• 9. La mauvaise réputation

     

     IX. La mauvaise réputation - Les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux *

     

     

                 Depuis la parution de l'article de la blondasse , miss-Tintin-reporter-de-mes-deux, il était devenu évident que le "on raconte qu'Ermila Lol a fait de la prison" est tout à fait différent du "on lit, preuves à l'appui, qu'Ermila Lol a fait de la prison pour meurtre." Et les messes basses et les regards entendus de se succéder :

                "Elle a dézingué le père! comme je te le dis...!"

                "Les chiens ne font pas des chats!"

                "Des graines de tueur, ces gamins!  Je t'interdis de les approcher et même de leur parler!"

           Tous les jours qui passaient nous dépitaient un peu plus, mes rouges-caboches et moi.  Et aujourd'hui ne fait pas exception.

     

    9.

     

                  Nous avions cru que le silence et l'indifférence étaient la meilleure réponse à notre mise en quarantaine, aux invectives, aux quolibets et autres joyeusetés dont est capable une communauté trouillarde et revancharde mais c'est faux!  Et je le sais, même si je réplique encore, aujourd'hui et à cet instant précis, au récit déprimé des mes enfants à leur retour de l'école :

                "Ils vont finir par se lasser, ne les laissons pas se réjouir de notre malheur.  C'est connu: la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe."

                Mais cette fois, miss couette-couette riposte:

                "S'il y avait une blanche colombe sur ce terrain, on le saurait."

               Hé.. mais la rumeur fait son chemin!  C'est pire que je ne le pensais!  

             Coupable, moi, je l'avais été reconnue.  J'avais effectivement fait de la prison pour meurtre, celui de mon époux, père de mes quatre mômes et que l'on se méfie de moi ne me dérange pas plus que cela.          En revanche que mes enfants puissent croire qu'ils sont coupables de quelque chose me fiche en rogne.  C'est faux.

     

    9.

     

                          "Il faut parfois couper dans le lard du cochon pendu," ajoute mon fils, Al.

                           Je ne comprends pas bien ce qu'il veut dire alors je me contente de l'embrasser:

                           "Bien dit, mon fils, de toute façon, s'il est pendu, il est foutu!"

     

    9. 

     

                      Je rassure, comme de coutume, la plus sensible des quatre, Éva, que je vois prête à se jeter dans le vide comme un lemming en bout de course.

                 "Je sais ce que c'est dur pour toi, ma poulette; mais ça pourrait être pire, tu pourrais être née sans anus.  Là, ce serait vraiment dur.  J'ai vu un petit garçon ce matin, à l'hôpital, qui en est à sa troisième intervention pour tenter de le réparer et ouch... 'c'est que'que chose, crois-moi!" 

     

    9.

     

             Et enfin, prise d'inspiration, je rigole à l'oreille de miss intello, citant un  paradoxe quelconque que j'avais pêché dans un des nombreux livres que j'avais lus sans les comprendre, espérant ramener un petit sourire sur sa petite frimousse contrariée. 

         "Une fusée se déplaçant pratiquement à la vitesse de la lumière mettrait, vue de la terre, à peu près quatre ans pour atteindre une étoile située à 4 années lumières de là.  Pourtant, dans le référentiel propre de la fusée, le temps écoulé serait quasiment nul.  Les horloges de bord n'auraient presque pas avancé et les astronautes n'auraient presque pas vieilli!  C'est trop de la balle, hein!"

     

    9. 

     

            Ce qui est nul quand t'es adulte, c'est que t'as personne pour venir te border le soir, te raconter une histoire et te baratiner que tout va s'arranger.  Parce que t'es vieux, t'es sensé ne plus avoir peur de rien.  En fait, quand tu deviens adulte, t'es obligé d'être un super héros et franchement, ça me les brise menu, cette idée.

             Mais bon, ... 'pas le choix : sauf erreur de ma part, je suis la seule adulte dans c'te famille, il est évident que nous sommes arrivés dans une impasse et que le moment est venu,  je dois trouver une solution pour nous tirer de là.  Mais laquelle?  

               J'attends le repas de soir et j'annonce  à mes rouges caboches (plus le gamin au bonnet qui n'en avait rien à battre de ma "life" avant et qui malgré les rumeurs, continue à ne rien n'en avoir à battre pourvu que les assiettes soient pleines) que le moment est venu, que je dois réagir, qu'il faut que ça s'arrête, que nous ne sommes pas des bêtes de foire:

             "Le moment est venu, je dois réagir.  Il faut que ça s'arrête.  Nous ne sommes pas des bêtes de foire."

     

    9. 

     

                        Le petit bonhomme au bonnet s'enthousiasme:

                       "Bien dit, M'dame!  Allez leur montrer à tous ces bouffons de quel bois vous vous chauffez!"

     

    9.

     

                               Et là, je le regarde mieux, le petit bonhomme.

                               "Le souci, c'est que je ne sais pas vraiment, tout à fait... enfin... je ne sais pas comment faire, petit d'homme gourmand, pour nous sortir de là. T'aurais pas une idée, toi?"

                             Et le gamin de faire la moue:

                             "Ça dépend... y a quoi comme dessert?"

                            Soudain, une idée me tétanise: et si c'était lui qui contrariait nos farfadets, si c'était lui qui les avaient fait fuir?  Je me demande quelle est la couleur de ses cheveux sous son bonnet, au p'tit d'homme.

     

    (à suivre...)

     

    *Les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux [extrait chanson la mauvaise réputation - G. Brassens]

     [version Sinsemilia - La mauvaise réputation]

     

     

    « 8. Le miroir aux alouettes10. De charybde en scylla »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Pythonroux
    Mercredi 10 Juin 2015 à 18:41

    j'aime beaucoup ce nouvel épisode, je plains vraiment nos petits rouges-caboches adorés, ça craint les rumeurs et la non tolérance.

    Bon courage à toute la famille et j'espère qu'Ermila ne fera pas de bêtises pour se sortir de ce mauvais pas.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :