• XXIV. Ils ne viendront pas, Yann

     

    Même le lilas blanc a une ombre

    XXIV.  Ils ne viendront pas, Yann

     

                   Yann attend depuis plus de trente minutes que Lola, Louis et Ju arrivent.

    XXIII.  Désaveu vaut

                          Il frissonne doucement.  Il fait frais ici et ce n'est pas pour lui déplaire.  Il a répété un peu plus tôt tout ce qu'il voulait confier au conseil.

                          Il commencera par sa petite entrevue avec Cassie de la veille au parc, son sentiment qu'elle sait pour lui donc pour les autres, il embraiera sur la relation, si ce n'est sentimentale, pour le moins amicale, qu'il a constatée entre la jeune fille et Julien Clove.  

                         Il élucubrera que - sans doute, aucun! - Cassie a mis Julien dans la confidence de ce qui lui est arrivé.  

                         Il plaidera pour que ces deux-là soient mis en hors d'état de nuire et enfin, Yann finira, en apothéose, par déclarer qu'il sait qui est le corbeau et demandera son éviction immédiate du groupe.

    XXIII.  Désaveu vaut

                   Au comble de l'excitation, Yann s'impatiente lorsqu'il entend d'abord et  voit ensuite, enfin, Julia Foison passer l'entrée de la grotte.  

    XXIII.  Désaveu vaut

                    Malheureusement, il ne peut que constater qu'elle arrive seule et sans même la saluer, il grogne:              

                   "Pourquoi les autres ne viennent-ils pas?  On avait rendez-vous à seize heures quinze précises!"

    XXIII.  Désaveu vaut 

                    La voix de Julia est lasse et, à s'y méprendre, on croirait le ton qu'emploie une maman qui réprimande doucement son petit enfant.

                   "Je n'ai pas convoqué le conseil, Yann."

                     Yann chancelle, fait un pas en arrière.

                   "Mais pourquoi?  Je te l'ai demandé, tu m'as dit oui.  J'avais plein de choses à dire, moi."

                     Indulgente, Julia sourit doucement.

                    "J'ai cru le comprendre, oui, Yann, que tu avais des choses à nous dire.  Mais non.  C'est faux.  Tout ce que tu voulais, c'est provoquer les membres du conseil.  Et ça, c'est mal."

    XXIII.  Désaveu vaut 

                     Cette fois, Yann frissonne mais ce n'est pas parce que l'air est frais et humide, il secoue la tête.

                     "Provoquer le conseil?  Mais bien sûr que non, Ju'.  Enfin!   Pour qui me prends-tu?"

                      Julia claque doucement, à plusieurs reprises, très vite, la langue contre son palais, une petite mélopée agacée en sort.

                      "Bien sûr que si, Yann.  Je te connais, tu sais...  Cet article du corbeau t'a complètement retourné, je le vois."

    XXIII.  Désaveu vaut

                        Julia fait un pas en avant mais Yann recule.  Il est bouillant de l'intérieur, ne le sent-elle pas que ce n'est pas le moment de l'approcher?!

                       Yann s'écrie, cette fois.

                       "Non, bien sûr que non!  Je m'en fiche de cet article, je m'en fiche de Thomas.  Je m'en fiche de tout ça."

                         Yann ferme les yeux un instant, il tente de calmer les battements de son cœur et la nausée qui le saisit.  Juste un instant.  Qu'on lui laisse un instant!  Revoir Thomas, sentir sa main sur la sienne, son odeur, entendre ses mots.

                          "Yann, et si on laissait tout tomber?  Et si on partait juste tous les deux?  Toi et moi.   Loin, très loin d'ici."

    XXIII.  Désaveu vaut

                 Yann rouvre les yeux et inspire fort, très fort, trop fort.  Il manque d'air, Yann, c'est vrai, depuis qu'il a revu la photo de Thomas et lui, depuis qu'il l'a senti, à nouveau, si proche de lui.  Les mots, les souvenirs claquent comme un fouet sur son dos nu.  Les lamelles lui déchirent l'âme plus durement que si sa chair était  vif.  Un tourbillon le saisit et sans réfléchir, les mots, que Yann aurait dû taire, s'il avait voulu se sauver, sortent tel du venin de sa gorge en furie.    

                 "Puisque tu en parles, Ju', du corbeau, parlons-en!  A part toi, dis-moi qui sait?   Qui sait que c'est toi que je suis venu trouver lorsqu'il m'a dit qu'il voulait tout arrêter, Thomas?  Qui sait que c'est à toi que je l'ai dit?  Et  qui sait que c'est toi qui as voulu t'en débarrasser?"

    XXIII.  Désaveu vaut

                       "De quoi m'accuse-tu au juste, Yann?"

                         La voix de Julia s'est fait miel et du sucre s'écoule de sa bouche comme une bave de rage.

                         "Tu m'accuse d'être le corbeau, Yann?"

                        Elle sourit pourtant puis son regard se fait plus dur.

                        "Tu vois que j'avais raison, Yann.  Tu voulais juste nous provoquer.  Voyons, Yann...  Souviens-toi de ce qu'a raconté ce corbeau au sujet de Cassie.  Est-ce vrai? "

    XXIII.  Désaveu vaut                         Yann vacille et sa voix est fluette soudain.

                        "Non, évidemment que non.  Toi et moi  et les autres, on le sait."

                         "Alors pourquoi le corbeau mentirait-il une fois sur deux?  Pourquoi le corbeau mentirait-il pour Cassie et dirait-il vrai pour toi?  Je ne suis pas plus le corbeau qu'Emilie ne l'était et ce corbeau ne sait rien de nous, il invente des histoires et les gens sont si crédules qu'ils y croient.  Le monde est moche, Yann.  Tellement moche."

                         Oh oui, le monde est moche, si moche.  Yann baisse la tête pour cacher les larmes qui lui montent aux yeux.  Julia ajoute doucement.

                         "Et dire que toi, toi qui es mon ami depuis si longtemps, tu as douté de moi.  Mais qu'ai-je donc fait pour subir ça?  de toi?  mon préféré?  Ooooh... Mon cher Yann, comme tu me déçois."

                        La gorge de Yann se serre douloureusement.

                        "Ju', je..."

                        Mais Julia refuse de le regarder, s'éloignant de lui.

    XXIII.  Désaveu vaut

                        "Ju, tu ne peux pas me rejeter."

                         Yann tente encore, sa voix est suppliante, implorante:

                         "Je sais des choses importantes que je dois communiquer au conseil, Ju."

    XXIII.  Désaveu vaut

                         Julia, alors, comme une furie fait demi tour sur elle-même et se précipite sur Yann, comme une hyène sur sa proie:

                          "Il n'y a plus de conseil pour toi.  C'est terminé, Yann."

                          Julia déglutit et vocifère encore:

                           "Tu sais ce qu'il te reste à faire!  Ne me déçois pas, Yann!"

    XXIII.  Désaveu vaut

                            Le jeune homme vacille encore.

                             "Ce qu'il me reste à faire?"

                              Yann n'y croit pas, pas encore, son cerveau n'a pas enregistré l'information mais comme tant avant lui, il murmure:

                                   "M'accompagneras-tu, Ju?"

                            Julia lui répond du tac au tac, hérissée de haine et de passion:

                            "Non, Yann!  Tu es seul!  Seul à jamais!  Telle est ma décision!" 

    XXIII.  Désaveu vaut

                            Julia crache alors, comme il est coutume, aux pieds de Yann pour entériner sa décision ultime et irrévocable.

                                         Yann se fige, le monde entier se fige pour lui. Un vide immense creuse ses organes et menace de l'engloutir tout entier. 

    XXIII.  Désaveu vaut

                                   Julia, soupirant plus que nécessaire, se détourne de son protégé, la tête déjà ailleurs.  

    XXIII.  Désaveu vaut

          Elle a tellement de choses auxquelles penser, Julia, et tellement de problèmes à régler.

           D'abord, il lui faut appeler Lola et ensuite voir de toute urgence Louis.  Tant pis, pense-t-elle, elle annulera son entretien avec Justine et le reportera à demain.  

           En jetant un œil à sa montre, Julia estime que Louis doit encore être à la bibliothèque à cette heure-ci, comme il le lui a dit, ce matin.  Pff... les jeunes et leurs hormones!  Non, mais s'en prendre à la fille d'Olga, c'était comme poser son pied bien au centre d'un piège à loup et imaginer que celui-ci ne se refermera pas, pauvre sot...!  Il est vraiment temps que Julia y mette de l'ordre, là-dedans, sinon toute cette histoire risque bien de partir en cacahuète et de se finir en eau de boudin.  Non, mais je vous jure, vraiment, Julia ne peut compter que sur elle-même.  Quelle plaie! Heureusement, qu'elle a le moral, Julia.  Et il lui en faut... Julia rit doucement, entraînée soudain par cette chanson qu'elle aime tant et qu'elle a écoutée ce matin-même, encore. 

    XXIII.  Désaveu vaut

     

     "Come, come, my baby come

    I will show you the world

    Come ,come, my baby come 

    I will cover your nightmares" 


          "Oui, viens là", pense Julia.  "Je te montrerai le monde, je couvrirai tes cauchemars...  Mon ange, je te montrerai le monde dans lequel nous vivons et pour lequel nous mourons.  Quelle pitié, mon ange. Quelle mascarade."

    « XXIII. OlgaXXV. Dana accuse »
    Pin It

  • Commentaires

    3
    Mardi 4 Octobre 2016 à 16:02

    Eh bien ! Julia tout à son arrogance et à son mépris ne voit pas que Yann avait vraiment quelque chose à lui dire...Tant pis ! Je pense qu'elle en paiera le prix dans pas longtemps... Enfin, bon, ce n'est pas comme si j'allais la regretter...


    Le groupe s'effiloche et les électrons libres apparaissent (Louis, Lola...). Tout cela va être lourd de conséquences pour chacun d'eux, je pense. Mais ce n'est pas comme si ils n'avaient rien à se reprocher.


    A mon avis, cela va entrainer sûrement des fautes des uns et des autres. Il ne reste plus qu'à l'inspecteur Hol (et à Julien^^) de les voir et d'en tirer les conclusions. Et Cassie et Sarah seront vengées. (oui, je vais un peu vite là^^).


    Bon, bon, bon. Ton histoire va me manquer pendant que je serais en vacances. mais comme cela j'aurais plein de choses à lire à mon retour happy.


     

      • Mercredi 5 Octobre 2016 à 10:43

        Merci Eulaline. Des bisous à toi aussi.♥♥♥


        (je pense que le voyage va me donner des idées d'histoires^^)


         

      • Mardi 4 Octobre 2016 à 20:47

        "Oui, je vais un peu vite là" :D  En fait, je vois l'idée et sans doute n'es-tu pas si loin de la vérité :D

        Passe de très très bonnes vacances surtout.  Profitez bien.  Plein de bisous ♥♥♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :