prince charmant vienne en consultation sur son beau destrier blanc et qu'il m'emmène m'épouser au sommet du phare.

    zkzonnxsyhtw.jpg

    "Lol! C'est une blague! Je vois passer un achat de clinique vétérinaire à votre nom!"
    "Oh boss, il faut que vous arrêtiez de m'appeler. Il faut m'oublier, chef. Je sais que c'est dur et difficile mais, il faut vraiment que vous m'oubliiez. Je ne reviendrai pas. Ma vie est ici, à présent. J'ai démissionné. Tout est fini, Boss."
    "Vous n'y arriverez pas, Lol. Vous allez vous planter et vous reviendrez chialer que je vous reprenne."

    ttdbyx5aagy9.jpg

    "Et vous me reprendrez. C'est gentil. Moi aussi, j'ai aimé travailler pour vous. Mais quand il n'y a plus d'espoir, que le rideau est tombé, il faut savoir changer de scène, Boss."
    "Lol!..."
    Bip

    Pauvre homme, il me ferait presque de la peine.

    zirasxjee93u.jpg


    p7spy9m7aisc.jpg

    "Tu m'aideras, mon Opie? Nous ne le laisserons pas avoir raison, hein, Opie? Nous réussirons, n'est-ce pas?"

    8i9t2mo6akha.jpg

    En même temps, si je pouvais comprendre ce qui est arrivé à la vétérinaire de Catarina... qui sait? Je trouverai peut-être un indice à la clinique?

    9ybqu2iw7viq.jpg

    Oui, qui sait où nous mènera cette nouvelle vie?

    03ve33s3anc3.jpg

    A Brindleton Bay, tout est possible. C'est ça qui est génial, exaltant, excitant.

    « 3. Le phare5.Hé! Hé! »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :