• Chapitre XII: Ainsi se lamente Anatole Lol

    Mon cher Anatole, que vois-je?  Tu pleures la mort de ton père?   

    Je pleure, je pleure... Disons plutôt que je me lamente.  Je suis dorénavant entouré de pleurs, de gémissements.  Nous n'avons jamais autant parlé de mon père que depuis qu'il est mort.  Et regarde: ma mère a décidé d'accorder sa tenue au deuil dont elle est victime... et du noir, du noir...

    Chapitre XII:

    Chapitre XII:

     Et ça pleure, ça pleure, ça geint...

    Chapitre XII:

    Chapitre XII:

    Chapitre XII:

    Chapitre XII:

    Chapitre XII:  

    Ma mère passe son temps à pleurer au-dessus de la tombe de son défaut mari à arroser la pelouse de ses larmes.  C'est lamentable.

    Chapitre XII:

    Chapitre XII:

    Chapitre XII:

    Chapitre XII:

    Gamin, je dois t'avouer que peu à peu, je me sens contaminé par cette grisaille quotidienne.  Je suis contaminé par leur peine.  Je suis au bout du rouleau...

    Mais c'est normal que tu sois triste, Anatole.  C'était ton père et ...

    C'était mon père et il a eu ce qu'il méritait.  Dois-je te rappeler sa lâcheté, le jour où il a tenté de m'abandonner au milieu des détritus, cette façon qu'il a eu de penser à la dame qui vient nettoyer chez nous?!  "Nous avons tellement de choses en commun, nous devrions ...blablabla..." , pensait-il juste avant de trépasser!!!  Je suis toujours très en colère après lui! Et je suis aussi très contrarié que tous les membres de ma famille pleurent un homme qui n'aurait pas hésité à les trahir, tous, ma mère en premier.  Je devrais leur dire la vérité...

    *grimace de dégoût* 

    Allez, je m'en vais mettre un peu de couleurs dans ma vie, cela me changera les idées.

    Chapitre XII:  

    Et je vais me manger un gâteau délicieux de ma confection pour me remonter le moral.

    Chapitre XII:

    Chapitre XII:

     Ouf, je trouve cette baby-sitter divine.  J'adore quand ma mère part travailler dis donc.

    Chapitre XII:  

    En fait, mon cher Anatole, c'est marrant que tu la trouves divine, cette jeune fille, parce que son prénom, justement, c'est Divine.

    Divine porte vraiment bien son prénom, c'est incroyable.  Elle ferait une épouse acceptable pour le maître du mal que je suis.

     *rire*

    Tu vas un peu vite en besogne, là, mon cher Anatole.

     Quand cesseras-tu de voir, d'imaginer, de te projeter petit, cafard?  Tu es vraiment si exaspérant que cela en devient pénible de devoir te supporter tous les jours, tous les jours, du matin au soir.  Allez, ciao, moi, je vais dormir, je m'ennuie dans c'tte barraque, j'en ai assez d'entendre tout le monde pleurer, Divine est rentrée chez elle...  Bref, bonne nuit, gamin.

    Chapitre XII:  

     Bonne nuit, mon cher Anatole.   

    Ce matin est un meilleur jour, je le sens.  En effet, il y a double anniversaire: celui de Lolita et de Manu!  Le grand Anatole Lol va pouvoir se divertir aujourd'hui: c'est merveilleux et avec un peu de chance, tu sais ce qu'il y aura, gamin?

    Une machine à granita?

     Ouiiiais!!  Ce serait excellent!

    Chapitre XII:  

     Et de un:

    Chapitre XII:  

    Manu!!!  Vive Manu!!!  

    Chapitre XII:

      Et de deux: 

    Chapitre XII:

    Chapitre XII:

    Chapitre XII:

    Chapitre XII:

     Lolita!!  Vive Lolita!!! 

    Chapitre XII:

     Il me faut avouer que Lolita a de l'allure.  Je trouve qu'elle me met en valeur.  C'est très chouette d'avoir une soeur ainée canon.  Cela me convient vraiment bien!  Cela me permettra d'approcher plus de monde que si elle avait été aussi insipide que ma mère ou imagine la méfiance que j'aurais pu inspirer si elle avait ressemblé à ça:

    Chapitre XII:  

    Elle, je la ferai rentrer dans ma garde approchée plus tard.  Elle sera parfaite.  

    N'est-il pas l'heure d'une petite granita, mon cher Anatole?

    Non, cela ne va pas être possible, gamin.  Il y a trop de musique, là.  Il faut que je m'éloigne. Je deviens irascible au milieu de tous ces apprentis musiciens.

    Chapitre XII:

    Je vais débuter le récit de mes mémoires!  Ouf... quelle idée brillante, j'ai encore!!  Je suis trop impressionnant!  Incline-toi devant mon génie, Gamin!

    Chapitre XII:

    Chapitre XII:  

    Manu se prend pour un astronaute, cela ne perturbe pas trop ton inspiration géniale, mon cher Anatole?

     Manu est un enfant, il a des jeux d'enfant, c'est normal et ne m'incommode en aucun cas, je te remercie de t'inquiéter ainsi de mon bien-être, gamin.  Sache que le grand Anatole Lol apprécie ton attitude.

    Oh mais non... Anatole!!!  Que fais-tu?

    *sursaute*

    Eh ne crie pas, j'écris juste mes mémoires...  Que veux-tu dire?

    Tu devrais très vite te précipiter auprès de ta soeur.

    Auprès de ma soeur? Laquelle?  Que se passe-t-il, enfin?!

    Il se passe ceci, mon cher Anatole, et crois que j'en suis vraiment navré...

    Chapitre XII:  

    Je ne comprends pas ce que tu veux que je voie.  C'est juste Lolita qui continue à geindre sur la mort de notre père.  Voilà tout, je suis habitué... 

    Chapitre XII:

    Chapitre XII:

    Chapitre XII:

     Oh non!  Bon sang, fais quelque chose!!!  Appelle ma mère, demande lui d'éteindre les flammes...   

    Chapitre XII:  

     Non, non, ma soeur, tu n'as pas sommeil.. reste avec nous, file à la salle de bain... Bon sang, Lolita!!! 

    Chapitre XII:  

    Oh pitié, j'arrive trop tard... pourquoi? mais pourquoi, bon sang?!!!

    Chapitre XII:

     Non, ne faites pas ça, grande faucheuse!!!  Toute la famille va rempiler pour quarante-huit heures de lamentations...  Laissez-moi ma soeur.

    Chapitre XII:  

    Lolita!!!  Regagne ton corps immédiatement!!!  Le grand Anatole Lol l'exige et nom d'un mouton, quand Anatole exige, il l'obtient!!!!

    Chapitre XII:  

    Lolita, reviens ici!!! 

    Chapitre XII:  

     Gamin!!  Fais-la revenir!!

    Je suis désolé, Anatole.  Je suis sans arme quand vient l'heure.

    Tu mens!  Tu seras châtié...

    Et toi aussi, grande faucheuse de rien de tout, tu me le payeras!!!  Crois-moi... un jour ou l'autre, je te vaincrai!!!

    Chapitre XII:  

    Tu n'es qu'un caillou dans ma chaussure... crains, tremble, Faucheuse, Anatole Lol se vengera!!!

    Chapitre XII:  

    Ah.. Quelle poule mouillée, il disparaît face à mes menaces.  Quel trouillard!!!!

    *ricane* 

    Chapitre XII:

     Garde en mémoire ce jour sombre, Gamin, où le grand Anatole Lol a perdu sa soeur et devient l'ennemi le plus cruel que n'a jamais eu la grande faucheuse.  Tremblez, pleurez, Anatole Lol est très en colère...

     

    (à suivre)

    « Chapitre XI : Ainsi Anatole Lol châtie qui mal y penseChapitre XIII: Ainsi grandit encore Anatole Lol »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :