• Santé, maman!

     

    Santé, maman!

     

                     Je te regarde lui raconter "tes carambars d’antan, tes vrais roudoudous qui vous coupaient les lèvres et vous niquaient les dents."

     

    Maman

                     

                   Je te regarde lorsque tu la serres contre toi.  

                         Je ne suis jamais loin lorsque tu la touches.

     

    Maman 

     

                  Crois-tu que j'aurais pu oublier la bête?  La bête tapie à l'intérieur de toi, toujours prête à bondir, à me blesser, me laisser k.o?  Les coups, les brimades, les injures?

                       "Tu n'es qu'une imbécile, une souillon, une tache, un cafard.  Tu dois apprendre à obéir, Eulaline!!  A m'obéir!"

     

    Maman 

     

    "Tu n'es qu'une traînée, une ratée, une fille de rien, tu me fais honte.  Je vais t'apprendre, moi, à me respecter!"

     

    Maman 

     

                    Je te regarde, maman.  Je t'écoute, maman.  

                          Et lorsque je bois, maman, je bois à ta santé.

     

    Maman 

     

     Qu'elle te porte jusqu'à ta tombe.  

     Eulaline.

    « 6. Malédiction12. Angèle »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :