• 7. Où tu vas, je vais

    Destinés, ils étaient tous deux destinés

    7. Où tu vas, je vais

     

    Hier soir, nous avons laissé Max, débarrassé de sa promesse de trouver chaussure à son pied dans les plus brefs délais et le trouvions ce matin, tout guilleret, à l'aise dans ses baskets, parcourant les chemins, le cœur léger, rêvant déjà au tournoi de jeu vidéo auquel il s'inscrira l'après-midi même.

    Destinés 7

    Destinés 7

    Destinés 7

    Hier soir, nous avons abandonné Tamara, abattue, à ses spiritueux, sensés lui faire oublier son ego, son amour-propre avec les compliments et la bénédiction de son amie Amélie. 
     Ce matin, c'est libérée - oui - que Tamara a glissé ses petits pieds dans ses baskets et qu'elle s'amuse comme une folle, rêvant déjà au discours qu'elle s'époumonera à mener à bien cet après-midi. 

    Destinés 7 

    Destinés 7

    "Alors pourquoi?  Pourquoi?", vous demandez-vous, "en cette fin d'après-midi, Tamara et Max se trouvent-ils au pied de ce grand escalier de marbre?  Quelle diablerie est-ce là?"  

    Destinés 7

    Diablerie?  Diablerie, c'est bien le mot qu'il convient d'utiliser.  Inexorablement, tout le jour, celui-ci s'étirant jusqu'à cette heure, comme reliés à un fil d'ariane ceignant leur taille, ils se sont senti tirés et attirés  par les douces effluves du jardin maudit dans lequel repose, calme et serein, le puits aux souhaits.  C'est sans même réfléchir que tous deux montent les marches et suivent le chemin.

    Destinés 7 

    Destinés 7

    Destinés 7

    Destinés 7

    Destinés 7

    Le puits sent-il que c'est libres de promesse ou de fausse raison que nos aventuriers de l'amour facile se présentent à lui?

    Tamara est la première à s'essayer à son vœu.

    "Que l'amour me soit donné en chair et en os."

    Destinés 7

     Cette fois, point de lumière orangée, glacée, de frissons de dégoût, de sentiments étranges chargés de détresse et de chagrin n'enlacent Tamara.  

    Destinés 7

     Le sourire qu'échange Tamara avec Max, au moment de céder sa place est franc et sincère, elle est soulagée de ne plus sentir peser sur ses épaules la malédiction du puits, celle qui lui chuchotait depuis deux jours qu'elle n'était pas digne d'être aimée.  

    Destinés 7

     Lorsque Max s'approche du puits, qu'il lance son offrande, rien ne se passe comme d'habitude, un frisson obscur le bouscule.  Tamara en reste tétanisée.  C'est une fumée noire et glacée qui surgit, s'enroule autour de Max et l'entoure tout entier.

    Destinés 7

    Destinés 7

    Le corps de Max se tord, une douleur inimaginable enroule ses entrailles.

    "Adieu", dit-il, se précipitant vers Tamara, prenant sa main, regrettant de ne même pas connaître son nom au moment de son trépas.  "Ne restez pas là, mademoiselle.  Fuyez."

    Destinés 7

    Alors que Tamara est sur le point d'obéir, de prendre ses jambes à son cou et ses pieds dans ses mains... des phalanges apparaissent à travers la fumée obscure, froide, ténébreuse venant du puits.

    Destinés 7

     C'est Tamara, à présent, qui a envie de hurler:

    "Fuyez, malheureux, fuyez!"

    Mais les mots ne sortent pas de sa gorge en feu, et Max, comme irrésistiblement attiré, s'approche de la femme fantôme, qui oui, du nuage étrange, glacé, douloureux, noir, a surgi du puits, destinée, c'est sûr, à aimer le jeune homme.

    "Max, je suis Saja."

    Sa voix est sucre et miel, un frisson parcourt le jeune homme de la tête aux pieds.

    "Saja", répète-t-il, et sa voix, à lui aussi, est sucre et miel.

    Destinés 7

    Destinés 7

     "Non, malédiction!" veut encore crier Tamara, le trouillomètre à dix mille.  D'ailleurs, ne le crie-t-elle mais que peuvent les mots d'une pauvrette aux oreilles d'un malheureux ensorcelé devenu sourd à la raison?

    Max, lui, est en transe.  Il comprend, la science fuse en lui.  Il n'a jamais cru à l'amour, seul un amour né mort pouvait lui être offert.  Du bout des doigts, il touche, caresse cet amour défunt qui fait battre son cœur jusqu'à la rupture.

    Destinés 7

    "Je te veux, Max.  Prends-moi."
    Un sourire doux, tendre, émerveillé répond à Saja.  Les bras de Max s'ouvre, Saja s'y blottit.
     

    Destinés 7

    Destinés 7

     Comme un fantôme, qu'elle est, Saja disparaît alors.  Tamara bondit:

    "Mais que faites-vous là?  Bon sang!  C'est un fantôme!  Un fantôme, malheureux!  Elle est morte. Morte, mon ami.  Vous avez accepté un fantôme pour amour.  Avez-vous perdu la tête?"
    Max ne répond rien, Tamara tente de retrouver son calme:

    "Bon, bon, voilà, je me calme, je respire."

    Destinés 7

    Destinés 7

    Et là, Max a cette parole terrible, un rien moqueuse qui transperce le poitrail de Tamara.

    "Il ne faut pas être jalouse, Mademoiselle, vous aussi, vous trouverez l'amour, un jour."
    "Pardon?"

    Destinés 7

    Mais il n'y aura aucun pardon.  Max s'en va, sifflotant et Tamara n'a plus qu'à rentrer chez elle, l'âme plus en peine que jamais.

    Destinés 7

     Et tandis que Tamara remplit son journal de lamentations, Max, lui, écoute sa belle, la gorge serrée, des papillons de velours voletant et se cognant à la paroi de sa poitrine fébrile.

    Destinés 7

    "Comment je t'ai trouvé?  Je te suis, où tu vas, je vais.
    Comment je t'ai trouvé? Où tu es, je suis déjà.

    Je te suis fidèle comme ton ombre jusqu'à destination."

    Jusqu'à destination?  Quelle destination?  Mais Max, envoûté, ensorcelé, abruti, charmé ne relève pas.
    "Saja...que tu es belle."
    "Embrasse-moi, Max.
    "

    Destinés 7

    Destinés 7

    « 6. Libérés, délivrés8. Ne jamais dire "jamais" »
    Pin It

  • Commentaires

    9
    nicolasB
    Samedi 23 Septembre à 15:38

    Pauv' Tamara, voilà de drôle ça passe à triste, accroches toi Tamara, tu n'as plus qu'a appeler S.O.S. fantôme et ton petit Max sera de nouveau dispo, n'abandonne pas, tu vas y arriver.

     

    Max tu t'es fait envoûter par un fantôme, je te l'ai dit d'arrêter de jouer avec ce puit, car celui qui joue avec le puit sera complètement détruit :D

    je sais c'est pourri mais j'aime bien^^

     

    Bon aller vivement la suite, moi je veux les voir ensemble les deux petits

      • Samedi 23 Septembre à 16:13

        NicolasB,

        Voilà, c'est le bon ton: ne rien lâcher, garder espoir, ça va aller :o

        La suite mardi, je pense et merci merci merci ♥♥♥

    8
    Samedi 23 Septembre à 15:15

    Tiens donc, un peu de noirceur s'installe par ici aussi ;)

    Je croyais pourtant qu'ils ne reviendraient pas à ce fichu puits. A croire qu'il les a bel et bien envoûtés.

    Autant pour Tamara, je pense que ce qui es sorti du puits, lui a fait peur et qu'elle évitera d'y revenir, autant pour Max, je crains que l'aventure ne soit mal engagée. Et je ne pense pas que cette fiancée "fantôme" va plaire à son papounet. 

    J'ai l'impression que tu t'amuses bien quand même :D

    Bon, on va attendre ta prochaine session de jeu pour savoir que le destin leur réserve.

    ♥♥♥

      • Samedi 23 Septembre à 15:29

        Agathe,

        :D  Rien n'est jamais tout blanc, on va dire.  Puis surtout, c'est le jeu qui m'y pousse *lèvres qui tremblent* En même temps, j'avoue, découvrir Saja m'a totalement emballée :D

        Vivement la suite, j'adore ce jeu ♥♥

        Merci merci de me suivre et pour tes commentaires ♥♥

    7
    Samedi 23 Septembre à 12:28

    Oh, je n'avais pas vu venir ça. Cela dit, Saja est sacrément jolie, puis la mort n'est pas irrémédiable dans les sims 4. Donc j'ai hâte de voir la suite. 

    Juste une petite curiosité qui n'a rien à voir, cette image, ça vient du kit fitness? 

      • Dimanche 24 Septembre à 11:24
        Merci pour ta réponse. Tu as raison, l'animation est très chouette ^^
      • Samedi 23 Septembre à 16:18

        Pardon, Peu, oui, la danse de Tamara c'est avec le kit fitness devant la télé en mode entraînement :) C'est vraiment chouette comme animation :)

      • Samedi 23 Septembre à 16:16

        J'avais mis un lien de la dite image sur le mot image mais ça ne se voit pas^^'

        En fait, je parlais de l'espèce de "danse" qu'effectue Tamara sur la première image d'elle du chapitre. 

      • Samedi 23 Septembre à 14:55

        Peu,

        Tout à fait, la mort n'est qu'une existence différente qui est loin d'être irréversible :)

        L'image?  celle du t-shirt de Max?  Oui, c'est du kit fitness, je crois.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :