• 9. Le plan parfait

     

    Destinés, ils étaient tous deux destinés

    9. Le plan parfait

     

    C'était un puits maudit, tout le monde le savait.  Pourvu que l'on ait un peu de jugeote, on évitait autant qu'il fut possible d'y passer ou pire de s'y présenter.

    9.

    Pourtant, deux intrépides, deux aventuriers de l'amour facile avaient bravé le danger par quatre fois et s'étaient rendus de leur propre chef, au pied de ce maléfique puits, né de la magie ancestrale de quelques filous sorciers.

    9.

    Max y avait rencontré Saja, un fantôme tendre, attentionné, passionné et gourmand que le puits lui avait désigné comme étant son âme sœur; ce qui n'allait pas sans lui causer quelque souci.  En effet, comment présenter sa belle, un fantôme ne l'oublions pas, au pater familias, sans risquer que ce dernier y laisse son dernier souffle?  Vraiment le choc serait trop violent pour le cœur fatigué d'Auguste,  Max devait absolument trouver une solution.

    9. 

    Quant à Tamara, petite chanceuse devant l'éternel, elle avait hérité de deux amoureux, Alex et Edgar - un peu fatigués certes - mais très épris d'elle et qui, dans la foulée - notre pauvre Alex, avec son arthrite n'aurait pu supporter une seconde nuit à la belle étoile, c'était évident -, avaient emménagé chez elle; ce qui n'allait pas sans lui causer quelque souci.  En effet, sa maison si mignonne était bien trop petite et peu commode pour trois personnes dont deux avaient une vessie que le temps avait rendu défaillante.  Tamara devait absolument trouver une solution. 

    9.

     Oui, Tamara doit trouver une solution, d'autant plus qu'elle s'inquiète pour ces nouveaux amis.  Des nuits passées, à tour de rôle sur un divan, ne peuvent que briser leurs carcasses déjà bien entamées par le temps.

    "Nous allons déménager", leur annonce-t-elle.  Il vous faut au moins un lit chacun, une chambre où vous puissiez vous sentir à votre aise.  Ma maison, toute mignonne qu'elle soit, est bien trop petite pour nous trois."

    9.

    "Ma petite, tu es charmante.  Mais ton compte en banque est aussi à sec qu'une rivière en plein désert.  Comment trouveras-tu l'argent?  C'est qu'une maison plus grande, cela coûte, ne le sais-tu pas?  Et les simflouzes, ça ne se trouve pas sous les sabots d'un cheval."
    "Et cela ne pousse pas sur les arbres non plus, n'est-ce pas, Edgar?"

    "Tout à fait, mon cher Alex."

    9.

    9.

    Tamara leur sourit.

    "Ne vous inquiétez pas pour ça.  Je vais me débrouiller."

    9.

     Sans plus tarder, Tamara se rend là où l'argent coule à flot.  Amélie, bien sûr, son amie de toujours, ne sera pas contrariée à l'idée de lui consentir un prêt d'environ cinquante mille simflouzes; elle en est sûre. 

    9.

    "Regarde", lui dit-elle, c'est cette jolie maison qui ferait mon bonheur.  Il n'y a que deux chambres, mais mes deux amis y seront bien mieux et là, je pourrais aménager une seconde salle d'eau, tu vois."

    9.

    9.

    "Ecoute, Tamara, j'aurais été ravie de t'aider, mais nous venons justement de prêter de l'argent à Julien et..."
    "Oh!..."
    "Puis franchement, Tamara, tu ne vas quand même pas t'endetter pour deux clochards que tu as ramassés dans la rue et que tu ne connaissais pas il y a trois jours!"

    9.

    "Non, évidemment non..."

    9.

    Et déjà l'idée surgit, s'insinue, refait surface, un appel sourd vrombit du fond de son inconscient: aller au puits, une dernière fois, souhaiter la richesse, l'obtenir et vivre confortablement avec Edgar et Alex.  C'est le plan parfait.

    9.

    Tamara salue tout le monde et prend le chemin du jardin maudit, pour la dernière fois.  Promis, c'est dit, dit c'est dit, cette fois, c'est la der des der.

     Du côté de chez Max, Saja n'a pas fermé l'oeil de la nuit.

    Elle s'est levée, ce matin dès qu'elle a entendu Auguste sortir.

    D'hier, c'est un goût de cendres qui lui reste dans la bouche.  Saja s'en veut, la veille, près du puits, elle a perdu son sang froid et failli entraîner Max de l'autre côté.  Or, Saja aime Max et Saja veut continuer à aimer Max.  Bien sûr, elle le conçoit, c'est difficile à croire après à peine deux jours passés aux côtés du jeune homme, mais cette certitude est la sienne que la fragilité qu'elle lit au fond de son regard l'a ensorcelée.

    9.

    Saja se sent prête à trahir, mentir pour Max.  Et elle a bien réfléchi, c'est ce qu'elle fait à cet instant précis.  L'amour a ses raisons et Saja a décidé que Max valait tous les risques.  Et peu lui importe la colère des âmes emprisonnées ou des sorciers maléfiques - ceux-ci sont d'ailleurs encore si faibles.  Il est temps encore, pour Saja, de profiter de leur faiblesse et de recouvrer sa liberté et sa vie.

    9.

    9.

    9.

    "Saja, que fais-tu ici?  Et si mon père arrivait?  Veux-tu donc sa mort?"
    "Je réalise ton vœu, Max-i-loulou.  J'ai préparé de l'ambroisie."

    9.

    9.

    L'ambroisie, souvenons-nous-en, est ce plat très particulier sensé rendre vie au fantôme, qui demande non seulement des compétences élevées en cuisines, mais également des ingrédients très particuliers comme le poisson scalaire.

    "De l'ambroisie?  Tu sais cuisiner l'ambroisie?"
    "Bien sûr."
    "Mais pourquoi ne me l'as-tu pas dit?"
    "Je ne te l'ai pas dit parce que tu  ne me l'as pas demandé."

    9.

    "C'est merveilleux, tu es merveilleuse, Saja."

    9.

    9.

    C'est vrai, Saja est merveilleuse, puis belle et si parfaite.  Le cœur de Max s'emballe.  Que se passera-t-il si Saja devient humaine, l'aimera-t-elle toujours?  Se souviendra-t-elle de sa vie passée?  Voudra-t-elle retourner sur les pas de son temps d'avant?  A-t-elle un enfant quelque part?  Des parents?  Un aimé?

    Max est inquiet et pourtant, il laisse Saja dévorer l'ambroisie, le sang battant à ses tempes comme tambours à la guerre.

    9.

    9.

    9.

    9.

    Le miracle se produit.  Saja se matérialise, renaît à la vie.  Elle est encore plus belle, Max n'en croit pas ses yeux, sa peau est douce et chaude, ses lèvres attirantes comme un bol de lait pour un chaton assoiffé.

    9.

    9.

    9.

    9.

    9.

    9. 

    9.

     L'instant est venu, l'instant est là pour Max, l'heure de réaliser le rêve d'Auguste et lui annoncer qu'il a trouvé la femme de sa vie et qu'il l'aime éperdument.

    9. 

    9.

    9.

    9.

    9.

    "Papa, je te présente Saja", rit Max, fier de lui comme un gosse qui vient de dénicher une grenouille-fleur tourbillon.

    9.

    "Oh fils, c'est merveilleux!  Nous allons organiser un grand mariage.  Cela sera fastueux, merveilleux, clinquant.... mais qu'il me tarde de découvrir mes petits-enfants!  Que le ciel et les enfers soient remerciés, je pourrai alors mourir l'âme en paix.  Dans quelle profession vas-tu t'engager afin de couvrir d'ors et de bijoux ta belle, mon fils?"
    "Je n'ai pas besoin d'ors et de bijoux, Monsieur", panique Saja, un rien abasourdie par la situation qui lui échappe complètement.
    "Tutututtt...  Alors, Max?"

    9.

    Max, heureux quelques secondes plus tôt, sent la terre se dérober sous ses pieds bien qu'il tente de garder la tête haute.  Aimer, ça coûte en simflouzes et en sueur, apparemment.  Max n'avait pas envisagé l'affaire sous cet angle et cette perspective ne l'attire point, lui qui aime buller et paresser.

    9.

    Et déjà l'idée surgit, s'insinue, refait surface, un appel sourd vrombit du fond de son inconscient: aller au puits, une dernière fois, souhaiter la richesse, l'obtenir et vivre confortablement avec Saja, en attendant que vienne l'envie d'enfant.  C'est le plan parfait.

    9.

     

     

     

    « 8. Ne jamais dire "jamais"10. La fin de l'histoire »
    Pin It

  • Commentaires

    6
    nicolasB
    Jeudi 28 Septembre à 18:36

    Ah ah ah ah ah ah, zut moi a fait ... ben non je le dirais pas

    J'adore, les puitomanes, les drogués du puit, l'amour, puis l'amour, puis l'argent, ils vont demander quoi demain ? le divorce :D

    Bref ils m'amusent tous les deux, mais je sens que ça va très très mal finir leur histoire.

    PS : tu ne me simplifie pas la chose pour les chansons mais je vais trouver, j'adore le challenge :D

      • Jeudi 28 Septembre à 19:59

        NicolasB

        Merci merci et je vais aller voir ce que tu as trouvé comme chanson; je sens que je vais encore me régaler :D

    5
    Jeudi 28 Septembre à 14:05

    Mmmm, cela s'annonce de mal en pis cette histoire. Mais en tout cas, je tire mon chapeau au Puits à Souhaits qui sait comment les faire revenir auprès de lui. 

    Tamara et ses deux petits vieux me font rire et je trouve même cela assez touchant. 

    Quand à Saja, elle est de toute beauté. Mais le papa de Max est un peu rapide quand même. Et l'excuse d'avoir un pied dans la tombe, hein... On ne fait pas des enfants pour quelqu'un d'autre non plus. Surtout que Max et Saja ont peut-être une vie de couple à découvrir, non ? 

    Bon, après l'amour, ils veulent la fortune maintenant. Que va donc leur répondre ce filou de Puits ?

    J'ai hâte de savoir ce qu'à donner ton jeu (qui est lui aussi très taquin ^^).

    Tu t'amuses bien, hein ? ♥♥♥

      • Jeudi 28 Septembre à 16:02

        Agathe,

        Je sens que tu as un mauvais pressentiment.  Je vais finir par redouter de laisser mes sims y aller au puits à souhait :o

        Moi aussi, je les trouve touchants, Tamara et ses deux amoureux.  Ils sont tous mignons, tous les trois.

        J'étais curieuse de voir à quoi ressemblait Saja et je ne fus pas déçue.  Elle est vraiment magnifique, oui.  

        Et oui, il nous faut des sous, maintenant :D

        Et oh ouiii, je m'amuse trop ♥♥

        Et merci merci merci de me lire et de me suivre et tout et tout ♥♥

    4
    Jeudi 28 Septembre à 12:53

    Je vois pourquoi le puits est maudit. Il provoque une addiction chez la personne qui commence à l'utiliser. 

    Maintenant, je trouve très intéressant que Saja se soit débrouillée pour renaître, c'est ça de moins à penser pour Max. 

    Enfin, j'ai hâte de voir la suite, pas de doute, Tamara et Max vont se retrouver à nouveau tous les deux devant le puits. 

      • Jeudi 28 Septembre à 15:58

        Peu,

        Je pense aussi que le puits a un pouvoir addictif sur ceux qui s'en servent :/

        Pour Saja, je suis tout à fait d'accord avec toi :D  Et oui, Tamara et Max vont se retrouver devant le puits :o  La suite arrive très vite et merci merci de me lire, je suis très touchée vraiment. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :