• 5.Hé! Hé!

     

     

    5. Hé! Hé!


    "Ecoute, Opie, ce que je te raconte est super important... Regarde-moi... comme ça... sur le côté, la jambe un peu repliée..."

    kd72uvutxvtp.jpg

    "C'est la position latérale de sécurité. La L.P.S. si tu préfères. Tu vois ce que je veux dire?"

    a7i382gdr8sb.jpg

    "A toi!"

    zs3igkkju9qn.jpg

    "Oui, oui, je te regarde...
    Ce n'est pas mal du tout, dis donc! Tu es doué, mon pè-père!"

    jfj5o4xchrnp.jpg

    En tant que nouvelle vétérinaire de Brindleton Bay, j'ai choisi Opie comme assistant. Et en tant qu'assistant, Opie doit pouvoir intervenir sur toute situation d'urgence. J'aime beaucoup lui transmettre mon savoir et il est vraiment très doué, mon chien.
    Et je veille aussi à ce qu'il garde une bonne condition physique. C'est important. Je veux qu'il fasse des vieux os, mon chien. Rien que d'imaginer tout ce qui pourrait lui arriver, j'en ai les larmes aux yeux.

    14kcv8b602v6.jpg

    Il faut dire que j'en vois passer des cas sur ma table d'auscultation. C'est rarement joli à voir.

    cd15gb260urp.jpg

    7rfohmzfvw42.jpg

    ewkjpyux6b8y.jpg

    Cela me brise le coeur de voir tous ces pauvres animaux. Ils ont tellement besoin de moi. Et ma salle d'attente ne désemplit pas.

    fpc19otx6usa.jpg

    Pourtant, il faut bien, à un moment ou un autre, fermer boutique et reprendre une activité normale.

    c6y1mc78tz2m.jpg

    djt6dzp7a67g.jpg

    nzyd71vs798u.jpg

    wi7juxsgmb8z.jpg


    Dans ma salle d'attente, aujourd'hui, comme à peu près trois ou quatre fois par jour, Catarina est là qui attend son tour.

    "Je termine avec Madame et c'est à toi, copine."
    "Oui, oui, je patiente, ne t'inquiète pas."

    kwlso6cenf80.jpg

    Ce que je préfère c'est jouer avec ma boîte d'opération. C'est génial, ce truc. Je ne m'en lasse pas.

    jenrdgaglxcw.jpg

    "Allons-y, copine."

    Chaque fois qu'elle m'amène un de ses chats, Catarina m'observe un peu moqueuse. Cela m'agace mais j'essaye au maximum de rester concentrée.

    "Tu devrais lui enlever son petit gilet pour la consultation, Copine. C'est plus facile pour observer la fourrure lorsque l'animal est à poil."
    "Je sais mais ils sont pudiques, tu vois."
    "Je comprends, mais moi, ce n'est pas pareil, je suis docteur."
    "Mouiep, j'admets, tu assures mais bon, tu l'as quand même eu dans une pochette surprise ton diplôme de vétérinaire."

    Ne dis rien, Lalie, ne dis rien, respire. Ce n'est pas comme si ce n'était pas vrai.

    lzlcdf1gecax.jpg

    Allez, c'est parti mon kiki.

    "Dis, Lalie, cela te dirait de m'accompagner ce soir au bar à jus? Cela te ferait du bien de sortir un peu, de voir du monde."
    "Mmmh..."

    7zkpk8tdynnv.jpg

    "Non, mais c'est vrai, tu restes enfermée toute la journée dans ta clinique, je le sais, je passe souvent."
    "Mmmh..."

    auo4c4ocm5xm.jpg

    "Je passe te chercher ou on se rejoint?"
    "Mmmh..."

    f8gdvopze4at.jpg

    "Dis, tu m'écoutes, Lalie?"
    "J'ai trouvé: magma d'organe! Pauvre petite bête, il devait souffrir le martyr. Heureusement, j'ai la solution!"
    "C'est ça, fais comme si tu ne m'entendais pas. Dis-le si tu as honte de moi et que tu préfères qu'on ne te voit pas en ma compagnie."

    29euxf0aw0s1.jpg

    "Mmmh..."

    x21t66mpzkvc.jpg

    "Voilà, comme neuf, ton chat!
    T'es un bon petit guerrier, un bon matou balèze et courageux aussi."

    puf5f7k1cnnz.jpg

    ehc5u6cftok5.jpg

    "Alors? Tu m'accompagnes ce soir ou pas?"
    "Bien sûr que je t'accompagne, ce soir. On se retrouve là-bas. A 21 heures?"
    "Oui, trop bien!"

    miqqowk5twfa.jpg

    "Dis, Catarina, tu peux me confirmer que ce smartphone que j'ai trouvé, ici, par le plus grand des hasards, au fin fond d'un tiroir dans le placard sous les blouses, bref... s'il appartient bien à la précédente vétérinaire?"
    "Oui, on dirait bien. Tu as trouvé quelque chose d'intéressant?"

    cjw26qqzrr40.jpg

    "Mis à part le fait qu'elle aimait prendre le phare de Brindleton en photo, je n'ai pas trouvé grand'chose, non."

    x176gzqsapy7.jpg

    "Je pourrais peut-être trouver un indice sur sa nouvelle adresse dans le logement qu'elle occupait ici et lui faire parvenir son portable; elle doit l'avoir oublié. Tu sais où elle habitait?"
    "Oui, je sais où elle habitait mais elle louait son logement et j'ai entendu dire que son proprio avait déjà reloué la maison."
    "Ah... peut-être pourrais-tu me donner le nom du proprio, il a peut-être une adresse, lui."
    "Je t'ai dit qu'elle avait disparu, comme ça, psshiiittt, sans un mot, rien."
    " Il a peut-être garder ses affaires, je pourrais y jeter un œil ou..."
    "Peut-être qu'il a gardé ses affaires, son proprio. Tu as raison, je vais voir si j'ai ses coordonnées. Tout le monde l'appelle le vieux, mais je ne crois pas que ce soit son nom. Il ne vit pas à Brindleton."
    "Merci. A ce soir?"
    "A ce soir, oui."

    hsbz8m3nxo88.jpg


    Une sortie, ça se prépare. On m'a conseillé de me rouler dans le miel pour attirer les abeilles. Vu que je n'ai pas de miel, je décide de me faire un ravalement complet de moi-même et je débute par un bon petit bain de boue.

    r9fysuyblfty.jpg

    Espérons que cela n'attire pas les cochons. Cela serait le bouquet, que dis-je la pomme pourrie d'un pommier, la désillusion du pompier arrivant sur les lieux d'un incendie et découvrant que le feu s'est étouffé de lui-même. Bref, je me comprends.

    bsmvehi80d7y.jpg

    "Bon, mon Opie, tu surveilles la cheminée; moi, je ne rentrerai pas tard."

    C'est depuis que je lui ai expliqué que Noël et le père Noël c'était pour bientôt que mon Opie fait une fixette sur l'âtre. Chacun ses névroses, j'ai envie de dire, soyons tolérants que diable.

    dake5vgaktyk.jpg

    "Ah, Lalie! J'ai cru que tu ne viendrais pas."
    "T'es sotte. Quand je dis que je viens, je viens. J'ai quoi? une petite heure de retard? La belle affaire! Tu devrais un peu travailler ta confiance en toi, copine."

    lsj9f6voofny.jpg

    Allez, c'est parti mon kiki. Pendant que Catarina va chercher une boisson au bar, j'entre. J'aime bien les humoristes; mais celui-ci, il me fait peur.

    oj46i3k12lq4.jpg

    Oh! Palpitations, sueurs froides, frissons, jambes en coton: beau gars à deux heures, Lalie!

    wd2ekqig1ugd.jpg

    Il a du style, de la tenue... Il ne faut pas que j'oublie de respirer.
    Il approche, il approche. roooh, il est trop mignon, craquant, moelleux à souhait. Je l'appelle par la force de ma pensée. Viens, viens...

    hkuwc13rl3rk.jpg

    Oh! Il s'assoit. En face de moi! Il est encore plus beau de près. Il me regarde. Il me regarde? Il me regarde! Souris, Lalie, souris.

    1lhwlv8hnyj1.jpg

    S'il me suit au bar, c'est que je l'intéresse.

    Hé! Hé! Je crois que c'est dans la poche, les gars!

    7cbd5ezvwjc9.jpg

    S'il me rattrape, c'est qu'il est mordu. Hé! Hé!

    rqymd4vyzvkj.jpg

    Il faut établir le contact, c'est le moment où jamais.

    "Bonsoir!"
    "Bonsoir!"

    l6knr60kcvgy.jpg

    Oh il m'a parlé! Vite, prendre contenance... Glou glou glou... Oh mais il me regarde. Au secours, je veux me blottir dans ses bras, respirer son odeur.

    tquwndulcvpy.jpg

    "Vous aviez soif, dites donc."

    Tutoyons-nous, sautons-nous dans les bras l'un de l'autre, embrassons-nous...

    "Pardon?"
    "Je disais que vous aviez soif."
    "Ah oui, j'avais soif."

    J'ai tellement soif, puis faim aussi... qu'il est beau, je ne m'en lasse pas. Je suis sûre que je pourrais rester des heures durant à le regarder au fond des yeux. Parle-moi encore, dis-moi les mots bleus, rouges, verts... qu'importe si ta main s'approche de la mienne...

    h60tc1jmpcz9.jpg

    "Vous habitez Brindleton, monsieur...? Monsieur...?"

    shyzx07un0um.jpg

    "Je m'appelle Khaled. Je suis de passage. Je viens régulièrement passer mes week-ends à Brindleton."
    "Ah oui? Vous logez chez des amis lorsque vous venez? Moi, j'ai une chambre d'amis, enfin, non, mais j'ai un grand lit, enfin, je veux dire mon salon est grand et mon divan confortable; des fois si vous ne saviez pas où loger, enfin, je veux dire, vous voyez quoi. Je m'appelle Lalie. Le bonjour, Khaled."

    z3f7whjhf61v.jpg

    Rooh, j'ai l'air stupide, hein, vraiment stupide.

    "Je suis enchanté, Lalie."

    Il est enchanté. Moi aussi. Tellement. Tellement enchantée, je suis. Et charmée aussi.

    jua66isddtur.jpg

    "Vous faites quoi dans la vie, Lalie?"

    Je t'attendais, mon tourtereau.

    "J'ai repris la clinique vétérinaire, ici, à Brindleton."
    "Cela doit être très intéressant. Vous êtes contente? Vos affaires vont bien?"
    "Oui, plutôt. Et vous?"
    "Moi, je suis chirurgien. Finalement, on a des métiers assez similaires."

    Je savais que lui et moi avions plein de points en commun. Nous nous ressemblons tellement, assemblons-nous, mon cher amour.

    mryzcgbizush.jpg

    "Bien, je dois y aller. Mais nous nous reverrons sûrement, Lalie, lors de mon prochain passage à Brindleton."
    "J'aimerais beaucoup."

    Ne t'en va pas, je t'en supplie. Ne m'abandonne pas, mon amour, mon chevalier blanc, mon mari, mon amant, mon ami, mon confident. Reste, reste. Force de la pensée, force de la pensée...

    u7sstr5pqocn.jpg

    Psshiiit... envolé, le prince charmant. Parti en courant, dis donc.

    txk05ngee471.jpg

    "Il vient souvent ici, ce zigoto."
    "Qu'est-ce que vous dites, monsieur, dans votre barbe?"

    zdpfw1ysh3og.jpg

    "Je dis qu'il vient souvent ici, le zigoto. Il est aussi chirurgien que moi, si vous voulez mon avis. Un zigoto, un charlatan, moi, je vous dis. Et j'en vois passer, vous pouvez me faire confiance. Je les reconnais les arnaqueurs, les zigotos, les escrocs. Vous devriez vous méfier, mademoiselle. Une jeune femme comme vous, vétérinaire, propriétaire d'une clinique, ça attire les guignols comme celui-là."
    "Vous devez être un grand connaisseur de l'âme humaine, Monsieur, je n'en doute pas."

    ykzod62hpdxs.jpg

    "C'est vrai. Des années d'expérience..."
    "A ne pas vous fier aux apparences...je vois ce que vous voulez dire. Merci pour vos conseils, Monsieur."

    1q36q8e94691.jpg


    Quel crétin, cet aubergiste. C'est parce qu'il est tard, sinon, je lui apprendrais à dire du mal de l'homme de ma vie. Non mais oh!

     

    « 4. L'ennui6. Qu'est-ce que t'as fait, Opie? »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :