• XXI. Le plan de Diane

    Même le lilas blanc  a une ombre 

    XXI.  Le plan de Diane

     

    Quand Diane a aperçu sa maman, à la sortie de l'école, près des grilles comme elle le lui avait dit, elle s'est mise à courir et lui tombe dans les bras.   

    XXI.  Le plan de Diane

    XXI.  Le plan de Diane

    XXI.  Le plan de Diane

            Diane a beaucoup réfléchi en classe, ce matin.  

            A midi, elle s'est isolée pour avaler son sandwich au poulet.  

           Et après-midi, Diane a élaboré un plan pour échapper à Louis.  

           Ce plan est très simple, Diane et sa maman doivent quitter la maison.  Elles y sont en danger.  Son papa, ce n'est pas pareil, c'est un policier, un policier fort comme un arbre de cent ans.  Lui, il n'a pas à avoir peur de Louis et lui, il saura l'arrêter et le mettre en prison. Evidemment!  C'est son métier de tous les jours: il arrête les méchants et les met en prison.  Louis est méchant.  Louis ira en prison.  C'est tout simple, vraiment.  Et quand Louis sera en prison, Diane et sa maman pourront revenir à la maison.

            Depuis que Diane a mis au point son plan, elle ne sent plus ce poids de mille tonnes qui lui écrasait la poitrine, ce matin et c'est, presque gaiement et en tout cas impatiente, qu'elle s'éloigne de sa maman et lui dit:

              "Maman, il faut que je te dise quelque chose..."

    XXI.  Le plan de Diane

             Oui, Diane a décidé qu'elle dirait tout à sa maman bien que Louis l'ait prévenue: si elle parlait de quoi que ce soit, il ferait mal à sa maman et à elle.  Très mal.  Mais Diane avait trouvé, et elle n'en était pas peu fière, le plan parfait pour lui échapper.  Si ni Diane ni sa maman n'étaient à la maison, Louis ne pourrait pas leur faire du mal et son papa le mettrait en prison.  

            Diane a passé en revue tout ce qu'elle va dire à sa maman.  A aucun moment, elle n'imagine que Dana puisse douter d'elle et de ce qu'elle va lui raconter.  Evidemment puisque Diane ne ment jamais.  Ce n'est pas comme cette histoire que Diane connait bien du petit garçon qui criait au loup  pour s'amuser jusqu'au jour où le loup vint et que personne ne le crut.

    XXI.  Le plan de Diane

           Diane inspire un gros coup, se pose aux côtés de sa maman sur le banc et déballe tout: la nuit, le besoin d'aller aux toilettes, l'ombre, Louis cagoulé dans le couloir, Louis qui l’entraîne dans sa chambre, la menace, la serre fort, la secoue, la remet dans son lit, lui donne un coup dans le ventre alors qu'elle est couchée dans le lit.   

    XXI.  Le plan de Diane

    XXI.  Le plan de Diane

     

            La petite soulève les manches de son pull et montre ses bras à sa maman, à l'endroit même où les doigts de Louis ont imprimé des ronds bleus.

           "Et je peux te montrer mon ventre, il est tout bleu aussi."

           Puis Diane baisse la tête.

            "Je n'ai pas été très courageuse, maman, j'ai fait pipi dans mon pyjama.  Et ce matin, je n'ai pas osé te parler."

            "Oh mon amour...  Si, bien sûr que si tu as été très courageuse.  Tu es très courageuse.  Tu es une petite fille extraordinairement courageuse!"

    XXI.  Le plan de Diane

             La voix de Dana s'est brisée.  Peut-être qu'un autre mère que Dana aurait effectivement douté de la voix de son enfant?  Peut-être une autre qu'elle aurait pu imaginer que l'enfant inventait toute cette histoire pour nuire à son frère, par jalousie?  Mais pas Dana.  Dana, elle, savait que tout ce que sa fille lui disait était rigoureusement exact; ce qu'elle lui racontait était bien trop abominable pour passer pour faux.  Et puis, Dana avait vu et lu, aujourd'hui même quelques pages du journal que gardait Louis...

             "Diane, je vais te poser une question et je veux que tu réfléchisses bien avant de répondre..."

              La petite hoche la tête, très sérieuse.

    XXI.  Le plan de Diane

              "Est-ce que tu sais si Louis sortait de la maison ou s'il rentrait lorsque tu l'as croisé dans le couloir?  Et as-tu vu l'heure sur ton réveil lorsque tu es allée aux toilettes ou quand Louis t'a ramenée à ta chambre?"

               Diane réfléchit un très long moment, très sérieusement, comme sa maman lui a demandé.  Elle sent que c'est important.

                "Je ne sais pas s'il rentrait, il venait d'en bas, il était en haut de l'escalier quand je l'ai vu.  Et à mon réveil, il était trois quatre sept quand j'ai voulu aller aux toilettes."

               Dana réfléchit à toute vitesse, est-ce que cela correspondait avec ce qu'elle savait de l'agression de la jeune fille de cette nuit?... Oh mon dieu, qu'est-elle en train d'imaginer?  ...  Puis d'un ton, toujours très doux.

                "Est-ce que tu penses que tu pourrais aller dormir chez Camille, ce soir?"

    XXI.  Le plan de Diane

                 Diane exulte.  Sa maman a compris son plan, elle est d'accord avec elle.  Elles vont quitter la maison.  Il faut juste que Diane parle à son papa, qu'elle lui dise à lui aussi que Louis c'est le méchant et qu'il doit l'arrêter.

                 "Bien sûr", répond la petite fille.  "On peut y aller toutes les deux; mais d'abord, il faut qu'on le dise à papa."

                    En parler à Eric?  Dana se retient de grimacer.  Si elles lui en parlent, il va encore trouver une explication farfelue et elles risquent de se retrouver toutes les deux au mieux devant un psy, au pire en train de présenter des excuses pour leur outrecuidance à Louis.

                    "Papa est au travail..."

    XXI.  Le plan de Diane

                     Justement, c'est le moment, se dit Diane.  Quand il est à son travail, il a son pistolet et ses menottes, son papa.  Après, il les laisse au poste de police.  On pourrait gagner du temps s'il était prévenu tout de suite.  Dana et elle n'auraient peut-être même pas besoin de dormir ailleurs ce soir si Louis est arrêté tout de suite.

                   "Je vais téléphoner à la maman de Camille pour m'arranger avec elle..."

                   Soudain le poids de mille tonnes revient écraser la poitrine de la petite fille.

                   "Tu viens avec moi chez Camille, hein maman?  Tu ne peux pas retourner à la maison toute seule si Louis y est."

    XXI.  Le plan de Diane

                    Dana sourit, essayant de faire taire la tempête, l'ouragan qui se déchaîne en elle .  Rassurer sa fille, d'abord, avant tout,  c'est tout ce qui compte.

                    "Je viendrai ce soir.  Là, je vais aller voir quelqu'un qui pourra nous aider."

                     "Papa?"

                     "Bien sûr aussi.  Il faut que je lui explique, tu comprends?"

                      Diane voudrait que ça se passe autrement mais elle comprend vite qu'elle n'a pas le choix.  Les adultes, ils compliquent toujours tout.

                     "D'accord et tu viens chez Camille après.  Je t'attendrai."

                     Dana sourit encore.

    XXI.  Le plan de Diane

                        "Bien sûr."

                        "Fais attention à toi, maman."          

    XXI.  Le plan de Diane 

                     "Promis, mon cœur." 

    XXI.  Le plan de Diane

    XXI.  Le plan de Diane

     

    « XX. Quand on cherche, on trouveXXII. L'ombre »
    Pin It

  • Commentaires

    6
    sakura5192
    Mardi 27 Septembre 2016 à 14:07

    Oh mon dieu...je sens qu'elle va vouloir en parler à l'assistante sociale, et qu'elle sera l'urne de plus dans la cave....

     

    Pitié, dis-moi que j'ai tort...

      • Mardi 27 Septembre 2016 à 15:24

        Je ne pense pas que Dana ira trouver l'assistante sociale :)  Ne t'inquiète plus pour ça :)  Merci, Sakura ♥♥

    5
    Vendredi 23 Septembre 2016 à 18:41

    Franchement, ça sent la disparition de Dana à plein tube ! Ah moins que tu as fait exprès de nous montrer le visage de Dana pour nous tromper ? ^^

    Comme Agathe, j'ai hâte de lire la suite. j'sais pas quoi dire... Vraiment, vivement la suite ;)

      • Vendredi 23 Septembre 2016 à 18:56

        Merci beaucoup, Kilinäe, je suis vraiment très touchée ♥♥ et je me presse pour la suite promis :)

    4
    Vendredi 23 Septembre 2016 à 17:17

    Oui, Dana et Diane forment un joli duo mère/fille, chacune voulant protéger l'autre :)  Quant à son époux, Dana a essayé plusieurs fois depuis le début de cette histoire de lui expliquer que Louis ne filait pas droit mais il n'a rien voulu entendre et Dana sent qu'elle n'a plus le temps de se battre contre des moulins à vent.  Il faut agir et c'est ce qu'elle va faire.

    Diane est très courageuse et elle a agi comme il le fallait, je pense que ça l'aidera à panser ses plaies, le moment venu :)

    Et moi aussi, j'aime cette ville.  Windenburg est ma préféré ♥♥ - pour l'instant? :o -

    Merci encore de me suivre, Agathe, je suis très touchée ♥♥

    3
    Vendredi 23 Septembre 2016 à 16:51

    J'aime beaucoup la relation entre Dana et Diane, la confiance qu'il y a entre la mère et la fille. Et autant, la mère croit tout de suite ce que lui dit sa fille (en même temps, avec ce qu'elle a trouvé...) et autant, elle est plus dubitative envers son mari et ce qu'il pensera de la conduite de Louis.


    Mais à qui va t'elle demander de l'aide ? Et j'espère que Dana ne va pas se confronter seule à Louis. Qui sait ce qui pourrait se passer ? En tout cas, le temps de l'innocence est finie. Et c'est bien dommage pour Diane qui se confronte trop tôt à des peurs qui ne devraient même pas l'effleurer :-(


    Bref, j'ai hâte de lire la suite. ♥♥♥


    HS : et quelle merveille que cette ville de Windenburg. C'est toujours un régal pour les yeux.


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :